Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

déjeuner - Banlieusardises

Pancakes au lait fermenté (un titre qui ne dit pas à quel point c’est boooooon!)

11 février 2018 | 8

Chez nous, il y a de très grandes fans de pancakes. Pour les gâter, j’en ai fait mille et une variantes au fil des ans: babeurre, lait de coco, choco-bananes… Dans mon livre Banlieusardises, vous en trouverez aussi une version … Suite

Pancakes arc-en-ciel

19 juillet 2014 | 2

Il suffit parfois de bien peu de choses pour transformer l’ordinaire en un moment tout spécial. À preuve, ces pancakes cuisinées pour une petite invitée… À la dernière minute, j’ai décidé de parsemer la pâte de billes de sucre multicolores. … Suite

Petit déjeuner des Glorieux

16 mai 2010 | 5

Je ne m’y connais pas tellement en hockey. Pas du tout, à dire vrai. Je ne suis d’ailleurs pas fière de vous dire que c’est souvent par ma grande de 5 ans que je suis prévenue qu’il y a un … Suite

Bacon caramélisé à l’érable

28 octobre 2006 |

Je suis folle du bacon. Mais difficile.

Je n’aime pas le bacon trop gras. Ni trop salé. J’aime le vrai bon goût de l’érable, mais pas la « saveur d’érable » artificielle. Difficile, je vous dis!

Je n’aime pas non plus avoir à remballer la moitié du paquet, faute d’avoir suffisamment de place dans la poêle pour placer plus de tranches à l’horizontale.

Depuis l’avènement des bacons «légers» et/ou avec «moins de sel», il y a de l’avenir pour les difficiles dans mon genre. Par contre, en cuisant, on dirait que ces tranches expurgent une incroyable quantité d’eau. Peut-être n’y a-t-il finalement pas moins de sel, mais plus d’eau aditionnée à la viande? Oh well! En égouttant les tranches à mi-cuisson, on arrive à quelque chose!

bacon_caramelise.jpg

Vous remarquerez que les tranches ne sont pas plates, loin de là… c’est le compromis que j’ai jugé acceptable pour m’éviter de devoir remballer la moitié du paquet: on met tout en vrac dans la poêle, et on cuit en mélangeant à l’occasion, à la bonne franquette, comme à la cabane à sucre…
Suite