Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

37 commentaires

Petit lexique du jargon de bébé

Petit lexique du jargon de bébé
Martine Gingras

Ma petite dernière a 18 mois bien sonnés. Voici un lexique des expressions qui font le bonheur de la famille ces jours-ci…

Dabou: Debout.

Dabé: Ce qui arrive quand on tient mal dabou.

Kament: Je reprendrais bien une gorgée de cet élixir à saveur de cerise.

Ficile: Facile ou difficile, selon le contexte.

Tuseul: L’influence de l’aînée.

Patwa: L’influence de l’aînée.

Pas contagne (avec un large sourire): J’ai beaucoup d’admiration pour ma grande soeur alors j’essaie d’imiter son air des mauvais jours, sans grand succès.

daboudabe1

Autoautoautoauto (en regardant avec insistance par la fenêtre lorsqu’on est en visite ailleurs): Vivement que j’aie mon permis pour partir quand j’en ai marre.

Da belle chambe: La magnifique chambre de princesse de ma soeur.

Impé: Grimper… Surtout drôle depuis que la grande soeur l’a adopté et s’est mise à le conjuguer, comme dans: « Noooooon! Je ne veux pas qu’elle impe dans mon lit! »

Gora: L’exploratrice.

Digâ (en regardant par terre): Ils sont vraiment mal conçus, les gobelets anti-fuites, maman!

Digâ (en regardant maman en pleurant): Ton masque à l’argile verte ne te met pas tellement en valeur…

Passon manzé: Je veux nourrir les poissons (on peut aussi faire semblant de comprendre « je veux manger du poisson » pour lui en mettre au menu et lui donner l’impression qu’elle a décidé tuseule).

Bazzo bizzé (dit à répétition au moins deux fois par semaine depuis 8 mois en pointant un coin vierge sur une étagère): Maman, tu te souviens du sifflet de terre cuite du Pérou en forme d’oiseau qui décorait cette étagère mais que j’ai brisé il y a une éternité?

A b d el ni o u sss igreczed(sur un air connu): J’aime bien faire passer mes parents pour des freaks qui essaient de m’apprendre l’alphabet à 18 mois.

Commentaires

  1. Coccinelle

    Trop cute!

  2. Vraiment mignon!
    Je vais enfin pouvoir comprendre le jargon de ma nièce du même âge!

    • On ne sait évidemment pas si c’est le même, mais pour un test sûr, débarque avec un masque à l’argile verte chez eux ;-)

  3. Où as-tu trouvé un babel-fish? (ceux qu’elle nourrit?)

  4. Elise

    Martine *soupir* Et dire que mon grand de 2 ans et 7 mois ne nous balance que des « maman », « non » et « wow »… par contre, il est expert à dire ces mots sur toutes les variations de tonalités et toutes les combinaisons. Surtout ne m’inondez pas de conseil… on a vraiment tout essayé! Même l’orthophoniste en vient à la conclusion
    qu’il est simplement têtu… comme son père! hi hi hi

    Watch out lorsqu’il va débloquer!

    Ça fait quand même du bien de lire les mots d’enfants des autres :)

    • Ma grande était sur le même modèle que ton grand: mais attention, ce n’est pas parce que le vocabulaire sort au compte-goutte qu’il ne s’accumule pas… un jour, l’écluse pète et c’est le déluge!

    • Evelyn

      @Elise
      Il connait tous les mots nécessaire pour être un ado accompli !
      Non sans farce, chacun son rythme…

      @Martine
      J’espère que mes futurs enfants seront aussi mignons que les tiens

    • dokane

      il parait que j ai moi meme parlé vers 3 ans .. avec des phrases complètes et un vocabulaire assez riche !!!!! peut être qu au final il faut juste attendre d avoir quelque chose d intéressant à dire !!!
      et l image d écluse et déluge est absolument géniale et vraie !

