Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

10 commentaires

Des ressources pour magasiner mieux grâce au Web

Des ressources pour magasiner mieux grâce au Web
Martine Gingras

Loin d’être une acheteuse compulsive, ma compulsion à moi, c’est de bien choisir avant d’acheter. Consommer est un long processus qui peut durer plusieurs jours, semaines ou mois dans le cas d’un gros achat. Et pour m’aider dans mes recherches, Internet est un outil précieux: il est utile pour choisir le produit qui répond le mieux à mes besoins et aussi pour faire des économies.

Au magazine Coup de pouce, auquel je collabore depuis quelques années, je suis souvent en charge des «guides d’achat»: matériel pour accueillir bébé, articles essentiels de cuisine, petits électros… Aussi, la journaliste (et blogueuse) Martine Pagé m’avait déjà interviewée dans le cadre d’un article sur les «acheteuses indécises». Et cet été, c’est l’équipe de Légitime dépense, la nouvelle émission de consommation à Télé-Québec, qui s’est invitée en banlieue pour jaser de magasinage virtuel en dégustant un bon espresso.

martine_legitime-depense

L’émission a été diffusée hier, et je suis vraiment ENCHANTÉE du résultat! Évidemment, tout n’a pu être mis dans le reportage: trois heures de tournage ont été concentrées en 5 petites minutes. Cela dit, je trouve qu’ils ont très bien choisi les extraits résument les trucs de magasinage les plus pertinents. Chapeau, c’était du gros boulot! Quand même, en complément, j’ai pensé fournir mes notes de préparation de l’entrevue, pour ceux qui veulent aller plus loin…

Internet pour mieux choisir

  • Avis d’experts : Souvent un bon point de départ pour savoir quelles caractéristiques rechercher, quoi considérer avant d’acheter, quoi surveiller… Il y a une quinzaine d’années, les consommateurs qui voulaient faire le bon choix devaient garder leurs vieux numéros de Protégez-vous pour avoir sous la main les précieux bancs d’essai et les guides d’achat… et surtout, espérer que les modèles évalués seraient encore disponibles au moment d’acheter! Sur Internet, les avis d’experts sont disponibles en tout temps et mis à jour fréquemment. Les principaux sites d’experts que je consulte sont Protégez-vous et Consumer Reports — avec un espace spécifique pour le Canada, où on n’a pas toujours accès aux mêmes produits évalués dans les bancs d’essai des États-Unis.)
  • Sites spécialisés / professionels: Les sites d’experts généralistes sont utiles, mais ils ratissent large. Si on veut s’informer sur un produit très spécifique, on doit approfondir nos recherches et s’informer auprès de sources spécialisées. Par exemple, pour choisir un appareil photo, on ira plus loin en consultant DPreview; si on veut des accessoires pour notre iPod, on passe par iLounge, etc. C’est aussi vrai pour plein d’autres produits! C’est en approfondissant un sujet qu’on va les découvrir (je vous avais prévenus qu’on était loin des achats compulsifs, hein ;-))
  • Commentaires d’usagers : Plusieurs sites marchands permettent aux internautes de critiquer le matériel qu’ils ont acheté : Futureshop, Home Depot, Amazon. Dommage, les sites de HBC (Zellers, La Baie, Déco-Découverte) le permettaient aussi, mais ils ont tout retiré. Bravo à Canadian Tire d’avoir gardé la possibilité de commenter (et ainsi, de s’informer) même lorsqu’ils ont fermé le site transactionnel! Il y a aussi des sites qui se sont donné pour mandat de réunir des commentaires sur une foule de produits de consommation: Epinions, Ciao
  • Moteurs de recherche: Avant d’acheter quoi que ce soit, on sauvera bien des soucis en tapant simplement le nom du produit (ou mieux, son numéro de modèle) dans un moteur de recherche. C’est vraiment la base! Mieux, on ajoute quelques mots-clés: reviews, commentaires, problèmes, problems… Tout, tout, tout ce que des experts et consommateurs ont pris le temps d’écrire va sortir. Et quand on trouve un problème particulier, on creuse en ajoutant les mots-clés à la recherche. Quand je magasinais un GPS, c’est de cette manière que j’ai éliminé une marque (pourtant bien recommandée dans les guides d’achats): j’ai rapidement vu qu’en cas de pépin avec l’appareil, le support ne serait pas au rendez-vous.
  • Mon site chouchou : Consumer Search, qui fait un travail colossal, réunissant et résumant à un seul endroit les avis d’experts, les critiques des «pros» et les opinions de consommateurs. En fait, si vous n’avez qu’un site à visiter avant de prendre une décision d’achat, que ce soit celui-là! J’ai aussi découvert récemment alaTest, qui semble bâti sur le même principe, mais je ne l’ai pas beaucoup exploré.

