Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

2 commentaires

Découvrir Boston en famille: quoi savoir, quoi prévoir?

Découvrir Boston en famille: quoi savoir, quoi prévoir?
Martine Gingras

Après un premier billet consacré aux attractions et activités familiales à ne pas rater à Boston, voici le second billet promis: quoi savoir et quoi prévoir pour profiter pleinement du séjour avec des enfants dans cette belle grande ville!

Boston à l'arrivée

Boston: quand on arrive en ville!

Voyager en voiture

Boston se trouve à environ 5h de route de Montréal. Avant le départ, pensez à visiter le site de l’Agence des services frontaliers qui indique les temps d’attente aux douanes et fournit plusieurs informations utiles, notamment sur ce que vous pouvez avoir avec vous pour passer la frontière.

À l’aller, nous avons roulé sur l’autoroute 89 (puis la 93 à hauteur de Concord): c’est la voie la plus directe selon les planificateurs automatisés d’itinéraires. C’est aussi celle que nous proposait le CAA (nous avions aussi fait préparer gratuitement un tracé routier — à considérer si vous êtes membre).

Au retour toutefois, pour une petite quinzaine de minutes de plus, nous avons dévié vers la 91 à Concord au lieu de reprendre la 89: la vision des White Mountains était époustouflante, et notre conducteur attentif a même aperçu un ours en bordure de la route!

Dans les deux cas, prévoyez de la petite monnaie, car les autoroutes sont à péage (1$ chaque fois).

Cinq heures, c’est quand même long pour les enfants. Pour le voyage, il faut évidemment prévoir a) occuper et b) ravitailler la marmaille! Voici ce qu’on avait avec nous:

  • Eau et collations: Pour faciliter les choses aux douanes, assurez-vous de respecter les directives concernant l’importation des aliments. La liste des aliments permis est disponible ici.
  • Carnets et crayons: Pour dessiner en cours de route, noter les attentes et, surtout, consigner les aventures!
  • iPad ou autre tablette: Nous avions nos iPad, garnis de jeux appréciés des deux cocottes, et d’applications pratiques pour se repérer en voyage (cartes hors-ligne, guides de Boston, livres électroniques, etc.) Même si elle commence à dater un peu, vous pouvez jeter un œil à ma liste d’applis pour le voyage. Plus récemment, j’ai aussi publié une liste des 50 applis indispensables dans Coup de pouce: jetez notamment un oeil à la rubrique Repérage et navigation.
  • Musique: Avant une escapade, j’aime bien acheter de la nouvelle musique et créer une playlist adaptée: au retour, à chaque écoute, les souvenirs du voyage nous reviennent en tête…
  • Sacs de voyages: En plus d’un bagage à roulette, chacune avait un petit sac à dos dans lequel TOUT ce qu’elle apportait pour s’occuper devait entrer. Pas de débordement, pas de chicane!

Vivre Boston

Alors, Boston avec les enfants? C’est tout simplement génial. Boston aime ses enfants… et les nôtres! Partout, ils sont merveilleusement bien accueillis. On me dira que c’est parce qu’on a multiplié les sorties touristiques familiales, mais il y a plus: la formation des citoyens de demain est clairement au cœur des préoccupations. On connaissait la réputation des universités, mais une fois sur place, on voit que l’emphase sur l’éducation est là dès le tout jeune âge: partout, on croise des familles qui «vivent» la ville, des parents ultra pédagogues qui expliquent chaque chose aux enfants, des menus adaptés dans tous les restos (on y reviendra)…

En déambulant dans la ville, on a lu en toutes lettres sur la bibliothèque publique ce qu’on ressentait depuis notre arrivée: The commonwealth requires the education of the people as the safeguard of order and liberty. Et toc.

Bibliothèque publique

«The commonwealth requires the education of the people as the safeguard of order and liberty».

Les hôtels pour la famille

Pour choisir l’hôtel, nous avons écumé les sites de voyage, notamment Yelp et TripAdvisor. Les choix «familles» sont nombreux, mais nous avions aussi quelques autres critères: les filles rêvaient d’une piscine, les parents voulaient garer la voiture, un petit frigo (vraiment pratique en voyage), du réseau wi-fi (évidemment) et une position assez centrale pour marcher vers certaines destinations… Et le budget n’était évidemment pas illimité!

Notre choix s’est porté sur le Revere Hotel. C’était l’un des plus abordables qui répondait à tous nos critères, sans pour autant donner l’impression de faire de compromis côté luxe, bien au contraire: accueillis au champagne (et moût de pomme pour les filles), dorlotés aux produits de soin Skoah, belle vue du 17ième étage sur la ville (malgré qu’on ait réservé seulement la veille de notre départ), et accès à une piscine superbe et bien entretenue, et dont nous avons profité deux fois en toute tranquillité:

Un hôtel de luxe avec piscine: on y prend goût!

Un hôtel de luxe avec piscine: on y prend goût!

