Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

31 commentaires

Quels écouteurs choisir pour les jeunes oreilles?

Quels écouteurs choisir pour les jeunes oreilles?
Martine Gingras

Coup d’oeil à la liste scolaire de ma grande (qui fait son entrée en maternelle ces jours-ci): il faudra fournir des écouteurs pour les périodes d’informatique. Hum… Des écouteurs? Quelque chose qui déversera du bruit directement dans ses petites oreilles, sans qu’on soit là pour doser l’intensité sonore? Personnellement, j’aurais préféré reporter à encore plus tard le moment de lui en mettre. À la maison, elle n’a essayé un casque d’écoute qu’en de très rares occasion… et c’était en guise de casque de cosmonaute plutôt que pour écouter de la musique ou travailler à l’ordinateur.

J’ai peut-être l’air mère poule, vite de même… mais quand il est question de santé, je préfère prévenir. Je n’ajoute même pas «que guérir», car en matière d’audition, les dommages sont souvent irréparables! En effet, l’exposition prolongée à des sons au-delà de 85 décibels peut causer des dommages irréversibles à l’appareil auditif. Sur sur le site It’s a Noisy Planet, on apprend qu’à puissance maximale, les lecteurs MP3 jouent à 105 décibels… difficile de ne pas voir un lien avec l’augmentation marquée des problèmes d’audition ces 15 dernières années: aujourd’hui, 1 ado sur 5 présenterait des problèmes d’audition!

Pour prévenir, mieux vaut donc limiter le son des appareils en présence de jeunes enfants. Mais voilà: quand on ne peut superviser, comment s’assurer qu’il sera maintenu en deçà des 85 décibels? Contre toute attente, il y a bel et bien une solution: se procurer des écouteurs spécialement conçus pour les enfants, qui limitent le volume maximal.

Après avoir testé la chose, je découvre qu’ils ne limitent pas que les bruits les plus forts: c’est tout le spectre sonore qui est réduit d’environ 30%. La solution n’est pas idéale — ça signifie que l’enfant prend l’habitude de doser ses appareils à un volume beaucoup plus élevé, pour entendre à un minimum acceptable — mais c’est la meilleure que j’ai trouvée jusqu’à présent.

Et tant qu’à magasiner ce type de produit, j’ai ajouté quelques critères à ma sélection:

  • Limitation de bruit en-deçà de 85 db
  • Design de style casque plutôt qu’oreillette (le son est un peu moins fort, et on évite le risque qu’un embout reste logé dans l’oreille — on ne rigole pas, ça m’est déjà arrivé…)
  • Dimension adaptée à de petites têtes
  • Design attrayant pour les enfants

J’ai pensé partager le résultat de mes recherches pour votre bénéfice… Voici quelques options qui s’offrent à vous si vous magasinez un casque semblable:

Griffin MyPhones: Un gros «wow» en ce qui me concerne. Sa coque translucide peut être personnalisée au goût de chacun. Ajustable, il convient aux enfants de 3 à 12 ans environ. Les coussinets semblent tout confort, mais en font un produit plus volumineux que les autres. Comme en plus, il est cher (le plus bas prix trouvé au Canada est 40$), ça me semble un meilleur choix pour le port prolongé à la maison ou en voiture, mais trop ambitieux pour un usage occasionnel à l’école.

Sony Mdr-222Kd: Disponible en rose pâle ou noir. Le manufacturier le recommande pour des enfants de 8 ans et plus, mais d’après les commentaires lus sur Amazon.com, la dimension convient mieux à des enfants de 4 à 7 ans. On peut le dénicher à seulement 15$ (incluant la livraison, sur Dell.ca), ce qui en fait une excellente affaire.

