Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

Médias

Journaux, magazines, radio…

Le Québec, une histoire de famille: les Gingras à l’honneur

3 juillet 2012 | 9

Raconter en deux minutes l’histoire d’une famille du Québec, chaque semaine, pendant un an: c’est un beau projet, non? C’est celui auquel on m’a invitée à participer, l’été dernier, en tant que fière descendante des Gingras.

Ma contribution est … Suite

Allez voir ailleurs, car j’y suis

22 septembre 2011 | 5

Des jours, parfois des semaines s’écoulent entre deux billets sur les Banlieusardises. Pourtant, j’écris sans arrêt… mais ailleurs! Journaliste de formation, j’ai toujours été «un peu» pigiste (avec des chroniques au journal culturel Voir, à la radio de Radio-Canada, au … Suite

Des idées de cadeaux faits maison

9 novembre 2009 | 28

La livraison mensuelle de mon Coup de pouce est toujours un moment de grande excitation: j’adore voir mes mots mis en valeur par le travail de toute une équipe. J’ai beau connaître mes textes presque par cœur à force de … Suite

Magasinerez-vous vos cadeaux de Noël en pantoufles?

1 novembre 2006 |

Non, vous n’avez pas la berlue. À peine novembre pointe-t-il son nez, que déjà, je pense à Noël. Vous trouvez que je m’y prends tôt? Vous n’imaginez même pas à quel point! C’est en juillet que j’ai commencé à réfléchir aux cadeaux de Noël. Alors que certains d’entre vous fêtiez le Noël du campeur, moi, je planifiais le vrai de vrai, celui de décembre. En pleine canicule, je faisais du lèche-vitrines virtuel…

Avant que vous me diagnostiquiez atteinte de sévères troubles de compulsion consumériste, je précise que je répondais à une commande du magazine Coup de Pouce, auquel je collabore à l’occasion. Et pour passer à travers toutes les étapes de rédaction, de révision, de mise en page et d’impression, et arriver en kiosques pile poil au moment où vous commencez à penser aux cadeaux, les articles doivent être commandés plusieurs mois à l’avance. Donc oui, il faut penser à Noël en juillet! Le dossier qu’on m’a commandé portait sur le magasinage de cadeaux sur Internet.

cadeaux_noel_coup_de_pouce.jpg

Je ne sais pas si j’ai été contaminée par mon sujet ou quoi, mais j’étais excitée comme une puce quand j’ai vu, au retour d’une journée de boulot, que le numéro de décembre était arrivé par la poste! Ce n’est pourtant pas ma première pige pour eux, mais cette fois, j’ai déballé le magazine comme on le ferait d’un cadeau de Noël, fébrile de voir si c’est ce à quoi on s’attendait…
Suite

Je publie ou je blogue?

7 juillet 2006 |

portrait_blogueuse.jpgDes rencontres et des questions qu’on m’a posées cette semaine m’ont amenée à faire le point sur ma pratique, à réfléchir à mon expérience de publication sur le Web. Il y a d’abord eu l’interview de Philippe Martin, qui est venu avec Christian «Multimediaman» Aubry me rencontrer dans ma banlieue pour tracer mon «portrait de blogueuse». Puis Michel Leblanc avec qui j’ai eu une discussions passionnée et passionnante au 5@7 réseau AgentSolo.com jeudi, suivie de plusieurs autres au YulBlog

Ce n’est pas mon habitude de partager ces réflexions plutôt «meta-Banlieusardises» ici, mais au fond, pourquoi pas? Depuis 1995, semaine après semaine, année après année, j’écris, je prends des photos, je fais des mises à jour de mon site Web. Il y a cinq ans, j’ai commencé à m’intéresser à de nouveaux outils qui me faciliteraient la tâche de mise à jour. Je voyais les blogues gagner en popularité, mais ils servaient alors principalement à publier des carnets d’humeurs ou des actualités (il faut dire que le système de publication axé sur la chronologie inversée est particulièrement adaptée à ce type de publication).

J’ai voulu voir si ces outils pourraient m’être utile à diffuser mes recettes, et j’ai alors commencé à en publier sur Blogger. Le manque de souplesse du système d’archives que proposait alors Blogger — bien adapté aux besoins des diaristes, mais pas du tout à des sites de contenu comme des recettes — s’est vite posé comme un gros problème, et j’ai tout transféré dans Movable Type, que je trouvais plus souple et configurable en fonction de mes besoins. Et puis j’ai continué de publier, comme je le faisais depuis longtemps. Comme je le fais encore ce matin.

«Est-ce que les Banlieusardises sont un blogue?», me demandait-on de plus en plus souvent. Et je ne savais pas trop quoi répondre: oui, j’utilisais un outil de blogue, mais je ne voyais pas trop en quoi cet outil devait changer le nom de ce que je faisais déjà depuis des années: publier.
Suite

La fierté expliquée à un extraterrestre

8 mai 2004 |

Imaginez qu’un extraterrestre débarque chez vous. Après quelques jours passés à lui pointer des objets et à les nommer, vous arrivez à entretenir une conversation de base (il apprend saprément vite), et même à regarder la télé. Et donc des … Suite