Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

Bombes pour le bain (ou l’art de faire d’une pierre, trois coups)

Martine Gingras

Une même activité qui permet de 1) créer un petit soin pour se dorloter 2) occuper les enfants et 3) préparer des cadeaux de Noël, c’est vraiment possible? Si, si! Il suffit de se lancer dans un projet de bombes pour le bain…

S’il y a UN super projet de petits soins à faire avec les enfants, c’est bien celui-là:
· C’est comme faire des châteaux de sable, mais qui sentent boooooon.
· On travaille avec des ingrédients comestibles, sans danger si notre bout de chou décide de goûter le mélange en catimini (sauf la fragrance et le colorant… mais on peut utiliser des équivalents alimentaires, et le tour est joué!)
· Quelques petits accros à l’hygiène ne sont pas dramatiques (comparativement à un projet de crème pour le visage, dans lequel les bactéries vont rapidement proliférer), par exemple lorsque le nez se met à chatouiller à proximité du grand bol où l’on fait le mélange!

Par les années passées, Fanny avait surtout la capacité d’en mettre partout… mais cette fois, les bombes étaient vraiment SON projet: elle me demandait de la guider, mais c’est elle qui s’est chargée d’ajouter les ingrédients, de mélanger, d’évaluer l’intensité de la couleur et de remplir les moules. Il n’y a que pour le tassage final et le démoulage que la maman de banlieue a été d’une quelconque utilité!

bombes_fanny.jpg

L’an dernier, à l’approche de Noël, j’ai essayé tout plein de variantes de bombes pour le bain: j’y ai ajouté un peu d’huile, de la glycérine végétale… chaque fois, je me suis retrouvée avec de belles bombes au moment du démoulage, mais ces ingrédients réagissant lentement à l’acide citrique, elles se sont peu à peu transformées en de monstrueux blobs informes, donnant l’impression de vouloir fuir ma plaque à biscuits…

Désormais, back to basics: je m’en tiens à ma recette d’origine, qui ne m’a jamais fait défaut!

Recette

Ingrédients

· 2 tasses de bicarbonate de soude
· 1 tasse d’acide citrique
· 1 tasse de fécule de maïs
· Eau d’hamamélis (idéalement dans une bouteille vaporisateur, sinon procédez avec une pipette)
· 3 ml de fragrance (dosez l’intensité, au nez!)
· Colorant (dosez l’intensité, à l’oeil!)

bombes_mangue.jpg

Préparation

· Mélangez ensemble le bicarbonate de soude, l’acide citrique et la fécule de maïs dans un grand bol;
· Diluez un peu de colorant dans une petite quantité d’eau d’hamamélis, et versez dans le bol avec la fragrance en mélangeant bien;
· Vaporisez des jets d’eau d’hamamélis peu à peu tout en brassant constamment, et continuez jusqu’à ce que la préparation soit humide et se tienne lorsque vous la pincez avec deux doigts;
· Tassez bien la préparation dans des moules à savon (le mélange doit être bien compact pour ne pas s’affaisser);
· Démoulez sur une plaque à biscuits et laissez sécher à l’air ambiant (elles m’ont semblé solides après seulement quelques heures, mais par mesure de précaution, je n’y touche pas avant 24h).

Vous avez-là une recette de base à adapter selon la fragrance et la couleur recherchée: chez nous, la mangue était à l’honneur, et les bombes présentent une jolie teinte orangée (qui ne ressort pas aussi bien dans la photo)…

À la fin, trrrrrès important: on ne lave pas le bol avant d’avoir laissé au préalable les petites mains s’amuser à y verser de l’eau pour faire pétiller les résidus du mélange à l’acide citrique! C’est la grande finale… on ne voudrait surtout pas la rater!

Commentaires

  1. Renée-Claude

    Wow ! Quelle bonne idée d’activité !
    Tes moules sont magnifiques, peut-on savoir où tu te les es procurés ?

  2. Haaa je suis aussi gaga de tes moules!!! Fanny a dûe être « over the moon » de faire les bombes! Ici aussi.. c’est une activité prisée!

  3. Quelle belle idée! J’en connais deux qui seront heureux d’en fabriquer et…de les utiliser!! Juste une question: de l’acide citrique, on trouve ça à l’épicerie? à la pharmacie? Je suis novice dans l’univers de la fabrication de bombes…de bain! ;-)
    Merci pour l’inspiration! Vive les cadeaux faits à la main!