Oui, oui, nous y étions seuls les deux fois! Je présume que c’est très différent en été, avec les immenses porte-fenêtres qui ouvrent sur une terrasse extérieure… Chose certaine, si j’avais à choisir où loger pour une future visite, j’y retournerais sans hésitation, qu’on soit en basse ou en haute saison.

Manger avec des enfants à Boston

Trouver où casser la croûte en famille n’est vraiment pas un problème à Boston. Le choix de chaînes offrant des menus enfants est diversifié: on trouve aussi bien des chaînes familiales accessibles que des choix de restaurants gastronomiques où les enfants ont leur place, avec cahier d’activité en prime. Même quand on s’aventure dans un resto asiatique, on découvre un menu enfant à la fois imaginatif et dépaysant!

Une recommandation: avant le départ, prenez le temps d’explorer les environs de votre hôtel sur Google Maps, et repérez les petites épiceries, les restos avec menus pour emporter et, pourquoi pas, un liquor store! Manger quelques repas à la chambre fait une grosse différence sur le budget, en plus de permettre aux enfants de décompresser confortablement après de grosses journées de marche et d’exploration dans la ville.

Voici quelques menus goûtés et approuvés pendant notre court séjour:

  • Legal Sea Foods: Que de bons mots pour cette chaîne de cuisine qui est à la fois haut de gamme et décontractée… C’est une catégorie de resto pour laquelle je ne vois pas d’équivalent ici: on voyait aussi bien des amoureux qui s’offraient une sortie de couple, un groupe descendant d’une limousine que d’autres petites familles! On y a dégusté deux soupers impeccables et mémorables, pendant que les enfants plongeaient joyeusement leur fourchette dans des Mac n’ cheese accompagnés d’épis de maïs grillés et de raisins frais. Il y a plusieurs succursales de Legal Sea Foods à travers Boston et les menus varient de l’une à l’autre; voici celui du Park Square, à deux pas de notre hôtel.
  • California Pizza Kitchen: Cette chaîne californienne est un excellent choix pour le lunch du midi ou un «take-out» pour manger à l’hôtel le soir. Mes filles ont toutes les deux succombé aux croquettes de poulet, servies avec une MONTAGNE de brocolini. Vous pouvez visiter leur site et jeter un oeil au menu enfants (en PDF).
  • Wagamama: Nous avons découvert ce merveilleux resto japonais par un pur hasard: nous nous y sommes réfugiés pour trouver un petit moment de répit en visitant Faneuil Hall par un beau samedi. En effet, la célèbre cour alimentaire était bondée et bruyante, alors nous avons préféré chercher un endroit avec service aux tables. Les menus pour enfants sont inspirants — mes filles ont toutes les deux adoré leur sauté au poulet et légumes — et ma soupe Ramen était fabuleuse.
  • Panera Bread: Pour économiser sur le coût du voyage, nous préférions croquer le déjeuner à la chambre plutôt qu’au resto. Un parent partait à la chasse aux muffins et aux sandwiches-matin, et ceux de Panera ont fait l’unanimité!

Se déplacer dans Boston

La météo s’annonce belle pendant votre séjour? Boston est une ville où il fait bon marcher: les bâtiments sont superbes et on peut même découvrir l’histoire du Massachusetts en suivant la Freedom Trail, une allée de brique rouge qui sillonne la ville.

Circuler en voiture peut toutefois être stressant et compliqué! Pour les plus longues distances, nous avons utilisé le métro de la ville, appelé le «T». C’est une aventure en soi, surtout si vous empruntez la ligne verte: c’est un tronçon du métro qui date de 1897. Les voitures couinent et grincent de partout, on croirait faire un voyage dans le temps!

Le métro de Boston, appelé le «T»... une aventure en soi!

Le métro de Boston, appelé le «T»… une aventure en soi!

Et tant qu’à parler d’aventure: marcher Boston le soir est une autre manière de vivre des moments uniques avec les enfants, à peu de frais. Installés dans le quartier des spectacles, nous sommes allés arpenter les rues. Toutes ces lumières et cette énergie urbaine ont certainement laissé des souvenirs impérissables à nos petites banlieusardes!

Boston la nuit: c'est pour les enfants aussi!

Boston la nuit: c’est pour les enfants aussi!

Pour des idées d’activités à essayer à Boston, vous pouvez aussi lire mon autre billet sur les attractions que nous avons visitées.

Commentaires

  1. Josee Barbeau

    Merci d’avoir partagé votre expérience en famille à Boston. Vous donnez le goût d’aller découvrir Boston, même si c’est juste le temps d’un long week-end. Je pensais justement y aller à la fin juin 2015 avec mon mari et mes deux garçons de 8 et 12 ans. Alors je prends bonne note de tous vos bons conseils et bons endroits, et j’ai marqué vos deux billets dans mes Favoris Internet. Merci !

  2. Boston est une ville que j’ai visité alors que j’étais en stage à Montréal, et j’ai adoré, surtout Harvard! Seul point noir: Le prix des hôtels. Je me souviens de factures très salées …

Soumettre un commentaire