Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

20 commentaires

Crème «Gingembre fouetté» pour le corps

Crème «Gingembre fouetté» pour le corps
Martine Gingras

Gingembre fouetté: la métaphore vous semble évocatrice, plaisante, réussie? Chez nous, ça sonne plutôt comme une vengeance. Une douce, onctueuse, riche, crémeuse vengeance.

Car alors que je suis généralement assez fière de mes agencements de couleur, «gingembre fouetté», c’est le nom de LA couleur Sico qui ne m’a pas réussi, mais alors là, pas du tout. Une fois sur les murs, je l’ai rebaptisée… diachylon. Vraiment, j’avais l’impression de travailler installée dans un pansement géant. J’en ai d’ailleurs parlé en inaugurant ce site en 2001! Le «gingembre fouetté» s’est toutefois avéré parfait lorsqu’on a transformé le bureau en chambre pour bébé… quatre ans plus tard.

Bref, chez nous, évoquer le «gingembre fouetté», ça n’augure rien de bon. Pourtant, j’ai décidé de baptiser ma dernière crème de ce nom honni: d’abord parce qu’elle est au gingembre, et ensuite parce que je l’ai longuement fouettée. CQFD. Oh, et sans doute aussi parce que le mélange d’huile de chanvre (joliment teintée de vert) et de mica brun a donné une vraie belle couleur de gingembre (un jaune terne, peu contrasté). Bref. Gingembre fouetté.

Mise à jour – 27 mars 2009: Après plusieurs tests, je ne suis pas super satisfaite du résultat… J’ai probablement trop forcé la note en beurres riches et en glycérine: la crème a tendance à laisser un film gras plutôt désagréable. C’est quand même une bonne crème pour chouchouter les zones sèches: coudes, genoux, pieds… elle convient aussi pour dorloter les mains, mais attention: il ne sera pas possible de tourner une poignée avant quelques heures ;-)

creme_gingembre_fouette_vertical

Recette

Ingrédients

    Phase huiles

  • 50 g de beurre de cacao
  • 40 g d’huile de chanvre
  • 40 g d’huile de noix de coco
  • 30 g de beurre de karité
  • 30 g de cire émulsifiante
  • 10 g d’acide stéarique
  • Phase aqueuse

  • 240 ml d’eau de romarin (ou eau distillée, ça ne changera pas grand chose)
  • 50 g de glycérine végétale
  • Additifs

  • 0,5 à 1 g d’extrait de soie
  • Conservateur, au choix
  • 30 gouttes d’HE de gingembre
  • 30 gouttes d’HE de tangerine
  • 25 gouttes d’HE de petit grain
  • 1/4 c. à thé de mica beige (plus ou moins… à l’oeil!)

creme_gingembre_fouette_horiz

Préparation

  • Suivez ma technique de base en images pour les crèmes. Ajoutez l’extrait de soie à la phase des huiles, après les avoir chauffées; le mica peut être ajouté en même temps que les huiles essentielles, en dosant selon la coloration souhaitée.

Comme je le mentionnais, j’ai fouetté plus longuement que d’habitude, en utilisant un fouet (alors que j’utilise habituellement une mixette, qui évite d’incorporer de l’air dans le mélange). Ça donne une texture très agréable, mais comme on a incorporé de l’air dans le mélange, la conservation sera certainement moins longue.

creme_bulles

Commentaires

  1. J’en avais mis chez moi de la couleur « gingembre fouetté ». C’était parfait pour atténuer les différents « oranges italiens » de ma minuscule salle de bain!

  2. J’aime beaucoup la texture dite fouettée. Ça donne une impression de légèreté et de douceur. Je n’ai pas vu ta couleur SICO mais ta crème elle est d’une couleur divine!

    Ça doit réchauffer les esprits ce parfum de gingembre! Hummm

  3. Pas trop sûr d’avoir bien compris… Tu veux noyer monsieur Sico dans la crême au gingembre?

    • Naaa… en utilisant le nom pour quelque chose de plutôt réussi, j’ai un peu l’impression d’avoir eu le dernier mot sur ce terme qui me hante depuis des années. Je sais, je sais, j’ai une drôle de manière de dealer avec mes démons intérieurs!

