Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

22 commentaires

Des pinces vraiment attachantes

Des pinces vraiment attachantes
Martine Gingras

Il y a dans ma cuisine une armoire maudite. Dans le sens qu’on va immanquablement finir par sacrer si on l’ouvre… C’est celle des ingrédients secs: sacs, sachets et boîtes de semoule, de légumineuses et de pâtes y sont empilés à la manière d’un château de cartes, qui chancelle et menace de s’écrouler dès qu’une main s’y aventure…

Ce qui n’aidait pas ma cause: j’ai toujours utilisé des pinces à linge pour refermer les sacs. Parfois même des pinces de plastique supposément conçues pour ça. Dans les deux cas, ça tient par la peur: un geste brusque… oh, et même parfois un geste doux, une caresse, que dis-je… un souffle, et on se retrouve à danser dans la semoule!

C’est comme ça chez vous aussi? Eh bien plutôt que de faire le prochain repêchage de pinces dans la salle de lavage, allez plutôt fouiner du côté de vos fournitures de bureau. C’est là que se cache le système de fermeture le plus efficace pour vos petits sachets explosifs: les pinces relieuses! Elles tiennent définitivement mieux que les pinces à linge, ne craquent pas sous le poids des années comme celles de plastique… et sont ultra abordables! Vous en avez sans doute même qui traînent au fond d’un tiroir, n’attendant que le moment de vous rendre service…

Le petit modèle noir classique convient parfaitement, mais je n’ai pu résister à ce modèle avec embout caoutchouté et coloré (et que je n’ai véritablement pu utiliser que sur la photo, car évidemment, avec de si belles couleurs, mes filles ont fait main basse dessus…)

Bon début d’année à tous et à toutes!

Commentaires

  1. J’ai la même armoire! Ou enfin, une variante campagnarde! (Pire: elle est sans porte pour le moment…) Je note ton super truc, mais je continue de rêver à des contenants rigides, qui ont comme avantage de ne pas laisser passer les fourmis (j’en n’ai pas dans la cuisine, et je tiens à ce que ça reste comme ça!) et de ne pas répandre la farine partout chaque fois que j’y plonge une tasse à mesurer. Sans parler que ça s’empile avec plus de sûreté qu’un château de cartes!

    Ah tu me rassures: les petites filles aiment encore les fournitures de bureau! Ouf! Ici le Coco ne saurait qu’en faire, et je m’inquiétais, mais plus maintenant: ça doit être une affaire de gars! ;-P

  2. moi j’ai opté pour la solution « too much » : chaque ingrédient sec a son contenant, des bocaux d’Ovaltine vides…
    merci maman pour l’idée (je l’ai toujours vue faire ça, le café, les fèves, les raisins secs, la chapelure, tout y passe !)

    en fait dans cette solution la vraie difficulté réside à étiqueter correctement, ahem. (non non je ne me suis jamais trompée entre le sucre et le bicarbonate. nonnonnon.)

    • Ah, ici aussi, c’est tout dans les contenants de verre. De toutes les sortes et un peu en désordre, mais avec un peu de discrimination : pâtes là, sucré ici, farines en haut, bines au fond…
      Je crois que c’est les souvenirs d’enfance qui m’ont dompté : voir les mites (c’était donc ça !) se coller sur la paroi des sacs et entendre mes parents se désespérer des pertes…
      À propos: la farine devrait se conserver au congélo dans des contenants hermétiques – dixit l’Économusée de la meunerie de l’Ile-aux-Coudres.
      Ovaltine ! Ça existe encore ? Je l’ai justement cherché en vain cette semaine à l’épicerie !

  3. Elles sont sublimes. Moi, j’ai celles de Martha Stewart. Mais puisque celle-ci est en chicane avec Sears, on ne peut plus en avoir dans notre canton. Les tiennes m’ont l’air d’une solidité à toute épreuve. Bonne année 2010.

  4. mamanbooh

    Des trucs comme ça, j’aimme tellement ça!
    En plus, pour moi, petite débutante, c’est accessible. Merci!