  5. Mél. T.

    Nous appelons ça parler le béatricien (ma fille s’appelle Béatrice). Son mot préféré reste le ‘core, surtout avec ce qu’elle aime manger (comme ‘core ki(biscuit) ou ‘core la (lait)). Mais où est-elle aller chercher que aider sonne comme ‘thai? Des fois on se demande d’où ça vient, n’est-ce pas?

    • Le béatricien: j’adore! En effet, c’est parfois assez difficile à retracer… comme « ouvrir » qui donne ici « goui »… et quand on dit qu’on ne comprend pas, elle insiste: GOU-IIIIIIIIIII!

    • « thai » comme dans « veux-tu que j’t’aide? » Ma poulette disait « t’aider maman »

  6. Grenadz

    Un classique de mon grand (qui était sur le même modèle que le celui d’Élise…):
    Maman, au retour de chez la gardienne: Qu’est ce que tu as mangé ce midi?
    Fiston: a-sup-a-tsup
    Maman: De la soupe?
    Fiston: Non. a-sup-a-tsup.
    Maman: …
    (appelle la gentille gardienne et explique le contexte)
    Gentille gardienne: Il a mangé du pâté chinois…
    Maman:…
    Gentille gardienne:…
    Maman (qui allume): Avec du ketchup?
    Fiston, tout sourire: A-SUP-A-TSUP !

  7. Hihihi!
    Ma cocotte de 2 ans dit kament aussi et raffole de celui saveur cerise.
    Assez gênant par contre lorsqu’un soir à la fin d’un rhume, devant visite, elle ne cesse de quémander: « Cow kament! Cow kament! » et que les invités nous demandent ce qu’elle réclame: « Ben… elle veut du médicament! »
    Comme si on lui en donnait par intraveineuse…

  8. Sassenach

    @Mél. T. : pour ton Thai, as-tu penser à T’AIDE comme dans « Veux-tu que maman t’aide? ».

    @Martine : tes puces sont adorable.

    Pour le vocabulaire des enfants, c’est vraiment curieux de voir les liens qu’ils font. Je gardais une p’tite puce qui apellait les chiens des NÉNÉS. Ses parents et moi avions beau nous demandé d’où ça venait et nous trouvions jamais jusqu’au jour où j’ai fait le lien entre PROMENER. C’est que lorsque nous allions nous promener nous croissions régulièrement des chiens. Donc pour elle promener=chien=nénés.

  9. Elise

    Mél. T. : J’ai pensé à la même provenance que Sassenah pour le « Thaï »

    Bon… ici… tout ressemble à « Gnangnangnangnan… » Dieu merci, avec l’aide d’orthophoniste adorée, il parle maintenant un langage des signes simplifié pour s’exprimer! Mais y’a de l’espoir… croyez-le ou non, il s’intéresse terriblement à l’alphabet au point de commencer à nous demander de lui citer toutes les lettres et d’en répéter quelques-unes sans qu’on le lui demande…. Et dire que mon chum attend toujours qu’il lui dise « Papa »!

  10. Bon! Je quitte une toute petite semaine, quelques jours à peine pour saluer Mickey et v’lan! On me change le décor! Pour aller avec mon bronzage? C’est vraiment chouette!
    Laurence avait plutôt tendance à inverser les syllabes, ce qui donnait des mots comme valabo, st-laventin, etc… Maintenant, elle est capable de dire sans se tromper « anticonstitutionnellement »… Bon sang ne saurait mentir, hein?
    Félicitations encore pour vos rénos! C’est magnifique!

    • Paaaaarci (à la manière ma p’tite dernière…) Madame la Queen du patio au royaume de Disney? J’espère qu’ils vous ont bien reçu dans le grand château, avec tous les égards dus à votre rang. Welcome back!

