Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

12 commentaires

Petites tartes garnies de tomates

Martine Gingras

Si je vous dis que je me suis laissée inspirer par une recette de Martin Picard, patron du resto Au pied de cochon, tirée du décadent livre du même nom, vous aurez tout de suite sa célébrissime poutine au foie gras en tête. Eh non. Ma mienne de poutine, je l’aime all-dressed. Mais le foie gras, les rares fois où je décide de m’en payer, j’aime autant le savourer dans sa plus simple expression, avec de la fleur de sel et un bout de pain. Cela dit, si l’idée vous allèche, allez faire un tour du côté de chez Tarzile, qui a déjà coiffé une poutine de foie gras et donne sa version de la recette!

Revenons au livre du chef Picard, que j’ai décidé de feuilleter hier alors que j’étais pourtant pressée de cuisiner. Il regorge de recettes plus décadentes les unes que les autres: tarte de boudin au foie gras, ragoût de boulettes aux pattes de cochon, sans compter les incontournables oreilles de crisse et les bines… pas exactement le genre de recettes qu’on peut cuisiner à la sauvette, hmmm? Et pourtant, entre les pages dégoulinantes de foie gras, une petite tarte délicate et simplissime m’a attirée.

pizza_sur_pate_tarte.jpg

Ça s’appelle une tarte, et c’est effectivement une pâte brisée qui sert de base, mais au lieu de la mettre dans un moule à tarte et la remplir, on la laisse à plat et on la garnit, à la manière d’une pizza.

Le sieur cochonnesque y met béchamel refroidie et moutarde avant d’y déposer fromage et tomates tranchées… mais faute de temps pour cuisiner la béchamel (et encore plus de la laisser refroidir), j’ai simplement tartiné ma pâte d’un reste de sauce pour pâtes du commerce (sshhhhh, une honte, je sais, mais la faim justifie les moyens…)

Recette

Ingrédients

(pour 3 petites tartes)
· 1 boule de pâte brisée divisée en 3 (si vous prenez ma recette, mettez-y un peu de thym plutôt que des épices)
· 6 c. à table de sauce pour pâtes (ou encore de la béchamel froide et de la moutarde de Dijon, pour la version originale)
· 120 g de cheddar moyen râpé (lui utilisait plutôt du gruyère)
· 3-4 tomates moyennes en tranches minces
· Huile d’olive
· Fleur de sel
· Poivre

Préparation

· Pré-chauffez le four à 400° F;
· Si vous avez le temps, réfrigérez la pâte brisée au moins deux heures… comme vous le devinez, c’était hors de question ici hier! Puis abaissez les boules à 3 mm et découpez des cercles de 15 cm de diamètre (ne sortez pas la règle: déposez l’abaisse au fond d’un moule à tarte et suivez le cercle du fond… bingo!)
· Tartinez chaque cercle d’un peu de sauce pour pâtes, répartissez le fromage équitablement (y’a rien comme une tarte pour se plaindre d’être négligée ;-)), de même que les tranches de tomates;
· Cuire une dizaine de minutes, ou jusqu’à ce que la pâte soit bien cuite et le dessus, un peu grillé;
· Parsemez de fleur de sel, poivrez et versez un filet d’huile d’olive.

Le tout prend une trentaine de minutes à réaliser, cuisson incluse, en autant qu’on utilise le robot pour faire la pâte. À refaire à la béchamel un soir où on n’aura pas l’air d’un Jack Bauer déjouant le chrono au fourneau…

pizza_pate_tarte_grosplan.jpg

Commentaires

  1. Bidou

    Je connais bien cette recette ou ses variante. ici on nomme ça une tarte à la tomate. J,ai d,ailleurs plein d’abaisses de tarets vierges au congélateur afin de m’en servir vite pour ce genre de recette. J’aime beaucoup l’idée de la béchamel (mon conjoint aime ça).
    On peut en faire avec des olives, de cœurs d’artichaut, des œufs, alouette!