Internet pour dénicher des choses rares, uniques, en accord avec ses principes…

  • Matériel spécialisé: On est passionné de cuisine, de photo, de sport? Magasiner sur le Web permet de dénicher du matériel spécialisé, pas toujours facile à trouver dans les grands magasins (surtout en dehors des grands centres!) Le blogue de La magasineuse est mon point de départ favori pour dénicher des petites boutiques spécialisées: elle répertorie plus de 500 sites marchands, surtout québécois et canadiens… Pour moi qui adore cuisiner (non, vraiment?), son guide des gadgets de cuisine est un in-con-tour-na-ble.
  • Consommer autrement: J’ai toujours été une adepte du bon rapport qualité/prix : je veux investir un peu plus pour quelque chose de durable. Mais je pense qu’on vit à une époque où, grâce à Internet, on peut (et on doit) exiger encore plus : des matériaux non toxiques, écolos, des choses faites ici autant que possible… On a la fibre écolo? On appréciera fouiner sur Ethiquette.ca avant toute décision d’achat!

Internet pour économiser

  • Comparateurs de prix: Auparavant, un consommateur à la recherche du meilleurs prix devait visiter 5-6 magasins pour comparer et sauver des sous. Aujourd’hui, des «comparateurs de prix» virtuels font le travail à notre place: sont des moteurs de recherche qui répertorient plusieurs sites marchands et indiquent en un coup d’œil qui offre le meilleur prix. Le hic : aucun ne liste TOUS les marchands, chacun a une liste différente… pour être sûr de trouver le meilleur prix, on doit en visiter plusieurs: PriceCanada, ShopBot, MeilleursPrix, PriceGrabber, PriceBat. On a donc quand même 5-6 arrêts à faire, mais la grande différence, c’est que la démarche ne prend que quelques minutes, et permet de comparer les prix dans des centaines de magasins!
  • Offres promotionnelles: Quelques sites font la veille des promotions actuellement en vigueur au Canada, notamment RedFlagDeals, Smart Canucks et GratteCenne. On y déniche des coupons, des rabais, des astuces pour économiser…
  • Cartes de crédit: Pour promouvoir le commerce électronique, marchands et institutions de crédit s’associent pour offrir des promotions variées. Par exemple, en visitant AvantagesVisa.ca, on peut sauver un pourcentage sur le total de notre achat ou même les frais de livraison dans de nombreuses boutiques virtuelles. C’est un petit détour qui permet parfois de sauver gros…
  • Systèmes de fidélisation: On possède une carte de primes? Il est possible d’accumuler des points de récompense dans les boutiques partenaires via le site de notre carte : il suffit d’ouvrir une session sur le site Airmilesshops pour les Airmiles, netBoutique pour Aeroplan). En s’inscrivant, on sera aussi informé des promotions en cours. Ainsi, sachant que la promotion «5x les points » revient périodiquement sur Airmilesshops, j’ai attendu qu’il y en ait une avant de commander mon portable… on arrivera 5x plus vite à Disney ;-) Pharmaprix aussi réserve des promotions exclusives aux membres de sa carte Optimum; il y en a probablement beaucoup d’autres, suffit de vérifier sur le site de votre carte.

En terminant, un gros MERCI et un énorme BRAVO à toute l’équipe de Légitime dépense… Vous revenez prendre un p’tit café en banlieue quand vous voulez ;-)

Commentaires

  1. Super reportage! C’est très bien traité! Bravo Martine. Tu es excellente sur petit écran! :D

  2. Tu as raison, c’est un excellent reportage et il est très concret. Idéal pour magasiner quand les enfants sont couchés le soir !!!

  3. Je n’ai pas vu le reportage mais j’apprécie ce billet, surtout que je m’apprête à déménager et à faire une tonne de gros achats! Tu viens sûrement de me sauver plusieurs dollars! :-)

  4. Oh, bravo Martine! Le reportage était très intéressant, et les informations que tu donnes en complément aussi! Et ça n’a pas rapport, mais j’aime tes lunettes! :-)

  5. merci beaucoup, mega mine d’infos tout ca!! :)

  6. Je mets ton billet en onglet ! Je suis une fan des achats internet, j’aime beaucoup zieuter aussi. On trouve des choses spécialisées sans quitter notre chez-soi douillet, c’est extra !
    Merci pour les précieux conseils.

  7. Ça fait plaisir de te voir enfin animée! hahaha
    Parce que je ne sais pas pour toi, mais moi je lis souvent les billets des blogueurs en essayant d’imaginer leur voix. Dans ton cas, je me suis mise le doigt dans l’oeil jusqu’au coude: la Martine dans ma tête n’avait pas la même voix que la Martine dans le reportage !

    Mais assez parlé de ma perception imaginaire de mes amis blogueurs…

    Le reportage était très intéressant: ça m’a permis de savoir quelles ressources utiliser à quel moment… je n’ai jamais vraiment acheter sur internet, justement par peur de ne pas savoir où me lancer et de me faire avoir comme la débutante que je suis. Je vais sûrement essayer de briser la glace pour mes cadeaux de noël, et ainsi éviter le plus possible les magasins du temps des fêtes qui me donnent de l’urticaire!!!

    Merci !

    • France

      Moi aussi, j’ai été surprise – je m’attendais à une voix plus aiguë, je ne sais pas trop pourquoi! C’était un reportage très utile en effet – les recommandations de sites Web tombent à point, juste à temps pour les achats des Fêtes.

      • Bon, ok, les filles, j’avoue: j’ai fait du lipsync tout le long, c’est mon amoureux qui parlait ;-)

  8. Cool! Excellent reportage et extrêmement utile. Merci Martine!

Soumettre un commentaire