Polywog Kiddie de Centrios: Ils limitent le bruit à un maximum de 80 db, et le choix des matériaux a été fait en considérant que le produit s’adressait à de jeunes enfants: coussinets hypoallergéniques, fil non toxique (on trouve généralement du plomb sur les câbles des appareils électroniques…) C’est une marque maison de La Source, alors on trouve peu d’informations complémentaires à leur sujet sur le Web. Mais comme c’étaient les favoris de Fanny et qu’ils étaient abordables (20$), ce sont ceux que nous avons choisis. La principale intéressée les trouve confortables et ils conviennent bien à sa petite tête de 5 ans (et élargis au maximum, ils me font aussi!)

KHP-2 Kidssafe de Maxell: Ce sont les moins chers que j’ai trouvés: à seulement 7$, incluant des oreillettes de couleur interchangeables, qui dit mieux? Certains utilisateurs sur Amazon se plaignent toutefois de la qualité passable (mais on trouve les mêmes commentaires à propos des modèles de Sony et de Griffin, alors…) Ils sont aussi disponibles en format «clip d’oreille» plutôt que casque.

Loudenough de Logitech: De format oreillette plutôt que casque, ceux-là ne répondent pas à mes critères à moi… mais si vous cherchez la portabilité, ce sont possiblement de bons choix, disponibles en prune, menthe et bleuet. Et avec ce design, la dimension de la tête ne posera pas problème; quant à l’ajustement à l’intérieur de l’oreille, des boutons interchangeables de dimension réduite, adaptée aux enfants, sont fournis. Il faut bien magasiner: les prix varient de 15$ à 30$ au Canada (vérifiez aussi les tarifs de livraison pour bien choisir).

Bonne rentrée à tout le monde! Et surtout, bonne écoute ;-)

Crédit photo: Griffin MyPhone.

Commentaires

  1. Chère Martine,

    Je n’ai jamais pensé à toutes ces considérations, ni comme enseignante, ni comme maman…

    ET je suis bien déçue de les apprendre maintenant alors que depuis deux ans, je prends ceux qu’on me recommande tout simplement à la papeterie!

    J’aurais vraiment aimé savoir ça avant d’aller faire mes achats d’articles scolaires et je vais y revenir pour la prochaine fois.

    Merci et, bonne première rentrée scolaire!

    • Que veux-tu: moi c’est l’inverse, je n’achète JAMAIS ce qu’on me recommande en magasin, j’ai toujours envie de comparer toutes les options avant de sortir mon portefeuille! Un trait de personnalité, il faut croire, qui finit par payer, puisqu’on me met souvent en charge des guides d’achat dans Coup de pouce. ;-)

  2. Comme quoi tu as de tout dans ton lectorat, moi j’ai sursauté à la seule lecture du titre! Avant que la page ne s’affiche entièrement j’avais déjà mon discours tout prêt, qu’est-ce que c’est que cette histoire, pourquoi des écouteurs sur de jeunes oreilles, enlevez-moi ça, appelez-moi la DPJ!

    Contente de voir qu’il y a des options quand même quand on est « prise » à cause de l’école. Mais ma réaction aurait davantage à voir avec un appel bien senti à l’enseignant (non, je ne crois pas que les profs du Coco m’ont beaucoup aimée…)! (C’est pas grave: si je peux enfin avoir mon mien propre (hihi), ce sera l’école à la maison, et ouste toutes ces considérations!)

    Dans ce cas-ci, c’est question de santé et de toute la vie. Mais même si ce n’était qu’une question de luxe/de désir de la jolie demoiselle: pour moi, ce n’est pas parce que quelque chose existe qu’il est souhaitable. Et en regardant grandir le Coco (aussi grand que moi!), je vois que l’abondace, effectivement, crée une réaction blasée, un manque de soins. Il tient tout pour acquis tandis que moi petite je chérissais chaque objet, en ayant tellement moins. Si je peux un jour élever… mon mien (re-!), ce sera un grand exercice. Au lieu de tout offrir, j’offrirai de tout… en temps et lieu. (Austère, la mère? Je trouve qu’on est depuis bien longtemps trop loin de l’autre côté, comme société!)

