Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

7 commentaires

Tomates à rien, ou presque

Tomates à rien, ou presque
Martine Gingras

Il y a quelques mois, vous avez su que j’avais une trentaine de plants de tomates au potager. Vous les avez vus grandir. La semaine dernière, vous avez salivé devant le fruit d’une récolte.

Mais avez-vous cherché mes recettes de tomates? Oh, bien sûr, il y en a, mais la plupart ont été pondues hors saison.

À cette période de l’année, ma manière favorite de les déguster, c’est avec trois fois rien. Natures, en désherbant le potager. Avec un peu de fleur de sel. Parfois de l’huile. Et pourquoi pas aussi un peu de piment de Sainte-Béatrix. En bruschetta ou en gazpacho, parce que ce sont des recettes simplissimes qui mettent la tomate fraîche en valeur sans trop la masquer. Mais rien de plus, vraiment.

pas-de-conserves-pour-moi

Je ne fais même pas de conserves: on en trouve plein les épiceries toute l’année. Mes miennes de tomates, je préfère les manger et les offrir pendant qu’elles sont à leur meilleur. Au fond, ce que je veux conserver, moi, ce sont des souvenirs… Le souvenir de ma plus jeune, qui en croque au saut du lit, et de la plus vieille, qui en revendique même après le dessert.

On trouvera encore des tomates dans quelques mois au supermarché. Mais une telle passion pour la pomme d’amour? Ça ne s’achète pas en hiver!

Commentaires

  1. Julie Philippon

    Chez nous aussi, ça se mange comme des bonbons! Fillette a commencé sa maternelle et elle mange à l’école. Aujourd’hui, son sandwich est revenu, mais ces petites tomates rouges, jaunes et oranges sont toutes dispurues…

  2. Nicolas

    Ma petite puce quant à elle refuse de manger les tomates de supermarché depuis qu’elle mange celles du jardin.
    c’est un vrai bonheur pour le papa que je suis que de ramasser les tomates avec elle et son petit seau « HELLO KITTY » dédié à la récolte. Rien que pour ça, ça vaut le coup de bêcher et de transpirer…

  3. Je pense qu’on est tous d’accord pour dire les tomates du jardin font le régal des petits et des grands enfants ! Chez nous également, on mange la tomates cerise telle une sucrerie; même le petit de 6 mois prend plaisir à suçoter ça tomate cerise jaune ! Franchement, ce fruit est idéal pour apprendre à apprécier les bonnes choses qui proviennent du jardin. Je trouve que les tomates et les fines herbes fraîches sont les deux choses qui me manquent cruellement en plein coeur de février…Mais comme tu dis Martine, on en garde le souvenir pour ces jours d’hiver…

    Martine, tu me sembles avoir fait la paix avec tes récoltes de tomates peu abondantes ?

  4. Même mon chien les aime! (Je lui donne les tomates cerises moins jolies, et les bouts coupés des autres, et il adore!)

  5. Un grand merci pour ta visite et pour ton gentil commentaire. Les compliments ça fait toujours plaisir. ;-)

    Ici, en Suisse, l’été a été généreux avec les tomates et pratiquement tous les fruits et légumes. 2009 pour les végétaux est une année exceptionnelle dans notre pays, voire inespérée.

    Je n’ai que deux plants de tomates cerises, mais je peux te dire, qu’encore maintenant j’en ramasse 2-3 poignées par jour !
    Jamais vu ça !
    Alors profitons-en !
    Ca ne va surement pas durer.

    Au plaisir de te relire prochainement.

    verO

  6. Oui Martine, je suis absolument d’accord et moi aussi je refuse de faire des converses avec mes tomates. Je pensais être la seule à ne pas vanter la conserve de tomates. Ce que je veux c’est en manger, crues, cuites, cuisinées et quand on n’en aura plus on passera à autre chose. Des boîtes de tomates il y en plein les tablettes des supermarchés. Marie

Soumettre un commentaire