  11. Martine, c’est merveilleux que ta petite s’exprime, même si elle ne le fait pas clairement, elle le fait!

    Pour ma petite Ariel qui vient tout juste d’avoir 15 mois, à part un «mammaaaa», un «babbaaa» et un «baibaaiii» elle ne dit rien, ni oui ni non. Toutefois, parce que je lui ai montré le langage de signe grâce au vidéo Baby Einstein (il est fortement suggérer de le faire à tous les bébés apparemment ça développe le langage plus rapidement mais surtout les liens entre les mots et leur sens) bref, elle nous répond par quelques signes. «Encore» «manger» «baiser» «lait» «dormir»

    Elle ne dit pas vraiment de mots, mais au moins elle imite quelques animaux (chat, vache, mouton, poisson et serpent). C’est encourageant! (un site où l’on explique quand il faut s’inquiéter du retard du langage – http://www.kidookid.com/french/articles_fr/health_fr/bilingue_fr.html) Il faut dire qu’Ariel apprend deux langues à la fois, cependant on voit qu’elle les comprend bien les deux.

    J’ai hâte d’entendre sa petite voix de manière plus claire!

    Et c’est vrai Martine que tu as deux mignonnes petites filles!

    • À propos du « même si elle ne le fait pas clairement »: ça, c’est juste le lexique des mots rigolos… ;-)

      Concernant le langage des signes: On a appris quelques signes à la plus vieille, qui en a adopté quelques uns: surtout « lait » et « encore »… pour le reste, elle avait sa manière de se faire comprendre par monosyllabes.

      On avait commencé à lui montrer le geste pour « encore » vers 7-8 mois, et on a pensé faire la même chose pour la deuxième. Eh bien à l’heure du repas, on s’installe, on donne des céréales, et à la fin, on place nos mains bien en vue en répétant « ENCORE » avec insistance. Elle a regardé les mains, nous a regardés… et a simplement répété « enkaaa! » On a abandonné le langage des signes drette-là ;-)

      Chaque enfant a son rythme… mais je suis quand même contente qu’on ait eu la plus loquace en deuxième: si ça avait été l’inverse, on se serait sans doute fait bien du mauvais sang inutilement!

      Quant au langage des signes, je ne sais plus trop quoi en penser a posteriori: si l’enfant embarque comme la tienne semble le faire, ça peut être une belle manière de communiquer. Si l’enfant n’utilise pas ou peu les signes, ça peut aussi ajouter un stress supplémentaire au parent déjà inquiet par rapport à l’évolution du langage…

  12. Vraiment mignon! :-)

  13. C’est toujours tellement mignon les premiers mots des enfants.

    On en parlait justement à table avec les nôtres hier soir.
    Mon plus grand a dit pendant longtemps « d’autre » à la place de « encore ». C’était tellement comique « d’autre » pour avoir plus à manger, « d’autre » quand on passait sur les dos-d’âne dans la rue, « d’autre » quand maman se casse sur la figure sur un jouet laissé par terre et se rattrape tant bien que mal au canapé…

    J’aime bien quand ta plus grande conjugue le verbe Imper. Verbe du 1er groupe, c’est bien connu.

    • La nôtre utilise abondamment le « encore », mais parfois, elle dit « aussi », à la manière de ton « d’autre ». C’est vraiment rigolo, les liens qu’ils font!

  14. J’adore !
    Le « autoautoauto » plairait beaucoup à Bergamonsieur, qui est un ours doublé d’un sauvage (ceci dit, il s’était vraiment bien plu chez vous, lors de notre visite, et m’en reparle même de temps en temps, car il avait grandement apprécié cette soirée :)

  15. J’ai oublié : Bergamiss, pour « contente », disait « coca ». Je ne te raconte pas le regard des gens lorsque, à 18 mois, dans sa poussette, elle braillait des « cocaaaaaaa !!! » en veux-tu en voilà…
    Quant à Bergamoustique, il avait tendance à vouloir dire « félicitations », malheureusement la partie « icit » restait coincée quelque part, ce qui nous donnait… fél(icit)ations » !

  16. Raven

    Adorable ta petite de 18 mois dis donc, j’aime beaucoup son vocabulaire, mais faut croire qu’elle aime retourner le couteau dans la plaie avec son bazzo bizzé ;)

  17. Et j’ajouterais: Paaaaaaaarci! Pour merci! ;-)

    trop cute!

