Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

15 commentaires

Chouette, j’ai plein de ciboulette!

Chouette, j’ai plein de ciboulette!
Martine Gingras

En même temps qu’il ramène des crocus que j’aime bien croquer en photo, le printemps éveille aussi la ciboulette qui ne demande qu’à être croquée… tout court!

J’en ai trois variétés qui poussent au potager. D’abord la régulière (Allium schoenoprasum), qui fait de belles grosses talles qu’on peut quasiment diviser à chaque année tant elles sont prolifiques. Elle produit une jolie fleur couleur lavande, comestible aussi. Par contre, la tige n’est pas très longue (il faut donc raser une bonne partie de la motte pour récolter en quantité). Ici, je l’ai peu à peu délaissée pour une autre variété que j’ai adoptée il y a quelques années: la ciboulette ‘Groleau’ (Allium schoenoprasum ‘Grolau’), dont la saveur est plus prononcée, et dont la tige est plus longue et épaisse. Que des avantages…

Mais ma favorite est la ciboulette à l’ail (Allium tuberosum, aussi appelée «ciboulette chinoise» parce que très utilisée en cuisine asiatique): comme son nom le suggère, la saveur évoque clairement l’ail. Elle est reconnaissable à sa feuille, plate comme une brindille de gazon. C’est un détail qui n’est pas qu’esthétique: personnellement, je trouve cette forme autrement plus pratique à la cuisine, où j’ai couru plus souvent qu’à mon tour après les brins de ciboulette qui se sauvent de ma planche à découper en roulant d’un côté comme de l’autre! Les feuilles plates sont bien plus sages. Sa fleur aussi la distingue: elle est toute blanche. Comme la mauve, elle est comestible et agrémente joliment les plats estivaux: salades, potages, omelettes, ceviches…

Elle est aussi très hâtive: ses feuilles sont déjà trois ou quatre fois plus hautes que mes autres variétés, de sorte que c’est avec elle qu’on va célébrer les saveurs printanières, dès ce soir. J’ai hâte!

Commentaires

  1. Mosarts

    Coudon, c’est une terre bénite par les Dieux de la Germination dans ton coin ?

    Ici rien encore, tout comme en Avril 2009.

    Encore cette année, faudra prendre notre baluchon et la pelle et parcourir la contrée jusqu’à Rosemère afin de quêter de 2 à 3 mottes de cette précieuse ciboulette, laquelle n’accepte le déracinement que pour être incorporée au beurre-maison dans Blainville à ce que je vois.

    Les crocus se sont pointés cependant et les lilas suivent et tout le reste…!

    Colombo devra percer ce mystère, car tant qu’à moi, je tiens à dormir toutes mes nuits complètes sans jongleries de cet acabit… sinon, la fonction de la pelle à jardin va servir d’arme meurtrière…

    Signé: Mozart le Jardinier, désespéré devant une problématique tellement ridicule qu’il tient à rester dans l’anonymat la plus absolue…

    Bye

    • roch

      Mr Mozart il n’y a point de malheur sans bonheur a l’horizon
      j’ai lu et comprit votre désarrois face a votre quête de ce brin ailé
      voici pour vous une source d’informations utiles sur plusieurs de vos futures amies
      prenez le temps de visiter le site vertige.biz et cliquez sur la rubrique culture
      une mine de renseignements sur la germination des saveurs tout plein votre cuisine
      pour le bonheur de votre palais et de votre moral.
      Soyez heureux
      Roch

  2. mamanbooh

    La chinoise me fait de l’oeil! :-)

    Tes photos sont tellements belles, ça nous donne le goût de mordre dans le printemps nous aussi…

    Pauvre Mozart! Hé! Hé!

  3. Tu viens de me donner le goût pour cette année :)

  4. Oh, merci Martine de m’aider à identifier la talle qui trône au-dessus de mon évier de cuisine depuis deux ans et dont je ne savais pas qu’elle était une ciboulette chinoise! :D Si elle avait fleuri, aussi, ça aurait été plus facile à identifier… ;)

  5. La mienne est foisonnante déjà (comme c’est bête: je n’ai pensé qu’à me réjouir, pas à me… servir! Merci de provoquer mon auto-coup de pied au derrière!).

    Tes variétés appétissantes et originales, les as-tu trouvées sous forme de plant ou de semances? C’est que tu tititlles mes papilles!

  6. semences, maudine. Jamais jamais écrire de commentaires le lundi matin! Grr!

  7. Bonjour Martine,
    Tu me donnes le goût d’adopter la ciboulette à l’ail chez moi!

  8. Je viens d’en manger a midi, dans une bonne salade. Hum! j’en referai surement ce soir.

  9. Grand-mere et grand pere

    Desolee d’utiliser cette pratique mais la seule pour donner de nos nouvelles.

    Bonne fete Fanny bonjour Judith et vous tous! Sommes au soleil pres de Myrtle Beach et y resterons tant que le soleil ne veut pas faire briller la ciboulette de chez-vous! La Virginie etait toute fleurie et pleine de senteurs et le spectacle visuel feerique! Salutations et a bientot!

    • Nous sommes enchantés d’avoir de vos nouvelles pour l’anniversaire de Fanny, qui a passé une super journée! Il pleut, mais on a aussi droit à de belles éclaircies, et on en a profité! Fanny a pu étrenner, à vélo, un beau casque tout neuf, un panier de princesse et des frous-frous… À bientôt!

  10. Grands-parents

    Reprenons la route dans qques minutes sous un beau ciel bleu et soleil levant. Rencontrons qques quebequois qui reviennent. Nous serons sur les plages de l’ocean de Myrtle Beach en pm.
    Bisous!

  11. chibi sylphe

    Je ne croyais pas que c’était possible, mais l’an passée j’ai réussi à tuer mon plant de ciboulette avec un trop grop plant de persil… Bon alors, moi ce printemps, j’ai que du persil…

    J’essaie de faire pousser la grolau en pot, mais il n’y a qu’une pousse qui a sorti (et elle fait pitié, elle n’est jamais droite). Je me souviens que celle à l’ail j’avais essayé il y a quelques années mais ça n’avais pas fait fort non plus… As-tu un truc ou deux pour réussir ce genre de semences?

    • J’ai démarré la ciboulette à l’ail et la Grolau à partir de semis, et il a quand même fallu deux bonnes années avant que les plants soient bien établis. Dans mon expérience, pour ce genre de culture, le mode de propagation le plus efficace est donc la division! Ou sinon, il faut s’armer de patience au début.

      Si ça peut te rassurer: mes parents ont le pouce vert foncé, et le premier commentaire en haut est de mon père: la ciboulette se fait prier pour revenir sur son terrain (alors qu’il l’a toujours cultivée sans problème sur son ancien terrain!)

      Ma ciboulette à l’ail est dans le coin qui reçoit le moins de soleil de mon potager et elle est super heureuse. Je dirais qu’elle bénéficie d’un 4h à 6h d’ensoleillement (de la mi-ombre). Mon plant de Grolau en reçoit un peu plus.

      Quant à ma ciboulette régulière, elle est au plein soleil, mais comme chez toi, elle s’est retrouvée envahie par les plants de thym et bourrache, qui prospèrent à cet endroit. Vers la fin de l’été, les plants faisaient dur, mais on les voit revenir encore cette année.

      J’espère que ça t’aide un peu!

  12. Je viens justement de commander des semis de ciboulette à l’ail sur http://solanaseeds.netfirms.com, adresse trouvée dans un billet précédent sur les tomates. J’ai hâte de voir ce que ça va donner! Merci pour la référence :)

Soumettre un commentaire