Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

Bobos et microbes

Pour les jours où ça va moins bien, et où on se fait appeler… docteur maman!

Quarante petits monstres pour quarante doses de méchant médicament

30 novembre 2013 | 6

Quand une de mes filles a eu besoin d’un antibiotique récemment, les sages paroles du «Pharmachien» me sont revenues en tête: «pas la banane, pas la banane, pas la banane…» Alors on a fait un plan de match avec la … Suite

Quels écouteurs choisir pour les jeunes oreilles?

30 août 2010 | 31

Coup d’oeil à la liste scolaire de ma grande (qui fait son entrée en maternelle ces jours-ci): il faudra fournir des écouteurs pour les périodes d’informatique. Hum… Des écouteurs? Quelque chose qui déversera du bruit directement dans ses petites oreilles, … Suite

Ces médicaments qui donnent des maux de tête…

5 octobre 2009 | 27

Ils sont supposés aider notre progéniture à passer à travers la maladie… mais c’est souvent à nous, les parents, que les médicaments pour enfants donnent des maux de tête. Déjà, dans l’allée de la pharmacie, c’est tout un défi de … Suite

L’armoire à pharmacie des parents: tout pour soigner petits et gros bobos

18 février 2009 | 34

J’ai envie de jaser pharmacie. Allez savoir ce qui me prend… C’est peut-être la grosse grippe qui courbature ma grande et la rend fiévreuse qui m’inspire? Ou alors son début d’otite d’il y a deux semaines? Ou la g****o qui ne nous a pas épargnés en janvier? Ou encore les petits rhumes, si nombreux qu’on a arrêté de les compter?

Certains me demandaient pourquoi j’étais moins loquace et publiais peu de recettes. Vous connaissez maintenant la vérité: j’étais occupée à faire du lavage et préparer des litres et des litres de bouillon maison. Bon.

Ne sachant pas d’où viendra la prochaine attaque, ici, on ne prend plus de risques: la pharmacie est pleine de trucs utiles pour passer à travers les petits et les grands maux. Voici ma liste: n’hésitez pas à la compléter en partageant vos «musts» dans les commentaires :-)

thermometre.jpg1. Thermomètre à lecture rapide: Cinq secondes d’immobilité, c’est pas mal le maximum qu’on peut obtenir d’un enfant malade… et encore moins que ça s’il n’est pas vraiment malade! Si vous avez encore un modèle qui met deux minutes à vous donner la température (c’était mon cas quand ma grande est née), il est grand temps de le changer. J’aime bien le Vicks Flex: la température s’affiche dans un cercle lumineux dont la couleur varie — vert, jaune, rouge — selon le degré de fièvre. Inutile? Que non: découvrir la couleur du cercle motive grandement l’enfant à accepter qu’on prenne ENCORE sa température. Pour éviter que les petits malades se contaminent les uns les autres, il faut aussi prévoir des couvre-sonde, du lubrifiant si vous prévoyez faire une utilisation rectale (avouez que la dernière fois que vous avez magasiné ça, vous aviez autre chose en tête!) et de l’alcool à friction 70% (même avec l’utilisation des couvre-sonde, j’sais pas pour vous, mais moi, je préfère vraiment désinfecter…)

2. Acétaminophène en solution orale: Un must, en plusieurs saveurs pour renouveler le plaisir…

3. Onguent antibiotique: Pour soulager et traiter les coupures et éraflures. Genre Polysporin pour enfants. Il y a quelques mois, mon doux a lu une recommandation à propos d’un autre produit que «j’aurais donc dû découper». Ne se souvient vraiment plus de ce que c’était. Il aurait donc dû, hein?

4. Pansements: Inutile de vérifier les propriétés révolutionnaires des uns et des autres: l’efficacité varie en fonction du héros du moment… ici, Dora a fait place à Hello Kitty qui doit maintenant céder la sienne aux princesses…
Suite

L’autre droite…

28 octobre 2008 |

Ma grande: Aaaaaaaayoye! Mon oreille fait très bobo!
Maman banlieusarde: Laquelle te fait mal?
Ma grande: La droite! J’ai bobo à l’oreille droite!
Maman banlieusarde: Montre-moi où exactement…
Ma grande: C’est mon oreille DROITE, maman!
Suite

Une grosse maladie, ça se voit

9 octobre 2008 |

Maman banlieusarde (quasiment inaudible, se remettant d’une extinction de voix): Ma grande, tu sais pourquoi maman a moins d’énergie pour jouer avec vous ces jours-ci?
Ma grande: Oui. Maman est très malade.
Maman banlieusarde (grosse quinte de toux bronchitique): Tu comprends tout. Maman a besoin de beaucoup de repos, et ensuite, on va pouvoir s’amuser comme avant.
Ma grande: Mais ça va déjà mieux, hein, maman?
Suite