    • Paaaaarci, et même « tyouplè » (comme dans « du lait tyouplè »)… elle est délicieusement polie ;-)

  18. Grande-Dame

    Mon Dieu Bergamote! Quel phénomène ce Bergamoustique! Quelque chose me dit qu’au village, tu dois avoir toute une réputation, et je ne parle pas de celle déjà dorée de tes talents culinaires! ;OP

  19. comme tu le disais Martine, chaque enfant a son rythme et ses étapes. mon fils (surnom Dindonneau) parlait ce que nous nommions le Dindonnal, un sabir serbo-croate mâtiné de transsylvanien ancien, je ne comprenais RIEN. tout était à base de « TA », juxtaposés, inversés, variés en DA les jours de beau temps… c’était fou. (à sa décharge : il grandissait dans 2 langues)
    sa soeur, 17 mois de moins, a non seulement compris tout de suite qu’elle n’avais pas à se fatiguer à parler allemand puisque maman comprenait très bien le français, mais en plus a parlé comme un livre dès ses 2 ans : elle avait rattrapé son frère qui en avait alors 3,5 !
    tout ça pour dire qu’à chacun son truc, et aux parents de ne pas s’énerver, ça va finir par arriver… :)

  20. T’es trop hot, Martine ! Tu m’as fait rire. Merci pour ce beau message…

  21. Bonjour,
    Ma petite-fille qui n’avait pas encore 2 ans alors que nous (adultes) prenions un Mimosa avant le brunch de Pâques en voulait elle « si » pour aussi alors je lui donne du moult de pomme dans un petit verre pour faire « chin » avec nous. Depuis ce temps, elle aura 5 ans bientôt, il y a du champagne pour elle à toutes les fêtes. Imaginez le visage des gens quant elle leur raconte que chez grand-maman elle boit du champagne.

    Quant à la deuxième qui a 1 1/2 ans et bien elle veut « leller » chez moi ( comprendre aller en visite chez grand-maman).

    Comme vous voyez chacun a ses petites perles.

    Bonne journée!

  22. Ohh oui la meme si ca fait longtemps que personne na ecrit sur ce sujet il fauuuuut que je rajoute un petit quelque chose mon fils a parle assez tard ,mais en debuttant le cpe vers 14 mois il nous est revenu un soir avec un genre de « cracraaaaaaaaaaa » pendant le souper … je regarde cheri coco et je lui dit Ayao a fait caca? Il me repete cracraaaaaaaaaaaaaaaaa qui est finalement devenu cracra ensuite cracore puis finalement encooooooooore quelque semaines plus tard pauvre tiloup ca a quand meme pris presqu’un mois avant que je comprenne enfin qu’il voulait une deuxieme portion…. Ma fille elle pffffff elle a 11 mois et c’est a coup de bayour (bonjour), baille baille (bye bye) , caca ( ben la ce clair) acore (encore) tetetetetetetete (teter) Kaou (coucou) et bavoooo (bravo) papa et mamaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaannnnnnnnnnnn lollol on voit clairement qui porte ……… les reserves de lait.

  23. Anik

    Ma fille a 22 mois et ce qui est populaire c’est
    Katchou pour ketchup, plat pour peanut(?) sans compter Bédip pour Mérédith!

  24. Nelita Malagueta

    Je n’ai pas arreté de sourire en lisant ca…
    Je n’ai pas encore d’enfant, mais à ma petite niece de 2 ans, j’avais appris a dire « je t’aime »; alors quand elle était contrariée, elle me disait « je pas t’aime! » ce qui me faisait éclater de rire et donc la contrariait encore plus!!
    Elle m’appelait également Mayayes alors que mon nom, c’est Ornella. Va savoir….
    Martine j’aime ton site et son revampage!
    Fel(icit)ations!

Soumettre un commentaire