  4. Marie-Annick

    J’écris pour la première fois mais je suis une lectrice des Banlieusardises depuis longtemps..

    Les moules, on peut les trouver à l’Oiseau bleu j’imagine? Ils sont vraiment trop mignons. Et la fragrance… une huile essentielle?

    J’ai hâte d’en faire avec mes filles, elles s’amuseront comme des petites folles.

  5. Elise

    Martine,

    ta recette donne combien de bombes?

    Pour celles qui cherche où trouver les ingrédients et moules, Martine a tout repertorier dans la section « Soins » et ensuite « Où acheter ».

  6. Les moules sont de la compagnie Milky Way, qui a plusieurs revendeurs. J’ai trouvé ceux-ci chez CanWax, qui vend aussi de l’acide citrique. Pour d’autres adresses, comme le dit Elise, il y a la rubrique Où acheter :)

    Pour la quanité, ça dépend évidemment du moule utilisé… les miens contiennent environ 2.25 oz et j’ai fait une dizaine de bombes…

    La fragrance: comme c’est pour offrir et qu’il y a parfois des contre-indications à certaines huiles essentielles, je préfère m’en tenir à des fragrances de synthèse. J’achète aussi chez CanWax.

    En passant, si vous voulez une odeur des Fêtes vraiment capotante, essayez leur Creamy Cinnamon Chai. Ici, tout le monde en est addict!

  7. Elise

    Martine,

    Si tu as une douzaine de bombes, est-ce que ça signifie que tu as plusieurs plaques de moules??? Sinon, est-il possible de n’avoir qu’une plaque et de conserver le mélange le temps que les premières bombes soient prêtes???

    (oui oui… très néophyte la fille… mais pleine de bonne volonté!)

  8. Je presse fermement dans le moule et je démoule tout de suite, comme quand on fait un château de sable! :)

  9. Cindy

    Bonjour Martine,

    Je suis une habituée de ton blog que j’adore. J’ai essayé tes soins, pris beaucoup de conseils de maman pour me préparer, consulté ta section jardinage pour m’aider à faire une beauté à mon terrain, mais jamais je n’ai ajouté de commentaires. Cependant, aujourd’hui je ne peux m’empêcher de te dire que les bombes de bain de Fanny sont géniales! J’ai mis de côté la fabrication de soin depuis plusieurs mois avec l’arrivée de ma fille (excepté la lotion nettoyante pour débarbouillettes de bébé), mais là ça me donne tellement le goût d’en faire. J’ai encore plus hâte qu’elle soit en mesure de me donner un coup de main. Merci pour le temps que tu donnes en écrivant ton blog! C’est vraiment très appréciée.

  10. Bonjour Martine!

    Quelle bonne idée! En plus, c’est dans le Martha Living du mois de décembre. Comme tu me convaincs que c’est un jeu d’enfant, je crois que je m’y mets avant Noël pour offrir.

    J’ai lu dans un de mes livres pour faire parfums et savons, qu’on peut faire une eau florale à base d’huiles essentielles avec de la vodka, de l’eau et l’huile de son choix. Comme je n’ai pas d’eau d’Hamamélis, je me demandais si ça pourrais remplacer.

    La base de la recette: 250ml d’eau, 2 1\2 cuillerées de vodka, 1/2 tasse de pétales ou herbes ou écorces de fruits…, 10 gouttes d’huiles essentielles.

    Fermer hermétiquement et conserver dans un endroit sombre pendant une semaine. Filtrer. Enbouteiller.

    Ça me semble une bonne solution pour utiliser les huiles essentielles de notre choix. Comme le mélange pour se détendre sur le site de canwax. Par contre je ne sais pas si l’odeur sera assez concentrée pour les bombes. Je vais essayer. Je t’en donne des nouvelles.

    Qu’en dis-tu?

  11. Anne

    Salut Martine,
    merci pour l’idée, ça va meubler le we ici! j’ai seulement une question: l’eau d’hamamélis, c’est pour quoi faire? Est-ce qu’on peut remplacer par autre chose? (en temps normal, j’aurais cherché, mais là, je manque affreusement de temps…alors je vais au plus facile…en espérant que tu aies la réponse)

  12. Sandra et Anne, dans cette recette, l’eau d’hamamélis ne sert pas à parfumer (il y en a trop peu), mais juste à humidifier le mélange pour qu’il se tienne et puisse être moulé. Je sais que d’autres créatrices de petits soins maison utilisent des eaux florales autres que celle d’hamamélis (ou même d’autres liquides) avec du succès, mais je m’en tiens à celle-ci par habitude (c’est la seule que je garde dans un vaporisateur, alors je ne pense pas à en changer ;-)) Préparer une eau parfumée juste pour des bombes, c’est se donner bien du mal pour pas grand chose, puisqu’il faudra de toute façon besoin d’ajouter une fragrance ou une huile essentielle pour que la bombe sente quelque chose.

