Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

11 commentaires

Ouverture du chalet: un avant-goût des vacances

Ouverture du chalet: un avant-goût des vacances
Martine Gingras

Le printemps ramène chaque année son lot de petits et grands travaux. Chez nous, les projets se classent, grosso modo, en trois catégories: les obligations (ce qu’on doit absolument faire, comme l’entretien du terrain), les voeux pieux (ce qu’on n’aura jamais le temps de faire, comme sabler les planchers) et entre ces deux extrêmes, les coups de tête: ces rénos imprévues qu’on décide de faire « sur une bine », parce qu’on s’est levé du bon pied. Note à qui de droit: j’espère que «mon» dosseret de cuisine entre dans la première catégorie… ;-)

En plus de tout ce qu’on n’arrive même pas à faire chez nous, il faut ajouter aussi les menus travaux entourant l’ouverture printanière du chalet de ma belle-famille. On est incroyablement chanceux d’avoir accès à ce petit coin de paradis, mais encore faut-il l’entretenir…

Un vieux quai à retaper...

Surchargés, on a repoussé la corvée autant qu’on a pu. Mais le week-end dernier, on ne pouvait plus y échapper: il fallait y aller. J’avoue que cette année, j’y allais à reculons: de longs préparatifs et près de trois heures de route pour passer seulement deux jours, pendant la saison des mouches noires, et passer tout notre temps à s’échiner… pfff!

Et pourtant… Une fois sur place, loin de la frénésie urbaine (ou «suburbaine»), le temps ne s’écoule plus au même rythme. L’obligation se transforme en accomplissement. Même si l’eau est glaciale, les filles ne résistent pas à y tremper les pieds pendant qu’on installe le quai. Les mouches ne sont finalement pas si voraces. On travaille, oui, mais on a aussi le temps de lire, de rire, de se reposer…

Doux repos.

On est revenus ravis et ravigotés, avec le sentiment du devoir accompli, mais surtout, avec l’impression d’avoir eu, l’espace d’un week-end, un avant goût des vacances.

L'araignée.

Commentaires

  1. Paradis

    Ouppppppppppppps j’espère que ce n’est pas la veune noire hein…..Ha! ha!

  2. Martine elle est chouette ton araignée! C’est une dolomedes… mais j’ai toujours du mal à dire si c’est une scriptus ou une tenebrosus… je crois que c’est la scriptus à cause du « W » blanc sur le dos.

    PS: Bug guide est toujours le fun à utiliser pour essayer de trouver le nom des bébittes: http://bugguide.net/node/view/1985

  3. M-A

    Hyper cool ce site Manon. Ce sera très utile quand on ouvrira notre bébé-chalet ce w-e. Merci!

  4. Le classique divan brun-beige rayé… Il aura vu une ou deux paires de fesses hein! Un bel été qui commence.

  5. isabelle

    Bonjour Martine, j’ai vu qu’il y avait un avis de tempête sur montreal, j’espére que ca ira pour vous! Je vous envoie un peu de soleil du sud de la farnce pour vous remonter le moral.

    • Une tornade est passée dans une ville tout près, à Mirabel! Mais ici, pas de dégâts notables, sinon de la pluie qui tombait violemment. On a eu une pensée pour les bébés lièvres d’Amérique qui ont élu domicile dans nos plates-bandes…

  6. isabelle

    Oh les pauvres petit lapins, rassurée que Montreal n’ai pas souffert! Mais c’est tristes pour la faune qui a été touchée!

  7. Valérie

    Martine,
    Je prend la plume (heu, le clavier) pour te dire comme j’aime ton écriture, tu as un vrai style et beaucoup de talent. Outre le fait que tes sujets m’interressent, tu transforme le moindre petit fait en sujet d’actualité brulante, le choix d’un nouveau presse ail devient un évènement à la mode. Bon, je ne comprend pas tout parfois, je suis française, hein ! Et certains mots m’échappent, mais globalement l’idée est là. Je glousse souvent comme une dinde en lisant tes billets.Je suis moi aussi une maman, avec un travail, qui vit à la campagne et je me reconnais un peu dans ton blog, tu apporte de la fraicheur dans ce qui pourrai être décrit comme une vie de dingue ! Merci

    • Merci Valérie… Je vais partir au boulot en flottant sur un petit nuage, ce matin :-) Au plaisir de te revoir souvent ici!

Soumettre un commentaire