  2. Tout à fait: les garnitures n’ont de limites que notre imagination (et le degré d’urgence à faire manger la maisonnée ;-))! D’ailleurs, si j’avais eu des courgettes, je les aurais utilisées en lieu et place des tomates hier… c’est toujours délicieux sur une pizza, et ça refroidit plus rapidement après la cuisson que les tomates gorgées d’eau… parfait pour sauver quelques minutes de plus avant de pouvoir gaver les petites bouches affamées!

  3. Tu as raison, la fin justifie les moyens, simple mais goûteux ! C’est quoi les oreilles de crisse et les bines ??

  4. Si jamais tu es trop paresseuse pour la faire un bon jour (toi? jamais!), tu pourrais essayer la tourte provençale de chez Gascogne sur Laurier. Un petit bonheur (et une bonne béchamel)!

  5. Hummm…comme ça a l’air bon! Je vais l’essayer cette fin de semaine je crois! Miamm!

  6. Merci pour le clin d’Oeil. Je comprends que tu aies craqué. Il est décadent, ce Martin. Nous avons le DVD de son émission et nous nous délectons de chaque émission. Cette tarte prouve bien que les grands chefs savent faire dans la simplicité. Elle est très réussie.

  7. Marie-Eve

    Raaaaaaaa…C’a à l’air bon! Je viens de trouver une utilité à mes 2 abaisses de tartes qui attendent dans le congélateur;)

  8. Julie

    Ah Martine, comme tu réjouis mes papilles quand tu parles de Martin le fabuleux. Il y a longtemps, quand je dormais plusieurs heures d’affilée (!!!), j’ai déjà rêvé que Martin Picard me cuisinait des cotelettes de porc. Je te jure, un délire onirique, absolument gastronomique!

  9. Liette

    Bonjour,

    J’A-D-O-R-E les tartes aux tomates. Toutefois, j’ai trouvé une pâte bien plus intéressante, moins grasse et plus « craquante » que la pâte brisée. Je crains que c’est méditerranéen.

    C’est très simple:
    1 t. De farine
    1/2 cuill. à thé de sel
    Oignon & ail
    1/4 de t. D’huile cuill. à table d’huile
    2 cuill. à table de lait

    Mélanger les ingrédients de la croûte. «Taponner» la pâte dans le fond de l’assiette. Pré-cuire à 350 F environ 10 minutes.

    Elle ne se roule pas comme les pâtes traditionnelles. La première fois, elle est un peu déstabilisante. Mais c’est la meilleure pâte pour les quiches et autres tartes salées.)

    Pour continuer la recette, j’étends ensuite de la moutarde de Dijon, du fromage tranché genre Jalsberg, des tomates tranchées et égouttées, et de l’huile assaisonnées (ail, basilic, etc…).

    Donc, pas de perte de temps pour la béchamel et tout le monde en redemande.

  10. Liete

    Mes excuses!

    L’ail et l’oignon ne vont pas dans la croûte, mais sur la tarte, ils n’auraient pas dû être dans la liste des ingrédients!

    Liette

  11. Cachou

    Miam, ça me fait penser que ça fait justement longtemps que je n’ai pas refait cette recette, je sais ce qu’il y aura pour souper demain… Par contre, je badigeonne ma pâte avec de la moutarde de Dijon, mais aussi avec du pesto et je mets des fines herbes directement dans la pâte. Ça prend pas beaucoup de temps et ça rajoute beaucoup de goût!

    Tiuscha: les bines, c’est un québécquisme dérivé de « beans », ce sont des fèves au lard. Les oreilles de crisse, quant à elles, sont du lard salé croustillant, qui se courbe en cuisant et peut, si on a vraiment beaucoup d’imagination, ressembler au contour d’une oreille… Que des choses légères donc ;)

  12. moi aussi je suis fan de tartes aux tomates !!!
    elle est superbe celle ci ! et bien appétissante !
    bon appétit !

Soumettre un commentaire