Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

Un commentaire

Chercher la fraîcheur au Vieux-Port de Montréal

Chercher la fraîcheur au Vieux-Port de Montréal
Martine Gingras

Avertissement de chaleur accablante! Dimanche, on a reçu trois invitations à se baigner chez de bons samaritains possédant piscine dans une banlieue près de chez nous. On aurait été fous de refuser, hein? Eh bien oui, on a été fous.

Bravant la chaleur du bitume, la petite famille banlieusarde a plutôt mis les voiles vers le Vieux-Port de Montréal. Contre toute attente, c’était une journée idéale pour profiter de l’endroit: sans être désert, le port était plutôt tranquille. Sans doute était-ce dans les piscines des bons samaritains qu’il y avait foule! Et puis, qu’on se le dise: il y a moyen de trouver la fraîcheur dans le Vieux-Port… même sans visiter la Plage de l’Horloge, qu’on a seulement entrevue de loin.

La tour de l’Horloge, sur les quais du Vieux-Port de Montréal.

Voici un aperçu de notre fraîche journée en ville!

1. Profiter d’une douce brise sur le fleuve

À chaque heure, une navette permet de traverser le fleuve pour aller vers l’Île Sainte-Hélène et vers Longueuil. La navette n’est pas climatisée, mais il suffit de sortir sur le pont pour profiter d’une agréable brise. De la navette, la vue est imprenable: on admire La Ronde, le Pont Jacques-Cartier, Montréal… et quand on est chanceux, l’Empire Sandy, un magnifique bateau à voile!

Profiter de la brise sur le fleuve…

2. Pique-niquer à l’ombre

Mais pourquoi donc traverser le fleuve? Pour le plaisir de le faire, d’abord… mais aussi pour trouver un coin tranquille à l’ombre pour pique-niquer en famille. Même en calculant le coût de la traversée avec la navette, on s’en tire à bon compte si on compare à une visite au resto avec les enfants. Une fois débarqués sur l’île Sainte-Hélène, on n’a eu qu’à marcher une dizaine de minutes pour trouver l’emplacement idéal.

3. Savourer un smoothie bien glacé

De retour dans le Vieux-Port, sous le chaud soleil du début d’après-midi, la petite brise du fleuve ne suffisait plus à nous rafraîchir. Accablés, fatigués, on peinait à avancer… On rêvait unanimement d’une barbotine — une bonne slushe! — mais manque de bol: la machine de la crémerie qu’on a visitée était en panne. Finalement, c’était une chance: on a fait quelques pas de plus et on s’est rabattus sur des smoothies Moozoo, l’un à base de limonade et de fraises, et l’autre à l’orange, mangue et pêche. Ces mélanges à base de vrais fruits nous ont ravivés instantanément: un soluté — ou même une slushe — n’aurait pas fait mieux!

4. Choisir une attraction climatisée

Enfin, nous nous sommes dirigés vers le musée Pointe-à-Callière, qui était en fait l’objectif véritable de notre virée en ville. On se doutait que ce serait une sortie gagnante en famille avec sa galerie multimédia, l’accès aux vieilles fondations, ses artefacts, son expo temporaire sur les samouraïs… et sa climatisation!

Mes pieds au-dessus d’une maquette de la vieille ville…

On a même eu droit à une belle ondée qui a fait chuter la température de quelques degrés juste avant qu’on ressorte du musée.

En somme une fabuleuse journée dans le Vieux-Montréal et ses environs, malgré la chaleur intense… mais peut-être aussi un peu grâce à elle!

Vue sur le Vieux-Port de Montréal depuis Pointe-à-Callière.

Commentaires

  1. Une excellente idée pour une chaude journée. C’est vrai que le Vieux-Port est toujours un site intéressant avec les enfants.

Soumettre un commentaire