Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

6 commentaires

C’est l’emballage qui compte…

C’est l’emballage qui compte…
Martine Gingras

Ma grande était invitée à l’anniversaire d’une copine. En regardant la forme cylindrique du petit présent qu’on avait choisi, elle se demandait bien comment on l’emballerait: non seulement la forme présentait un défi, mais on n’avait plus de papiers d’emballage… disons… traditionnels!

Je l’ai invitée à créer son propre papier d’emballage: elle s’est appliquée à faire des suçons colorés. Puis on a enroulé les feuilles autour du cylindre, on les a refermées sur le dessus… «Maman, arrête! On dirait un chat!» À partir de là, exit la mère: Fanny a pris le contrôle du projet. On est passé du cylindre-emballé-maison (mon idée) au super-chat-bricolé (son idée).

J’ai seulement aidé pour les moustaches!

À la voir faire, je dois me rendre à l’évidence: elle a assimilé les valeurs familiales.

Valeurs? Comme dans «c’est l’intention qui compte»?

Meuh non, ça, on laisse à d’autres. Relisez plutot ce billet de 2005 — et sachez que je vous en ai épargné bien d’autres, et des meilleurs!)

Bref, chez nous… c’est l’emballage qui compte.

Commentaires

  1. mamanbooh

    Tu as vraiment une famille de créateurs.

    Et ta fille n’a rien à envier à sa tante!

    Bravo pour ce bel emballage, c’était une bonne idée que de la photographier, ça ferait même une belle carte d’anniversaire maintenant pour une prochaine fête…

  2. Renée-Claude

    Magnifique chat ! Une bonne idée !

  3. Elle est brillante cette petite! C’est vraiment à croquer comme emballage… et pas juste à cause des suçons! hihihi!

  4. Hihihi, hier, on a fait un truc du genre :) Je t’invites à lire le billet que j’ai fait après avoir lu le tiens.

  5. Moi ça m’a fait penser à un petit hibou tout chou! Bravo pour la créativité de ta grande!

Soumettre un commentaire