Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

13 commentaires

Croûtons à l’ail

Croûtons à l’ail
Martine Gingras

Uh oh… Un cas de grippe A (h1n1) a été confirmé à Laval! Ne reculant devant rien pour protéger ma famille, j’ai sorti une arme secrète… Un masque cousu de mes blanches mains avec les retailles de couches lavables? Du désinfectant anti-bactérien? Un savant mélange d’huiles essentielles?

Naaa… On parle de quelque chose de vraiment puissant. L’artillerie lourde. On parle de…

croutons_ail

… l’ail! Il est supposé stimuler le système immunitaire, et d’après la recension de ses propriétés médicinales sur Saveurs du monde, il aurait une valeur anti-grippale; on ne lit toutefois rien de tel dans sa fiche sur Passeport Santé… Chose certaine: avec l’haleine qu’on a en se gavant de mes délicieux croûtons à l’ail, les gens ont tendance à se tenir à une distance respectable, réduisant d’autant les risques de transmission ;-)

Mais en toute franchise, ce n’est pas pour la santé que j’ai cuisiné hier: c’est pour le bonheur. Car c’en est un, vraiment. Demandez à mes filles, convaincues toutes deux qu’elles n’aiment pas l’ail, ce qu’elles ont pensé de mes croûtons… alors que nous étions seules toutes les trois, on a englouti une demi-baguette! Elles mangeaient avec appétit et de bon coeur, et croyez-moi, ce n’était pas par crainte d’attraper la grippe…

Recette

Ingrédients

  • 1/2 baguette, tranchée
  • 2-3 c. à table d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • 1 pincée de thym (ou romarin, origan, marjolaine… )
  • 1 pincée de sel (facultatif)

Préparation

  • Mélangez l’huile, l’ail, le thym et le sel dans un petit bol et trempez-y chaque morceau de pain baguette d’un seul côté
  • Déposez les morceaux de pain directement sur la grille du four grille-pain et faites griller deux ou trois minutes, ou jusqu’à ce que le pain soit légèrement doré et que l’ail commence à rôtir.

Si vous n’avez pas de four grille-pain, vous pouvez évidemment cuire les croûtons au four régulier: c’est moins économique et un peu plus long, mais tout aussi bon!

Commentaires

  1. Très sympa cette recette ;)
    Bonne soirée
    gael

  2. Mais cuisiner pour la santé et pour le bonheur… n’est-ce pas un peu beaucoup la même chose!
    L’ail c’est bien bon. On en mange bôôôôôôôcoup! Paraît que ça éloigne les vampires et j’en ai la preuve; on n’a jamais vu de vampire chez nous.
    J’aime bien le mix huile-ail-romarin. Je trouve ça réconfortant. Le simple persil aussi.

    Pour maximiser les effet anti-grippe… n’oublie pas le lavage des mains ;-)

  3. Bonne iée de repousser la grippe de cette façon!
    J’aime bien utiliser la fleur d’ail aussi, cela met un peu de couleur.

    Et en passant c’est cas à Laval, nous avons eu à l’école une feuille à ce sujet. Continuons à nous laver les mains!

  4. lire 2 cas… le 2 n’a pas passé… désolé!

  5. Tiens, ça me fait penser à une journée X alors qu’Isaac avait p-être 2 ans et demi, 3 ans… Je me rends à la pâtisserie du coin et lui offre de se choisir quelque chose pour ramener à la maison. Certaine qu’il se garocherait dans les gâteaux ou trucs du genre, il a choisi … un GROS paquet de croûtons à l’ail !! :)

    C’est si simple à faire et ô combien bon !!

  6. Bonjour! C’est, je crois, le premier commentaire que je laisse ici, mais je me ballade avec délices dans la famille Banlieusardises depuis quelques temps déjà, j’adore!

    L’ail je détestais, au point que je me considérais comme un vampire… Je n’aimais ni le goût, ni l’haleine (celle des autres et la mienne), et ça me donnait mal au ventre. J’en prends maintenant un peu, après qu’on m’aie suggéré d’enlever le germe. En effet, l’ail est moins persistant et puissant, par contre je me demande s’il est moins efficace…?

    • En effet, mieux vaut enlever le germe, autant pour l’haleine que pour la digestion. Mieux encore: on choisit des gousses d’ail bien fraîche, non germées. Quand on découvre un ail germé, au lieu de l’utiliser à la cuisine, on peut le mettre en terre: très rapidement, il va prendre racine et développer un feuillage comestible. Voilà une belle idée de récupération! Pour plus de détails, voir la page d’André Grenier sur la culture de l’ail.

      Merci d’avoir pris le temps de laisser un mot, Pamela! Au plaisir de te relire encore souvent, maintenant que la glace est brisée…

  7. Oh la la ! Que j’aime ! Pourtant, je n’en ai pas mangé depuis des années !!! Mais pourquoi ? Je vais en faire ce soir avec ma soupe au potiron. Merci, Martine !!!

    • Y’a des classiques, comme ça, qu’on aime, mais qu’on oublie… et quand on y revient, c’est comme glisser dans une vieille paire de pantoufles. ;-)

  8. J’adore les croûtons, avec ou sans ail :)
    Si tu veux des croûtons encore plus savoureux (et moins secs, je trouve), je te conseille de les faire dorer (en suivant ta recette) dans une poêle avec un peu de beurre : ça dans une soupe à l’oignon maison, avec un peu d’emmental, c’est trooop bon (et pour que moi je m’extasie devant un plat salé, il faut vraiment que ce soit vraiment bon ;-)

  9. Ahlalalalalala, c’est pas gentil du tout ça! Vous me donnez toutes faim, et tout ce que je possède est dans une boîte en carton! (Bon, y en a plus qu’une, mais chaque chose est dans une seule, sauf exception, vous me suivez?) Comme croûton, tout ce que je pourrais faire, c’est du pain grillé trempé dans… hmmm… la saumure des olives qui reste au frigo! Au secours!

    Tenez, si quelqu’un veut profiter de mon idée de fille qui déménage: y a un marché pour une entreprise de soutien au déménagement. L’entreprise offrirait des listes de trucs à ne pas oublier, s’occuperait de nos déchets dangereux conservés parce qu’il le faut mais là merde qu’est-ce qu’on fait, on n’a plus le temps, de nos déchets et recyclages de déménagement-le-lendemain-de-la-collecte, vérifierait la viditude des placards et tiroirs, et… nous fournirait, les derniers jours, de bons petits plats tout simples mais réconfortants, en repartant avec les assiettes sales! Ça n’a l’air de rien, mais pour une déménageuse au bout du rouleau (dégoulinant de peinture…) ça vaudrait de l’or!

  10. Boudemoi

    Hummmm!
    Cette recette m’a fait penser à une autre que je faisais de temps en temps.
    C’est juste de l’ail et du thym revenus à l’huile d’olive et dans lesquels je réchauffe du riz de la veille. Mais c’est super bon.
    Du coup, j’ai fais les croutons ce soir et je n’ai pas été déçue!
    Merci beaucoup

  11. Oui, tu as raison. Finalement, mon rhume a eu raison de ma cervelle hier soir (je n’ai pas dit la grippe !) et j’ai…. oublié.
    A retenter ce soir. En plus, je pense que ce sera le meilleur moyen de faire manger de l’ail à mes bambins ;-)

Soumettre un commentaire