    • De mon côté, je peux comprendre que ça devienne vite un capharnaüm s’il y a plusieurs ordinateurs avec hauts-parleurs… avec en plus des enfants qui font une autre activité à côté! Alors pour les écouteurs, ça me va, en autant que la puissance du son soit limitée à un seuil raisonnable. Alors tant qu’à devoir en mettre, je suis bien contente d’en avoir déniché qui empêchent d’aller au-delà d’un seuil problématique…

      • Ben tu sais, point de vue pédagogie, je remets en question le besoin qu’ont les bambins de 5 ans de se faire assoir devant un écran, qu’il y ait du son ou pas. Même avec la meilleure volonté du monde, ils y ont déjà passé assez de temps avant l’arrivée à l’école! (Mais Kim a raison: je critique énormément l’école/le système scolaire, point à la ligne.)

        (Notre expérience? Deux ou trois ordis par salle de classe, où s’installent les enfants les uns après les autres pendant que les autres font autre chose (une fameuse période libre?). Zéro supervision, zéro apprentissage, juste du divertissement non dirigé! On comprendra que je reste peu convaincue!)

  3. (En passant, moi, les « cours » d’informatique que le Coco a reçu me semblent avoir comme un total un gros zéro pour ce qui est de l’utilité. Quand le prof lui dit que Wikipédia est une bonne source pour un travail, je doute que ce prof-là puisse lui transmettre une quelconque connaissance. Ça M’ÉNERVE! Ça m’énerve qu’entre une période libre et une période de jeux, ils… jouent sur un ordi! En maternelle, ok, mais ce que j’ai vu c’est que ça ne changeait pas… de tout le primaire!)

    • Même si je n’ai pas encore les deux pieds dedans, je suis déjà certaine que notre expérience de la vie scolaire sera beaucoup moins frustrante que ce que tu as pu vivre… nous avons choisi une école alternative, et le parent fait partie de l’équipe éducative! Les parents sont très présents, invités à participer… et il est même obligatoire de donner au moins trois heures par mois en « coéducation » (notamment pour la période d’informatique ;-))

      Je laisse à tout le monde le temps de vivre sa rentrée et je prendrai le temps d’évaluer si les écouteurs posent problème, dans le contexte (et si c’était le cas, je sais déjà que j’aurai des interlocuteurs ouverts à en discuter). Pour l’instant, ma solution me convient…

      • Chanceuse pour l’école alternative! Nous on aurait aimé « choisir » ça, mais justement, il n’y avait pas de place nulle part! (Et à l’école publique, on ne cessait de cocher « oui nous voulons aider », en dressant une longue liste de possibilités. JAMAIS on n’a fait appel à nous! Pour l’ouverture… on repassera!)

  4. Kim

    Peut-être suis-je inconsciente ou mère-indigne, mais je ne crois pas que pour quelques minutes par semaine se soit bien dommageable pour la santé auditive de ma fille (à qui j’ai aussi acheter un casque d’écoute pour la rentrée). De plus, je sais, pour bien connaître le milieu scolaire, que le casque d’écoute ne sera pas utilisé chaque fois.

    Je crois qu’il est plus important de donner de bons repas santé à nos enfants que de vouloir contrôler ce qui se fait dans les classes.

    Faire confiance aux professionnelles qui travaillent dans le milieu de l’éducation prend parfois beaucoup d’humilité…

    Inconsciente ou mère-indigne? Plutôt réaliste et de bonne foi!

    • On peut être POUR les repas santé ET les achats éclairés. ;-) Si votre achat vous convient, tant mieux: j’étais simplement contente de partager le fruit de mes recherches pour un appareil qui, dans son essence, me semble mal adapté aux oreilles d’enfants de maternelle. Ce n’est pas une question de confiance envers le personnel enseignant: s’il existe une alternative pour prévenir les risques, pourquoi ne pas la faire connaître?

  5. Je te lève mon chapeau. Une excellente initiative, je crois que chacun est responsable de soi, de ce qu’il achète. (Pourvu que ce soit rose!)

