Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

9 commentaires

Truc de plantation: fleurir une plate-bande avec des photos

Truc de plantation: fleurir une plate-bande avec des photos
Martine Gingras

En matière de plantation des bulbes, il y a beaucoup d’adeptes du look naturel: on lance nos bulbes par poignées et on creuse là où ils tombent. Cette méthode donne un très bel effet lorsqu’on veut naturaliser des crocus, par exemple, à même la pelouse! Par contre, dans les plates-bandes, on a généralement envie que l’intervention humaine soit un peu plus visible…

Aujourd’hui, j’avais plus d’une centaine de bulbes de plusieurs variétés à disposer dans une rocaille. Sans rechercher la symétrie, je voulais quand même agencer les couleurs les unes par rapport aux autres, avoir une idée du coup d’oeil final. Et, surtout, je voulais éviter de déterrer les bulbes déjà plantés en plantant les bulbes suivants!

Mon truc pour y arriver? J’ai déchiré en petits morceaux les photos colorées qu’on trouve sur chaque fiche qui accompagne les bulbes et, au fur et à mesure que je plantais, je plaçais les papiers dessus.

papier_plate-bande-crocus

Au terme de l’exercice, voici à quoi ressemblait ma plate-bande:

papiers_plate-bande

De loin, on ne voit que des papiers épars… Mais en y regardant de plus près, on a une nette idée du look de la plate bande, lorsqu’elle sera fleurie, en avril prochain. En un coup d’oeil, j’ai pu voir où il me restait des trous à combler, où je voulais ajouter une touche de blanc, etc.

Évidemment, c’est une méthode qui fonctionne bien tant que le vent ne se lève pas! Car il suffit d’une bourrasque pour anéantir le projet. Mais j’ai été chanceuse…

Au terme de l’exercice, j’ai enlevé tous les petits papiers, lancé quelques poignées de fumier de poule (pour éloigner les écureuils) et arrosé.

Vivement le printemps pour voir le résultat autrement qu’en photo!

bulbe_tulipe_plate-bande

P.S.- J’oubliais… je creuse large et je plante toujours au moins deux bulbes à la fois, souvent trois, à 8-10 cm de distance… ça donne un plus bel effet que d’en avoir seulement un, ici et là!

Commentaires

  1. Ah ah! Disons qu’au printemps il arrive qu’on remarque des plates bandes plutôt bizarres… Pour ma part, c’est une première avec des bul bes alors je saurai le printemps prochain si je dois suivre ta technique ou continuer avec la mienne: placer des bulbes à chaque 4 pouces environ dans une forme de zig-zag… Tu nous mettra des photos de ta réalisation j’espère! :-)

  2. J’avais de belles idées et de fols espoirs pour les bulbes cette année. Réalité? On repousse à une prochaine année. Pas le temps! Je vivrai leur éclosion à travers toi, alors ce printemps, aux photos!

  3. Les photos? Of course… réussi, pas réussi… c’est promis!

    • Finalement? J’ai parlé trop vite! Ma mère est arrivée avec 25 bulbes de tulipes rouges! (Yé! j’ai même pas eu à les planter! Mais qu’est-ce que je ferais sans ma maman?)

      • Et moi sans la mienne? Mon terrain n’aurait pas l’air de ce qu’il est, c’est certain!

  4. Génial ton truc Martine ! Très créatif ! Je me disais si on a à réaliser ton truc par jour de vent, il serait possible de coller les images sur des bâtonnets de bois (popsicles) et de suivre ensuite la même démarche que tu proposes. Bah, c’est un peu plus fastidieux, mais on peut demander aux enfants un coup de pouce pour le plaisir de se gommer les doigts avec de la colle en bâton !!!

  5. Question bulbeuse: quelqu’un a essayé les plantoirs à bulbes? J’aimerais savoir si ça fonctionne bien (mon sol est trrrrrès compact là où je voudrais… bulber!) et si l’achat en vaut la peine (je soupçonne qu’il vaut mieux opter pour un outil solide et plus cher…).

    • Jamais essayé! Si je dois creuser moins de 10 cm, j’y vais au transplantoir… pour du 15-20 cm, un solide coup de pelle (qui me donne l’espace parfait pour mettre trois bulbes d’un coup, avec l’effet suffisamment-éloignés-mais-pas-trop que je recherche :))

Soumettre un commentaire