Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

13 commentaires

Aventures et mésaventures violettes

Aventures et mésaventures violettes
Martine Gingras

Aubergines noires, haricots mauves, okras poupres: comme bien d’autres jardiniers, je suis attirée par l’aura de mystère des beautés potagères couleur de nuit, dont je sème une abondance de spécimens en début de saison… Mais année après année, il semble y avoir un maléfice qui plane au-dessus de ma production violette: marmotte, lièvre, ravageurs, maladies, coup de pelle mal placé… Je ne cueille finalement pas grand chose!

Aussi vous demanderais-je de ne pas vous esclaffer en apprenant que je suis super fière de récolter cette année une belle aubergine. Une, oui, comme dans UNE SEULE. Et ça me rend folle de joie! Considérez qu’en 5-6 années de culture de la chose, j’avais tout au plus réussi à en avoir une demie, et c’était une miniature…

Je suis aussi bien contente de ma cueillette de haricots Stortino di Trento, une belle variété panachée mauve et verte, qui était tout sauf prometteuse il y a quelques semaines: une famille de marmottes leur avait coupé l’inspiration deux fois plutôt qu’une. Mais j’en ai ressemé, et on a fini par en avoir en quantité.

Vous voyez ici les haricots avec du piment de Saint-Martin: un petit piment fort ultra décoratif. Encore ici, je n’en reviens pas de les voir produire: par le passé, les amis à qui j’en avait refilé des plants récoltaient une bonne centaine, alors que j’en avais tout au plus une petite poignée. Considérant que la récolte des piments Gorria (le nom de l’Espelette quand il ne pousse pas dans son terroir à l’appellation contrôlée) va aussi plutôt bien, on dirait que ma période «pas le tour avec les piments» tire à sa fin. Ça tombe bien, car en matière de «pas le tour», j’ai de quoi m’occuper: melons, courges, courgettes…

Pour en finir avec les histoires en mauve, signalons que le shiso (mon herbe favorite) pousse allègrement, de même que le basilic pourpre. Par contre, je ne suis pas sûre qu’on goûtera cet été aux tomatilles pourpres: un de mes deux plants a cédé sous le poids d’une bête qui l’a escaladé pour se repaître des feuilles… et l’autre a laissé quelques branches dans le même genre de mésaventure.

Mais bon, on ne va pas se décourager: après tout, regardez-moi cette belle cueillette qui inclut, je prends la peine de le souligner à grands traits, UNE aubergine. Ce n’est pas rien! En tout cas, c’est déjà beaucoup plus que ce que j’espérais…

Commentaires

  1. Je vois surtout des bonnes aventures au final, ils sont superbes ces légumes du jardin, bravo!

  2. J’ai presque pleuré devant tes variétés de tomates de tes deux derniers posts, Martine… Et voilà que le mauve fait son apparition. Quelle cueillette!!! Même si tu dis en avoir peu, vive la qualité plutôt que la quantité!

  3. Josée

    Un petit truc contre les bibittes genre rongeurs, raton, marmottes, etc

    DU savon Irish spring. Ils détestent l’odeur. Je coupe la barre en 4 morceaux que je pique sur un petit baton en bois pour brochette et dans le sol.

    Ça fonctionne pour les chevreuils aussi. Le conseil me vient de ma voisine

  4. héhé félicitations pour CETTE belle aubergine, il y a de quoi être fière ;-)
    j’adore la couleur de tes haricots également. Pas facile d’avoir la main verte (ou violette) en tout cas chapeau !

  5. Bonjour,
    Tu ne nous dis pas quel sort tu réserves à cette jolie et Dodue Aubergine ? ;)

  6. Superbe! Je sens que cette aubergine va se faire traiter aux petits oignons :)

  7. Daniel

    Jolie aubergine tout de même!! Pour les okras, est-ce que les plants ont produit quelque chose (fleurs, fruits) ou bien rien du tout?

    • Ils produisent, mais au compte-goutte… un aux deux jours environ… je ne peux donc pas cuisiner un gros gumbo pour les mettre en valeur, je me contente de les incorporer un par-ci, un par-là, dans mes soupes et ragoûts :-(

  8. Marie-Claude

    Pour les courges et melons, tu as essayé de les faire croître dans un surplus de compost?

  9. Marie-Claude T.

    Bonjour Martine,
    Je visite fréquemment ton blog, mais j’interviens pour la toute première fois… et en plus sur un autre sujet.
    Je dois absolument te dire que ta recette de jerky aux herbes du jardin au déshydrateur fait le bonheur de mes ados (et moi aussi!). J’en suis à faire des recettes triples. Génial pour les lunchs.
    Merci

  10. J’ai planté 12 beaux plants d’aubergine et ils n’ont rien produits j’attends encore, les plants sont toujours beaux mais pas la moindre fleur. J’ai ramassé pleins de belles fèves vertes , de beaux piments verts et des mauves ainsi que des tomates cerises. Ce qui vient du jardin est tellement meilleur. Je viens de découvrir ton blog par l’entremise de La Presse, i est super. Merci

Soumettre un commentaire