    • T’es drôle :-) Mais Fanny a choisi du vert, ça fait de moi une mère irresponsable? Hi hi…

      • J’osais pas le dire. Quand Camille va savoir ça… Sniff

      • Ça fait pas plutôt de Fanny une princesse déchue?

  6. Pour Vieux bandit, mon neveu est un pro du Love calculator, merci à ses cours d’informatique au deuxième cycle du primaire.

  7. Tarzile… hahaha, on faisait la même chose avec des cartes, des papiers ou des chiffres quand j’étais petite, mais… pendant nos temps libres HORS de l’école. Et ça nous faisait compter ou bricoler! (Et rigoler, une autre chose qui prenait moins de place à l’école qu’aujourd’hui… et plus en dehors!)

    Ah, Kim, c’est vrai qu’il y a de bonnes chances (mon expérience qui parle) que les écouteurs ne servent que… rarement! Ce qui me ferait plutôt dire que c’est alors une dépense inutile, à laquelle je me refuserais.

    Le réalisme… est personnel à chacune! :-)

  8. Tiens tiens, je me doutais bien que l’entrée à l’école de ta grande fille pourrait profiter aux lecteurs de ton blogue…

    Je viendrai relire ton billet si j’ai à acheter un casque pour les enfants !

  9. Merci pour ce billet Martine!

    Par chance, je n’ai pas encore eu ça sur ma liste d’effets scolaire avec ma grande qui débute sa 3e année, ni ma 2e qui commence la maternelle.

    J’aurais un gros bémol à utiliser ce genre de truc…

    Cet été nous avons fait passé un test d’audition à notre 2e, car parfois lorsque mon conjoint lui parle, elle semble ne pas l’entendre. Mon conjoint a une vois très grave.

    Résultat du test chez l’audiologiste, elle entend très bien des 2 oreilles et sa capacité de concentration pour son âge a impressionné l’audiologiste (qui en a profité pour tester plus de sons graves et aigüe sur chaque oreille).

    Mais l’audiologiste de m’expliquer également que le développement de l’audition n’est pas terminé chez un enfant de 5 ans. La discrimination du bruit de fond (tout les bruits de la pièce ou de la maison ou la classe) par rapport au bruit sur celui on porte attention (quelqu’un qui nous parle) ne serait pas arrivée à maturité. Il semblerait que la maturité du système auditif serait atteinte plus proche de l’âge de 7-8 ans pour cette distinction du bruit de fond.

  10. petit oubli hier soir…

    Je me demande quel influence pour avoir un écouteur sur les petites oreilles d’enfant qui ne sont pas arrivé à maturité pour la discrimination du bruit de fond…

    Retarde-t-on ou nuit-on à ce développement avec de tel appareil? Est-ce qu’il en résulte un problème dans la capacité de concentration par la suite?

    Je sais, ce sont des questions pour lesquelles je n’ai pas de réponse…

    • Manon, sur ce point, je rejoins Kim: je pense que pour une utilisation de 10 minutes à la fois, sans doute pas plus de 2-3 fois par semaine, c’est peu significatif dans son développement et sa capacité de développer une capacité à distinguer le bruit de fond… Par contre, en mettre pour un long voyage en voiture ou à la maison pour de longues périodes, j’éviterais!

      • Moi je bogue car l’utisation dans une classe d’ordi sert en parti à couper le bruit de fond et ça cré une habitude en bas âge…

        et si l’utilisation de l’écouteur est presque nulle à l’école… eh bien ma pensée rejoint celle de vieux bandit: pourquoi faire acheter ça dans ce cas?!? Pour moi, ça reste un non sens au même titre que les 3 paires de souliers demandés!

  11. Chibi Sylphe

    Oh Martine, comme d’habitude, tu soulèves des questions que je ne pense pas en général (c’est vrai que je ne suis pas rendue là, mais bon).

    Merci de nous partager ce genre de billet, ton expérience nous profite tous.

