Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

6 commentaires

Anniversaire Furby Boom: une fête pour les enfants, par les enfants!

Anniversaire Furby Boom: une fête pour les enfants, par les enfants!
Martine Gingras

Un coup d’oeil à nos archives consacrées aux anniversaires d’enfants vous convaincra que, quand ils passent en mode fête, les parents banlieusards ne laissent pas leur place.

Mais cette année, il a bien fallu s’y résigner: la plus vieille, qui allait célébrer son 9ième anniversaire, a décidé de prendre les choses en main. Elle a tout, tout, tout planifié et organisé elle-même en prévision de cette journée bien spéciale. À commencer par le thème: Furby boom!

Attroupement de Furby en délire!

Attroupement de Furby en délire!

Les Furby sont des petites peluches interactives munies de capteurs: elles entendent les sons, voient la lumière et sentent si on touche certaines zones sensibles. Et elles parlent! À l’adoption, le Furby ne parle que le furbish, mais il apprend peu à peu la langue de son maître… Signe des temps, il existe une appli pour téléphones et tablettes iOS ou Android avec laquelle on peut aussi soigner, nourrir et jouer avec son Furby. Bref, un joujou que les parents ADORENT, surtout lorsqu’ils débarquent en troupeau de 10 à un anniversaire. Ahem.

Qu’est-ce qu’on fait à un anniversaire Furby? Tout d’abord, on y invite un club sélect d’amies qui possèdent déjà un Furby, et on précise que c’est un party «apportez votre Furby». Puis on se laisse inspirer par la thématique! Voici toutes les activités organisées par la fêtée elle-même.

Le goûter

Pour le menu, c’était tout simple: on a servi le repas favoris de ces petites bêtes. Apparemment, elles aiment par-dessus tout la pizza pepperoni fromage, accompagnée de soda Crush. On a complété avec des montagnes de crudités; même si ce n’était pas particulièrement furbish, tout a été dévoré avec autant d’appétit que la pizza.

Pour le dessert, on a d’abord pensé refaire des mini-blobs, qui ont un petit air furbish en soi. Mais nous avons finalement succombé à la mode des cake pops (les petits gâteaux ronds qui tiennent sur un bâton). Nous les avions préparés d’avance, puis chaque invitée a décoré le sien à la manière d’un furbling. Ah, tiens, je ne vous avais pas encore parlé des furblings? Ce sont des bébés Furby, bien sûr.

Cake pop essayant de se faire passer pour un Furbling.

Cake pop essayant de se faire passer pour un Furbling.

Les activités

Pour occuper la compagnie, ma grande a inventé plusieurs activités et adapté des jeux classiques à la thématique. C’était quelque chose de la voir, des semaines à l’avance, tout planifier, réfléchir à la séquence des événements… Voici ce que ça donnait.

Parlez-vous Furbish?

En puisant dans le dictionnaire furbish-français (car oui, il existe un dictionnaire furbish!), la fêtée donne un mot en furbish et les invitées doivent noter la traduction sur une feuille.

La queue du Furby

Une adaptation du classique jeu de la queue de l’âne. Ma grande avait dessiné un Furby format géant qu’on a collé au mur, et préparé des queues touffues à coller. On a bandé les yeux des invitées et chacune a tenté de viser le plus près de la cible!

Queues de Furby en action.

Queues de Furby en action.

Brico-Furby

En prévision de l’anniversaire, nous avions renfloué le stock de bricolage: cartons-mousse, plumes, autocollants, cure-pipes, colle chaude… Chaque invitée a ainsi pu accessoiriser son compagnon à son goût. C’est ZE activité qui a vraiment fait lever la fête: presque deux heures de bricolage ininterrompu, et c’est vraiment quand on a commencé à être à court de matériel qu’elles ont considéré faire autre chose!

Lunettes et écouteurs pour Furby Boom...

Lunettes et écouteurs pour Furby Boom…

Collier de plume et chapeau élégant pour ce Furby boom.

Collier de plume et chapeau élégant pour ce Furby boom.

Cache-cache Furby

L’intérêt de jouer à cache-cache avec un Furby? On vous rappelle que ces petites bêtes sont munies de capteurs: il suffit qu’on bouge un peu ou qu’on les touche pour qu’elle se réveillent et mettent à placoter, chanter ou même… roter. Ça donnait un petit défi: il fallait non seulement trouver la meilleure cachette, mais en plus s’assurer de faire taire la bête…

1-2-3 Furby!

Vous connaissez ce jeu? Le maître du jeu est dos aux autres et compte 1-2-3 SOLEIL! À 1-2-3, les autres avancent et à SOLEIL, ils figent. C’est le premier qui touche au maître du jeu qui prend sa place. On a ajouté des petits défis: garder un pied en l’air, tenir le Furby dans telle main, avoir l’air drôle, fou, effrayé… Un hit, avec ou sans Furby.

Et puis, cette idée de laisser la fêtée tout organiser?

Ce que je retiens de l’aventure: pas tant la thématique (les modes passent, et les Furby aussi, enfin, on l’espère!) que cette bonne idée de laisser ma grande prendre la responsabilité de l’événement. Il y a eu des moments moins faciles dans les journées qui ont précédé la fête (elle était manifestement anxieuse que tout soit «parfait», ce qu’on a essayé de dédramatiser tant bien que mal), mais dans l’ensemble, ce fut une belle expérience qui lui a permis de se découvrir de grandes qualités d’organisatrice. Une activité formatrice, l’organisation d’un anniversaire? Que si. Elle a vraiment pris de l’assurance et était très fière du résultat.

Rassemblement Furby sur la doudou!

Rassemblement Furby sur la doudou!

Commentaires

  1. Ses petits diables me rappelle les films de gremlins, des créatures cinématographique intelligent.

  2. Wow vous m’avez vraiment inspirer merci pour tout c’est conseil.

  3. J’aimerai aussi avoir mon Furby, vous m’avez vraiment donner envie d’en avoir un, sauf que j’ai 35 ans :)

  4. je peux tu partissiper car je suis un enfant s.v.p

  5. Article intéressant. Merci

Soumettre un commentaire