Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

4 commentaires

Le grelot du p’tit renne au nez rouge

Martine Gingras

Sans doute trop pressé de distribuer les cadeaux des petits banlieusards, l’an dernier, l’attelage du Père Noël a perdu trois grelots sur notre terrain. C’est Fanny qui les a retrouvés, le lendemain matin, et les a conservés précieusement pour les lui remettre.

Sur le comptoir, le 24 au soir, on lui a laissé le traditionnel verre de lait, deux biscuits, ses trois grelots et quelques bricolages de Fanny. Et puis dodo pour tous.

Le 25 au matin, devinez ce qu’on a trouvé? Des cadeaux, bien sûr. Des bas de Noël bien remplis, aussi. Mais sur le comptoir, il y avait…

grelot_pere_noel.jpg

Un verre vide, des miettes de biscuits et un grelot!

Encore un oubli? Non! Dans un petit mot écrit de sa main, le bon Père Noël expliquait à Fanny qu’il lui laissait le grelot du p’tit renne au nez rouge en souvenir.

Notre grande était aux anges. Les grands-parents étaient émus.

Et moi… je me disais qu’on gagne vraiment à regarder les films de Noël qui passent à la télé dans la période des Fêtes: c’est fou les bonnes idées qu’on trouve dans un scénario comme Polar Express

Commentaires

  1. C’est merveilleux! Je suis très heureuse de voir qu’il existe encore des familles où le Père Noël passe mais qu’il ne se fait pas voir (genre m’oncle déguisé). Et que les seules preuves de son passage sont les traces laissées par un verre de lait vide et des miettes de biscuits.

    L’idée du grelot c’est génial! (Le Boréal Express, j’ai bien aimé l’histoire de ce film d’animation)

    Moi, l’an prochain je vais sans doute reproduire ce que mes parents ont fait pour moi. Tout comme vous l’avez fait (verre de lait et biscuits ou dans notre cas du panettone) mais aussi lorsque nous étions plus vieux et que nous veillons plus tard, mon père avait enregistré toute une série de sons (clochettes, sabots sur le toit, porte qui s’ouvre, des pas et un «ho ho ho» typique) et il partait l’enregistrement la veille de Noël, de manière à ce que une dizaine de minutes plus tard nous entendions le Père Noël arriver (sur cassette à l’époque il laisse du silence sur la bande).

    Nous étions au rez-de-chaussé et le Père Noël rentrait au sous-sol… on s’approchait des escaliers, mais on n’osait pas descendre et nos parents nous disaient d’être silencieux et de ne pas aller le surprendre… J’en frémis encore de bonheur et d’excitation à l’idée de savoir qu’il venait nous apporter des cadeaux.

    Bravo de rendre ce moment magique pour les enfants. J’avoue avoir cru au Père Noël très longtemps et que j’ai été déçue de découvrir le trucage, mais mes souvenirs sont trop beaux pour ne pas que je reproduise la même chose avec ma fille et mes futurs enfants!

  2. Quelle belle mise en scène!

    Chez nous, le traîneau du Père Noël a laissé deux longues traces de ski sur notre grand patio neuf, visibles depuis la chambre des enfants. Fiston était tellement excité qu’il n’osait pas descendre au salon tout seul!

  3. Tu permets que j’emprunte ton idée? Chez nous, le père Noël laisse une trace de pied dans de la poudre magique sur le bord de la cheminée. Il a aussi égaré ses mitaines une année et ses lunettes l’an d’avant. C’est fou ce que l’on trouve au dollorama pour meubler l’imaginaire de nos enfants. Ma grande de presque 9 ans, n’y voit que du feu!

  4. Cynthia

    Si vous demandiez à mon fils aujourd’hui âgé de 15 ans ce qui lui a fait plus de peine (ormis mon divorce) dans la vie, il vous répondrait surement que le jour ou il a cessé de croire au Père Noël! Lorsque l’internet a commencé à entrer dans nos foyers et le tout accompagné de caméra web, j’avais installé la cam pour qu’elle puisse capter seulement la main du Père Noël..j’avais mis un gant blanc, attaché avec du ruban électrique noir, un peu de ouate autour du pognet..bref refait la main du bonhomme avec ce que j’avais sous la main…on voyait donc la main du Père Noël déposé les cadeaux, prendre les biscuits et le lait ….à l’époque j’avais enregistré le tout sur une « disquette »!!! Sur la patio j’avais pris soin de faire des traces avec des grosses bottes, et j’avais dessiné les patins du traineau avec un manche à balai…et bien sur laissé quelques morceaux de carottes ici et là! Maintenant mon bel ado à tous les ans…m’en reparle :-) Bonne année à tous..et continuer de faire rêver vos enfants….ça dure si peu longtemps!

Soumettre un commentaire