    Bon succès avec vos premières créations! Vous m’en donnerez des nouvelles :)

  13. Elise

    Martine,

    ça veut donc dire que je peux utiliser le fond de bouteille d’eau de rose qui traine chez moi???

    Ça y est, je me suis lancée!!! J’attends ma commande de chez Canwax!!! Yééééé! Et je les ferai seule, puisqu’ici, c’est la testostérone qui mène… et mon plus vieux est encore… trop jeune!

  14. nadya

    Bonjour tout le monde!
    Je m’appelle Nadya, je suis nouvelle parmis-vous!
    J’habite en Suisse, je suis une jeune maman au foyer.
    Je fabrique depuis peu des bombes de bain et d’autres produit cosmétique, j’adore ça, une vraie passion!
    Martine tes réalisations sont superbe!!!!!!
    J’adore……..
    Je me réjouis de partager nos tites astuce, recettes si bien entendue, tu(si on ose se tuttoyer!?)es d’accord!?
    A tout binentôt…
    Bizes
    Nadya

  15. Chibi Sylphe

    Oh quelle belle recette, je la garde definitivement en memoire pour un prochain jour de neige intense et un petit que sera assez vieux pour s’amuser avec ca. Vers 3 ans, c’est l’age de Fanny ou je me trompe? Elle va avoir 4 en Avril, c’est bien ca?

  16. Elise, apparemment, oui! Tu m’en donneras des nouvelles, peut-être oserai-je finalement moi aussi essayer autre chose que l’hamamélis, un de ces quatre!

    nadya, bienvenue dans le voisinage! Bien sûr, on peut se tutoyer, se vouvoyer ou même se elloyer, si le coeur nous en dit (je ne sais pas si ça se fait chez vous, mais ici, c’est un style prisé chez les « matantes » et les « mononcles » qui, dans le temps des Fêtes, vous pincent une joue en demandant « et puis, comment elle va, la belle nadya? » ;-))

    Chibi, si, si, 4 ans en avril… mais d’ici là, on n’a pas le droit de dire trois… il faut préciser: trois ans ET DEMI! Bientôt, on va lui apprendre les quartiers… hi hi.

  17. nadya

    Kikoo!
    Tout d’abbord merci pour ta réponse!
    Je fais des recherche pour faire des bombes, bonbons de bain, je suis en manque d’inspiration :-(
    J’ai acheter du beurre de cacao, mai j’en ai en trop, qqun aurait une idée pour l’utilisé? soit en crème, en savon…
    Elise tu as essayà l’eau de rose? ça donnne quoi?
    Salutations à vous toutes…
    Bisous
    Nadya

  18. est-ce que c’est un retour aux cosmétiques et produits de bain home made? j’espère….
    MissM

  19. Anne

    merci Martine pour ta réponse. Avoir su…parce que finalement, aujourd’hui, pendant les 20 minutes chronos que m’autorise le cours de piscine des filles, j’ai couru à ma boutique bio où j’ai trouvé acide citrique et bicarbonate de soude en grande quantité. Puis, j’ai cherché la fameuse eau. Comme je l’ai trouvé, je me suis dit « tant pis, je prends ». C’était quand même 13 euros les 200 ml…(c’est aussi cher au Qc?) Es-tu donc en train de me dire que juste de l’eau aurait suffit – en vapo bien sûr?

    Et sinon, autre question: en lisant sur le sac d’acide citrique, c’est écrit tenir hors de portée des enfants et irritant. C’est pas problématique sur la petite peau fragile des enfants (je vois que sur ta photo, la petite manipule mains nues…)? Merci encore.

  20. Elise

    Nadya,

    Je n’ai pas encore essayé, j’attends les ingrédients qui me manquent par la poste d’un jour à l’autre. Je donnerai les résultats ici si le billet est encore ouvert. Sinon, je le mentionnerai dans un commentaire au prochain billet. Promis!