Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

9 commentaires

Rôti de côtes croisées à l’orange

Rôti de côtes croisées à l’orange
Martine Gingras

Avec un plat de terre cuite dans ses armoires et du temps pour cuisiner, on peut oser les coupes économiques: il suffit de cuire longuement la viande à feu pas trop élevé, et chaque fois, magie: elle ressort tendre et fondante.

Je suis une adepte du rôti de bas de palette cuit ainsi (vous trouverez plusieurs recettes sur les Banlieusardises), mais j’ai succombé au bas prix d’un rôti de côtes croisées à l’épicerie. C’était ma première expérience avec cette pièce, et je l’ai cuisinée comme je le fais avec mon rôti de bas de palette (en suivant à ce chapitre les conseils glanés sur le site de l’émission L’Épicerie).

Conclusion: c’est un peu plus sec (je m’y attendais suite à ma lecture), car il y a moins de gras persillé dans la viande. Par contre, le coup d’oeil dans l’assiette est beaucoup plus réussi, car on peut couper ce rôti en belles tranches, alors qu’il faut faut la composer avec des morceaux informes si on utilise le rôti de palette. À considérer selon vos besoins: le rôti de bas de palette pour la saveur, et celui de côtes croisées pour le look!

Recette

Ingrédients

  • 1 beau rôti de côtes croisées
  • 2 c. à table d’épices à grillades (je testais celles des Sœurs en vrac à l’orange et à la coriandre, mais prenez ce que vous avez sous la main)
  • 1 c. à table d’huile d’olive
  • 1 tasse de bouillon de poulet ou de bœuf
  • 1 oignon rouge, pelé et tranché en rondelles
  • 2 oranges pelées et tranchées

Préparation

  • Si vous utilisez une cocotte de terre cuite (style Römertopf, c’est mon cas), ne pré-chauffez pas le four et mettez-là à pré-tremper une vingtaine de minutes avant les opérations
  • Frotter les côtés du rôti avec les épices à grillades. Le saisir de tous les côtés dans l’huile d’olive, à feu moyen-élevé.
  • Tapisser le fond de la cocotte de tranches d’oranges et d’oignons (réservez-en quelques unes). Poser le rôti dessus, puis ajouter les tranches restantes.
  • Déglacer la poêle avec le bouillon, puis verser sur le rôti. Couvrir.
  • Enfourner à 325° F et laisser cuire 3h30, en tournant la viande une fois et en arrosant souvent. Le temps de cuisson peut varier selon la grosseur du rôti. N’hésitez pas à goûter pour tester la tendreté!
  • Pour servir, trancher le rôti, verser un peu de sauce et décorer d’une tranche d’orange.

Commentaires

  1. mamanbooh

    Ta dernière photo est… Magnifique! Je sens qu’ils seront en rupture de stock cette semaine.

    Miam, merci pour l’inspiration!

  2. Merci pour la bonne idée! J’oublie souvent de cuisiner ces morceaux, me rabattant généralement sur ceux que l’on peut cuire en moins de 30 minutes, et pourtant il y a tellement de potentiel! Sais-tu si ça fait de bons restants à manger froid? Ma «grande» de 3 ans raffole de la viande froide accompagnée de moutarde forte!

    • Froid, coupé en tranches minces, c’est vraiment sublime! Ça remplace les charcuteries sur la table ou même dans un sandwich. Prévoir un pot d’une bonne moutarde ;-)

  3. Chibi Sylphe

    Ah merci Martine! Une recette toute en simplicité pour les débutantes des cocottes comme moi!

  4. Est-ce que ça goûte beaucoup l’orange?

    Est-ce que ça donne de la sauce dans le fond de la cocotte pour les types sauce?

  5. Super j’adore cette recette qui donne l’impression de ne plus être en hiver.

  6. Une très belle association de sucré salé…J’ai bien envie de goûter !

  7. Valie

    ça a l’air super bon , economique et facile a cuisiner mais….impossible de trouver ça en France, la viande n’est pas coupée de cette manière. Pffffou

    • On ne la trouve pas toujours ici non plus! J’ai profité d’un moment d’égarement du boucher, sans doute ;-)

Soumettre un commentaire