Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

7 commentaires

Un poulet vraiment cochon…

Un poulet vraiment cochon…
Martine Gingras

J’ai souvent répété que le poulet grillé en cocotte de terre cuite était tellement apprécié par ma tribu qu’il n’y avait plus d’autres façons de le cuisiner chez moi! Les années passent, et ça reste vrai: je varie les assaisonnements (à la moutarde et au paprika fumé, au poivre des dunes et érable, aux graines de Myrica et au miel de sapin), mais le fond de la recette reste la même.

Une idée qui m’est venue en re-re-re-re-cuisinant ainsi mon poulet pour la énième fois la semaine dernière: ajouter un mélange de chorizo tranché (mon saucisson favori) et de bébés carottes environ une heure avant la fin de la cuisson.

Le résultat? Un poulet vraiment très, très, très… cochon!

P.S.- J’ai pris la photo à la sauvette, sans prévoir qu’il y aurait un billet sur les Banlieusardises. Et voilà, mon secret n’en est plus un: fan finie de peau bien croustillante et de chair brune, je suis prête à faire des bassesses pour chiper les ailes et la cuisse… comme convaincre mes filles qu’elles préfèrent le blanc! Gnac gnac gnac.

Mots-clés

Commentaires

  1. :-)

    Ici c’est pareil… dans le faitout en fonte! (Maintenant que je sais comment le traiter, le pauvre! Faut se prendre pour un scout et chercher « Dutch oven »!)

    Des amis en visite tentaient de me convaincre de faire le foutu poulet sur canette de bière (sauf que les bières qui viennent en canette, c’est TRÈS rare qu’elles m’intéressent et utiliser une mauvaise bière pour moi c’est risquer de gaspiller un poulet entier!). Ils sont repartis… une fois convaincus que MON poulet était tout aussi bon, tendre, juteux, etc. Ha! :-)

    Je te conseille… des amis voyageurs qui rapportent des épices! J’ai eu de la chance: une copine m’a rapporté de Guadeloupe des épices créoles. Miam! (et ça fait changement!)

  2. Miam !! Moi aussi j’adore l’aile et j’ai réussi à convaincre tout le monde qu’il n’y avait pas assez d’éléments nutritifs pour nourrir un homme avec ;-).

  3. Ce doit être délicieux. Cela me rappelle un roti de porc au chorizo que j’achète de temps en temps chez mon boucher et que je cuis en cocotte;Trop bon!!!

  4. francine

    Merci Martine ! j’ai fait la recette dimanche (sans les carottes mais avec une purée pommes de terre/patates douces) c’était super bon, mes invités ont adoré. Le seul problème est qu’il ne restait presque rien pour le lendemain…alors que j’avais vu très grand.

  5. Eve Dumais

    Bonjour,

    J’ai cherché votre adresse courriel, mais comme je ne suis pas membre des sites sur lesquels vous êtes c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour vous joindre…

    Je travaille pour la firme de muséologie Bergeron Gagnon et nous aimerions obtenir l’autorisation d’utiliser l’une de vos photos pour un projet d’interprétation.

    s.v.p. Contactez moi via mon courriel et je pourrez mieux vous expliquer.

    Merci et au plaisir!

    Eve Dumais, muséologue

Soumettre un commentaire