Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

3 commentaires

Cinq activités cools pour préparer la rentrée scolaire

Cinq activités cools pour préparer la rentrée scolaire
Martine Gingras

Bientôt la rentrée! Les enfants ont hâte de revoir leurs amis, bien sûr, mais la rentrée apporte son lot de changements qui peuvent être source d’angoisse et d’inquiétude (même pour ceux qui adorent l’école): nouveau prof, nouvelle classe et, surtout, un horaire très rigide après deux mois de relative liberté…

Bien sûr, on a tous envie d’étirer les vacances le plus possible, mais pour une transition en douceur (pour les enfants, mais aussi pour les parents), j’essaie de préparer la rentrée de façon progressive. Je ne parle pas de ces cahiers d’activités qui nous invitent à «réviser sa énième année» pendant l’été, ni de magasinage d’effets scolaires, mais plutôt d’activités cools pour penser à la rentrée de façon positive et créative. Une manière de mettre un peu d’école dans nos journées, puis de les envoyer avec un peu de la maison à l’école!

1. Modeler des gommes à effacer

La pâte à modeler et l’argile, on connaît et on aime. Mais la gomme à effacer à modeler? Si, si, ça existe! Et évidemment, c’est le summum du cool selon 100% des enfants interrogés ;-)

La compagnie Sculpey a mis sur le marché une sorte d’argile qui, après modelage et cuisson, permet d’effacer. J’en avais acheté au début de l’été (un ensemble de 4 couleurs pour 7,99$ chez DeSerres), avec promesse qu’on préparerait nos effaces pour l’école «une journée de pluie». Vous vous en doutez: on a réussi à patienter quelques jours tout au plus et la surexcitation des enfants a eu raison de mes arguments. C’est par une belle journée de canicule qu’on s’est installées pour créer nos gommes à effacer personnalisées. L’ensemble de Sulpey venait avec des petits modèles à réaliser étape par étape, mais les filles ont préféré laisser libre cours à leur imagination.

Des créations uniques pour se donner le droit à l'erreur toute l'année... effacer... et corriger!

Des créations uniques pour se donner le droit à l’erreur toute l’année… effacer… et corriger!

La question que vous vous posez tous: est-ce que ça efface vraiment? Eh oui! Après cuisson, la gomme à effacer Sulpey est moins efficace que la vraie gomme à effacer, et plus dure aussi (peut-être ai-je trop fait cuire), mais ça marche. Mieux vaut quand même prévoir quelques gommes à effacer blanches pour respecter les demandes de l’école…

2. Organiser une séance de photo

À l’école en début d’année, on nous demande d’envoyer une photo des enfants, pour identifier le casier ou autre besoin de la classe. Par le passé, j’ai souvent été prise au dépourvu et on travaillait fort à chercher dans nos photos récentes un portrait d’elles seules pris de face, reconnaissable et, surtout, à leur goût! C’est surtout sur ce dernier point qu’on pouvait passer de longs moments à débattre…

Maintenant, je m’y prends d’avance: on organise un petit «shooting photo» maison au retour d’une visite chez la coiffeuse, alors que leur nouvelle coupe attire plein de compliments qui leur rosissent joliment les joues. Elles s’habillent à leur goût, on choisit le meilleur emplacement, et on prend le temps qu’il faut. Il ne faut pas hésiter à multiplier les clichés (ce qu’on peut facilement se permettre à l’ère du numérique): les premiers sourires sont souvent crispés, puis elles apprivoisent l’objectif et le naturel éclaire enfin leur visage. Résultat: une photo qui les met en valeur et un tracas de moins quand les demandes de l’école se multiplieront dans les prochaines semaines…

3. Faire une parade de mode automne-hiver

Cette idée, elle m’a été imposée par la météo des derniers jours! Avec la température frisquette, a fallu ressortir les bacs de vêtements rangés à la fin du printemps pour y dénicher des pantalons longs. Tant qu’à y être, nous avons essayé les vêtements du bac et trié un peu pour avoir facilement accès aux ensembles de mi-saison. Ça m’a aussi permis de voir ce qui manquait à la garde-robe d’automne et de profiter de quelques ventes de fin de saison.

Une bonne chose de faite!

4. Jouer dans la cour d’école

Visiter la cour de récré: ça semble une évidence pour les enfants qui vont à l’école de quartier — c’est souvent le point de ralliement des jeunes du coin — mais pour ceux inscrits à une école à vocation particulière plus lointaine, il faut penser à mettre l’activité à l’horaire. C’est notre cas!

Mes filles adorent qu’on fasse le détour pour jouer dans la cour de leur école pendant la période estivale. Loin du brouhaha, elles peuvent s’approprier la cour, profiter des modules de jeu les plus convoités, oser certaines acrobaties sans craindre le regard critique des amis, présenter leurs coins favoris… et, pourquoi pas, jouer au ballon-poire ou au basket avec les parents!

Visiter la cour d'école en été: parfait pour se l'approprier loin du brouhaha!

Visiter la cour d’école en été: parfait pour se l’approprier loin du brouhaha!

5. Cuisiner et congeler de bons petits plats

Il faudra bientôt recommencer à penser aux lunches et aux collations! Pourquoi ne pas prendre un peu d’avance et profiter d’un jour de pluie pour cuisiner en famille? Les enfants adoreront mettre la main à la pâte, et encore plus, déguster le résultat de leur travail à l’école.

Ces jours-ci, nous nous amusons beaucoup avec un livre de recettes de Céline Malépart: Des cupcakes en saveurs et en couleur. Malgré le titre, les cupcakes tiennent moins du gâteau que du muffin santé. Parfait autant pour le dessert que la collation, et ça se congèle généralement très bien.

Et encore plus…

Dans le magazine Enfants Québec, vous trouverez d’autres belles idées que mes filles m’ont aidée à réaliser: des bricos pour personnaliser leur rentrée! Allez vous inspirer pour créer une bouteille d’eau, un sac à collation ou une boîte à crayon vraiment uniques.

Et chez vous, des idées pour une transition douce vers la rentrée d’automne?

Commentaires

  1. Ah oui, j’ai tous les Céline Malépart, trop chouette cette fille. Elle était même au festival des artisans de Sainte-Rose la semaine dernière, mais j’étais en shoot photo pour mon prochain livre et je l’ai ratée :( Mon fils trippe sur ses livres, qui trônent dans sa bibli… bien hâte qu’il se décide à les cuisiner. Les gars et les filles, pas la même chose, lol.

    • Ma belle-mère en a offert un à chaque fillette pour Noël, avec dédicace de l’auteur… Elles les adorent!

  2. La rentrée scolaire c’est toujours un moment plein d’émotion tant pour les parents que pour les enfants, une routine qui doit être vécu en joie et patience.

Soumettre un commentaire