Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

4 commentaires

Le retour des lutins en banlieue

Le retour des lutins en banlieue
Martine Gingras

Les dernières semaines ont paru bien longues à mes cocottes. À chaque jour, elles ramenaient de l’école de nouvelles rumeurs concernant les lutins du Père Noël: une telle a installé ses pièges, tel autre en a attrapé deux d’un coup… Pourquoi pas nous?

C’est la question à laquelle bien des parents ont eu à répondre! Présentement, les lutins semblent avoir non seulement envahi, mais aussi divisé les parents du Québec: il y a ceux qui trippent fort, certains allant jusqu’à distribuer généreusement les recettes et les biscuits pour que tous les enfants attrapent un lutin (ce qui met une saprée pression aux autres parents à embarquer dans l’aventure), et ceux qui ressentent une intrusion malvenue dans leurs rituels familiaux. Sans compter tous les non-parents qui n’en peuvent plus de ces étranges histoires de lutins…

Alors un mot sur la pression: pour moi, chaque famille a sa manière de se mettre dans la magie des Fêtes: certains attrapent des lutins, d’autres vont voir le Père Noël, d’autre illuminent le terrain, beaucoup font un sapin, d’autres préparent un calendrier de l’Avent… Personne ne devrait se mettre de pression avec les choix des autres…. et bien sûr, ne pas en mettre aux autres. C’est tout.

Dans notre cas, oui, on a décidé de se lancer encore cette année dans cette aventure rigolote. On a finalement fait la chasse aux lutins, mais pas trop tôt: il en fallait bien quelques uns au Pôle Nord si les enfants veulent des cadeaux ;-)

Mise en place

On a donc cuisiné les fameux biscuits, avec un petit ajout magique: du sucre pétillant. Puis on les a mis dans des pièges à l’extérieur. Je ne sais pas si le sucre a fait la différence, mais dès le lendemain matin, nos deux lutins, Gourmando et Bricolin (les mêmes que l’an dernier), s’étaient déjà fait prendre la main (et tout le corps, en fait) dans le sac.

La veille de leur départ, l’an dernier, mes cocottes leur avaient bricolé des petits sacs à dos, et ils les portaient au retour. Dedans, une petite surprise: Gourmando rapportait des cannes de Noël pour cuisiner, et Bricolin, des petits grelots… pour bricoler, bien sûr.

Message de Bricolin le lutin

Nos lutins sont de retour! Un petit message et un présent de Bricolin à la plus jeune…

Après une journée de retrouvailles, on les a installés sous le sapin, biens tranquilles.

Jour 1: maison de poupée festive

Leur repos fut de courte durée, si on en croit la mise en scène qu’on a découverte le lendemain matin: la maison de poupée avait été redécorée pour Noël!

maison de poupées décorée par les lutins

Premier tour de nos lutins en 2013: décorer la maison de poupées pour Noël.

Ken décoré par les lutins

Ken dans l’esprit des Fêtes.

Jour 2: on sort les jeux!

Après avoir fouiné dans les jouets, les lutins se sont intéressés à nos jeux. Pour leur deuxième nuit de bêtises, ils ont tout, mais alors là, vraiment TOUT sorti ce qu’ils ont pu trouver dans nos armoires en matière de jeux de société!

Les lutins sont joueurs, mais avaient-ils vraiment besoin de TOUT sortir?

Les lutins sont joueurs, mais avaient-ils vraiment besoin de TOUT sortir?

Au petit matin, on a retrouvé Gourmando élaborant une stratégie d’échecs…

Échecs

Gourmando planifie une stratégie: reste à voir si ce sera un bon ou un mauvais coup!

… quant à Bricolin, il avait déniché un jeu qui lui était prédestiné: la Chasse aux lutins!

Chasse aux lutins

La Chasse aux lutins: un jeu parfait pour nos deux coquins!

Voilà où on en est! J’ai très hâte de voir ce que nos deux lutins préparent pour demain. Je ferai une rétrospective des prochains tours… dans quelques jours.

En attendant, pour ceux qui veulent vivre l’aventure des lutins et qui n’en trouvent pas, ou qui préfèrent ne pas investir leurs sous là-dedans, il y a l’option d’adopter des lutins invisibles. Mon amie Isabelle fait vivre la magie des lutins à ses enfants depuis quatre ans, et elle n’en a jamais acheté: les lutins laissent un petit mot par jour aux enfants, tout simplement. Sur son blogue, elle partage un document avec des étiquettes que vous pouvez télécharger et imprimer. C’est simple et ça met en valeur la magie… des mots!

Commentaires

  1. Jacinthe

    Suis épatée par cette histoire de lutins. Seigneur! Ça me fait de l’âge ça. Je n’en avais JAMAIS entendu parler avant, du temps de ma plus vieille. J’aurais embarqué c’est sûr.

  2. Claire

    Merci de partager les idees de farce de vos deux lutins !
    Cette annee, deux petits lutins, enfin un lutin et une lutine, sont venus jusqu’en France et jouent des tours a mes enfants. Pour le premier jour, je me suis plus qu’inspiree de votre premiere mise en scene de l’annee derniere ! Pour le 2eme, j’ai kidnappe les gros dinos de ma grande et on a fait une parade avec les lutins comme cavaliers. Je m’amuse beaucoup et les enfants aussi. C’est une belle idee ces petits lutins !

  3. Sylviane

    Je t’envie tellement. J’ai tellement hâte d’être grand-mère. Les lutins seront mes alliés dans le délire! C’est magnifique et ça sollicite tellement l’imaginaire. Bravo!

  4. Annie Gagnon

    Quel est le nom du fabriquant? Il sont beaux!
    Est-ce Mark Robert?

Soumettre un commentaire