  4. Concernant le tournage de poignées de portes: j’ai hydraté mes mains juste avant de sortir l’autre jour. Mauvaise idée: j’ai été incapable de monter la fermeture éclair de mes bottes. Et malheureusement, j’étais très pressée! Frustrant!

    • Le conseil venait d’une expérience vécue: je suis déjà restée coincée dans les toilettes du bureau, le temps d’enlever l’excédent de crème qui m’empêchait d’ouvrir la porte ;-)

  5. Trop drôle pour la peinture… j’ai vécu exactement la même expérience dans ma cuisine en 2000! J’avais eu le coup de cœur pour cette couleur dans un dépliant sico, mais une fois sur mes murs : horreur! Ça n’évoquait ni le gingembre, ni le fouetté :D

    Ta crème, toutefois, semble sublime. J’ai bien envie d’essayer ta recette…

    • Maryse, voyant l’attention toute professionnelle que tu mets à planifier chaque détail du décor, je dois dire que c’est un privilège et un honneur d’avoir fait la même erreur que toi ;-)

      (Pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas encore Rock, papier ciseau, vous ratez quelque chose… allez visiter: http://www.rockpapierciseaux.com/ )

  6. C’est une bien jolie crème! Et juste à voir le choix de tes huiles essentielles, l’odeur doit être extraordinaire!

  7. Ça ressemble à du beurre d’érable.

  8. Merci beaucoup, Martine, c’est très gentil :)

  9. France

    Youpi, une recette de crème! En cette journée frisquette, juste à regarder la photo, je me sens réchauffée en m’imaginant le parfum de gingembre! Comment trouves-tu l’huile de chanvre, à comparer avec les autres huiles que tu as utilisées par le passé dans tes autres recettes? Une autre petite question : Si j’omettais l’acide stéarique dans cette recette, comment cela affecterait la texture, selon toi?

  10. Bon, bien après 24h d’essais, je dois dire que c’est loin d’être une de mes favorites. Le film gras qu’elle laisse sur la peau m’agace! La malédiction du gingembre fouetté aurait-elle encore frappé? ;-)

    Maryse, France… si vous avez envie d’explorer une valeur sûre, regardez plutôt du côté de la Crème chocolat et épices:
    http://www.banlieusardises.com/creme-chocolat-et-epices

  11. Lav-Lec

    Super une nouvelle recette. Je suis dans mes débuts et j’expérimente tout en adaptant selon les produits que j’ai à la maison. Martine, aurais-tu une recette de base avec les % qu’on peut adapter à la grosseur de recette qu’on veut faire? Moi aussi, j’ai fait une recette hier (ma deuxième à vie!!!) et j’ai mis trop de glycérine. Pour les mains, j’avoue que j’applique légèrement sur le dos des mains et je frotte dos contre dos ainsi j’évite le problème de la sourie qui essaie de me fuir toute seule ;-). Mes collègues au bureau sont très impressionnées.

    • Les proportions de base suggérées par Donna Maria dans « making aromatherapy creams & lotions » sont une bonne base à partir de laquelle tu peux jouer: 60% eau, 30% huiles/beurres et 10% durcisseur/émulsifiant…

  12. Merci pour l’avertissement. Comme ce sera ma première expérience de confection de crème, j’aime autant me diriger vers une valeur sûre, question de ne pas me décourager en commençant ;)

  13. mimilili

    pour la peinture …. je ne sais pas ….. mais ta créme …. huummmmm on en mangerait !!!!!
    moi qui est une peau très séche et déshydratée par un régime très strict . je teste très très vite …
    euh….. n’aurais tu pas dans tes cahiers une recette miracle pour rafermir la peau ?

  14. Lav-Lec

    Merci Martine pour les proportions. Est-ce que ça fonctionne aussi avec de la cire d’abeille régulière au lieu de la cire émulsifiante étant donné que l’acide stéarique agit comme émulsifiant et durcisseur? Si oui, est-ce que les proportions restent les mêmes et compte dans la catégorie durcisseur ou la catégorie huile et beurre? Merci pour ton aide.

  15. super ! bravo j’adore le gingembre … et puis fouetté alors … c’est une vraie gourmandise pour le corps ! encore une merveille pour se dorloter !!! merci

  16. Hum, ça doit être délicieusement léger, frais, aérien et… fouettant !
    Voilà de quoi mettre de bonne humeur le matin !
    J’adore le gingembre !

Soumettre un commentaire