Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

Un commentaire

Potage au topinambour et à la courge poivrée

Potage au topinambour et à la courge poivrée
Martine Gingras

Dans les quelques années qui ont suivi l’invasion de mon potager par le topinambour, j’ai pas mal épuisé mon répertoire de blagues sur ce tubercule… Depuis, j’ai réussi à venir à bout de mon envahisseur, qui a cessé de revenir me hanter année après année.

Des idées de recette à cuisiner avec le topinambour, par contre, j’en ai encore qui germent! Voici la petite dernière: un potage qui marie la franche saveur du topinambour à la richesse de la courge poivrée et du poireau. Avec aussi des patates, on n’est vraiment pas loin de la vichyssoise. On peut donc servir mon potage chaud ou froid, au goût!

Recette

Ingrédients

  • 1 courge poivrée
  • 2 poireaux, nettoyés et coupés en morceaux
  • 1 oignon pelé et coupé grossièrement
  • 6-7 topinambours pelés et coupés en morceaux
  • 6 petites pommes de terre (j’ai choisi la Goldrush), pelées et coupées en morceaux
  • 1 L de bouillon de poulet
  • 100 ml de crème 15% à cuisson
  • 1/2 c. à table de graines de coriandre écrasées au mortier
  • 1/2 gousse de poivre long (ou autre) concassé
  • Sel (au goût)
  • Crème 35% (facultatif – pour décorer)

Préparation

  • Piquer la courge à la fourchette et la mettre au micro-ondes 5-6 minutes (selon la puissance de l’appareil), pour bien l’attendrir. La couper ensuite en deux, l’épépiner et retirer toute la chair à l’aide d’une cuillère.
  • Dans une grande casserole, mettre tous les ingrédients (sauf la crème 35%). Porter à ébullition, puis réduire le feu pour laisser frémir, pendant environ 30 minutes (ou jusqu’à ce que tous soient bien tendres).
  • Laisser tempérer 10 minutes, puis passer au robot jusqu’à ce que le potage soit bien lisse.
  • Au moment de servir, utiliser de la crème 35% pour faire une jolie voie lactée décorative… et facultative!

Commentaires

  1. Miam!
    Ça rassemble les ingrédients de mes quatre derniers potages que j’ai faits pour réchauffer la famille: le tien doit réellement exploser de saveurs!

    J’ai bien ri en lisant tes billets sur le topinambour! Les miens aussi sont relégués au fond de la cour, au demi-soleil. Ma récolte automnale (ma deuxième) fut évidemment plus abondante que la première. Mais là, avec ton histoire, je crains que ma voisine me déteste en voyant mes topinambours tracer leur chemin vers sa cour ensoleillée…Décidément, je devrais les déménager et les encercler!

    Et toi, tu ne les cultives plus? Même pas un peu? Tu n’as pas pensé à te lancer dans la vente de topinambours, avec un petit étalage sur la rue « Tubercules délicieux pas chers, pas chers »?

    Bon dimanche Martine!

Soumettre un commentaire