  12. Je suis étonnée qu’on vous demande cela. Mon fils rentre en CP, pour l’instant, rien de tel dans la liste de fournitures et tant mieux.
    Peut-être que les associations de parents d’élèves peuvent s’emparer de la question, notamment quelle puissance de l’appareil émetteur.
    En plus, c’est un achat cher, et les familles les plus modestes auront du mal à investir dans un équipement de qualité.
    Après tout, même si on peut rester humble face au système éducatif, en tant que parents d’élèves, on est néanmoins acteurs, et on a notre mot à dire.
    Est-ce utile de mettre un casque sur de si jeunes oreilles?

  13. Andreanne

    Mon plus vieux a egalement debutte la maternelle hier :-( ( ca fait quand meme un petit pincement au coeur) et je n’avais pas pris en conciderations tous les points que tu apportes ( en fait je voulais acheter de bons ecouteurs, mais le commis du bureau en gros nous a plutot dirige vers le dolorama en nous repetant que ceux vendus chez lui etaient trop dispendieux pour un enfant de 4 ans) maintenant que je te lis je regerette de l’avoir ecoute… mais bon comme son anniversaire arrive a grands pas,je vais tenter de rectifier le tir en ajoutant les ecouteur a la wish list pour papi et mamie

  14. Chère Martine,
    comme toujours tu m’impressionnes grandement ! Merci de partager le fruit de tes recherches !

    Je suis super contente pour Fanny : je suis allée à l’école alternative et cela a été une expérience extrêmement positive et déterminante dans ma vie. Léonard n’a pu être inscrit, j’en parlerai éventuellement sur mon blogue… L’esprit de ce genre d’école me manque déjà, au jour 4 de la rentrée de la maternelle!!!

  15. *Sauterelle

    Étant enseignante au préscolaire, je peux répondre à vos questions concernant l’utilisation d’écouteurs pour les petits. Nous allons au laboratoire informatique environ 4 fois par mois. La période est de 50 minutes. Ils ont généralement un travail à effectuer sur Paint (dessin puis écriture du prénom) pour développer leur habileté avec la souris et la reconnaissance des lettres sur le clavier. Par la suite, ils vont sur différents logiciels ou sites éducatifs. Les écouteurs sont donc aidants à ce moment car, ne sachant pas lire, les consignes sont données oralement. Comme les enfants progressent à leur rythme, ils n’entendent pas les consignes des autres ordinateurs. Je comprends vos inquiétudes concernant le bruit élevé, mais nous ajustons le volume pour les enfants.

    • Merci de l’intervention! Ça correspond en effet à ce qu’on nous expliquait hier à une rencontre. Cela dit, en tous les cas, des écouteurs qui limitent les décibels me semblent une bonne option… le professeur (ou le parent coéducateur, dans notre cas) a quand même une dizaine de postes à surveiller, et les enfants apprennent vite comment augmenter eux-mêmes le volume… ;-)

      Bonne rentrée, *Sauterelle!

      • *Sauterelle

        Oui, je trouve aussi l’idée excellente d’avoir des écouteurs qui limitent les décibels. Cet achat n’est cependant pas possible pour tous les parents (budget). C’est pourquoi il est aussi important d’éduquer l’enfant sur ce que le bruit trop élevé peut causer à ses oreilles.

        Bonne rentrée aussi Martine! :o)

  16. J’ai fréquenté l’école Jonathan à Ville Saint-Laurent, une des 1res écoles alternatives au Québec (fondée en 1974 par Charles Caouette et Denise Gaudet)- qu’est-ce que je suis reconnaissante d’y avoir été !!!

  17. Martine, merci. Juste après que j’aie vu ce billet, j’ai su que je devais procurer à ma fille des écouteurs pour la maternelle. Je n’ai même pas cherché dans les Dollos et autres magasins: direct sur les Banlieusardises et en quelques clics, j’avais commandé les Sony. Trois jours plus tard je les ai dans les mains: très satisfaite! Merci encore! :D

Soumettre un commentaire