  5. Sophie

    Je fonctionnais comme toi, jusqu’au jour où… as-tu déjà été envahie par des mites alimentaires? C’est pire que les 7 plaies d’Égypte. J’ignorais ce que c’était jusqu’en 2007 où j’ai vu apparaître à la fin de l’été ce que j’ai pris pour des papillons. Jusqu’à ce que je réalise qu’ils pondaient d’affreux vers dans tous mes sacs. Je ne sais pas comment ils faisaient pour percer les sacs et les coloniser, mais il m’a fallu dire adieu à ma poudre d’amande, toutes les céréales et j’en passe: mon garde-manger au complet a fini à la poubelle. Et tout est maintenant rangé dans des boîtes en fer ou en plastique. Ces bestioles ne reviendront plus jamais chez moi, ou si elles reviennent, elles n’auront plus aucun sac à coloniser!

  6. Sophie : C’est « drôle », j’allais aussi parler des mites alimentaires (quelle catastrophe… que je ne souhaite à PERSONNE. Paraît que de congeler sa farine qques jours au retour de l’épicerie est un bon moyen de prévention… )

    Dodinette : mon café du coin a déjà préparé du bon pain aux bananes avec une tasse de… sel au leu du sucre. Depuis ce temps, je suis aussi adepte de l’étiquetage !

    Martine : tu utilises le mot « sachet » à la française (pourquoi pas ! :) )

    • Hein? À la française? Je l’ai toujours utilisé dans ce contexte… À la québécoise, c’est comment?

  7. YARK! J’avais oublié ces bestioles-là! Je ne savais même pas comment ça s’appelait, mais j’ai passé des années de fin d’enfance dans un « bloc appartement », et je me souviens d’avoir trouvé ce genre de larve… dans une cuillerée de céréales, tirée d’un bol que j’avais déjà vidé à moitié! (Tiens, je me demande si mon désamour des céréales a commencé là…) Ah OUACHE! Ça y est: je ressens le BESOIN d’acquérir mille contenants de verre!

  8. J’ai déjà entendu des histoires du genre, mais je ne savais pas que c’était à ce point fréquent (et à vous lire toutes, on dirait bien!) J’avais déjà commencé à mettre mes ingrédients dans des pots de verre, mais comme Dodinette, je ne prenais pas le temps d’identifier le tout… en plus, je suis une essayeuse compulsive: je n’ai pas une sorte de riz, mais dix, et il en va de même pour tout le contenu de l’armoire (plein de légumineuses, lentilles, farines…) Le pot prend toujours autant de place quand il est presque vide, alors que le sac, lui, se fait tout petit… Alors tant que la pyrale ne se manifeste pas, je n’ai pas trop envie de changer de système ;-)

    • c’est vrai que ça prend de la place… mais tu auras deviné que c’est à la suite d’une visite indésirable comme décrite plusieurs fois ci-dessus, l’été dernier, que je me suis résignée à ça…
      c’était l’horreur, pendant des semaines entières on croyait en avoir fini, et elles recommençaient à apparaître après quelques jours. au point que les enfants, 2 et 3,5 ans à l’époque, ont appris à différencier une mite d’un papillon.

      on a fini par trouver un vieux paquet de céréales, un sachet, pourtant fermé avec une pince…!! dont je ne te décrirai pas l’état. juste : c’était le nid de toute une sacrée colonie.
      beuârk… mon mari est maintenant incapable d’avaler du muesli !

      • Ça me rappelle un certain matin, au couvent (j’ai été pensionnaire deux mois)… il y avait des vers dans les céréales… jamais pu remanger des « Pops » (les rondes, sucrées) de ma vie: je revois encore les petits vers qui essayaient de se sauver de la noyade dans le lait en grimpant sur les céréales rondes. Le tout dans une incroyable cacophonie de cris de jeunes filles horrifiées! Iiiiish!

  9. Daniel

    Une autre solution que j’ai trouvé dans un magasin à aubaine dont le nom commence par Home et se termine par Sense c’est les « Bag Caps » qui sont des couvercles adaptables pour les sacs. C’est pas donné mais c’est super comme concept, j’aime ce genre d’articles, simples et intelligemment conçus… Plus de détails à cette adresse:

    http://www.copco.com/store/site/department.cfm?dc=pw_bagc

  10. Les placards sont universels! (québecois, français…)
    J’en suis encore aux pinces à linges, et je dois reconnaitre qu’avec mes petites mains palmées, je vais sûrement essayer ton truc.
    Merci de l’astuce!

  11. Adeline

    Bonjour,
    formidable les « couvercles » copco, on trouve ça en Europe?
    Merci

  12. Daniel

    «formidable les « couvercles » copco, on trouve ça en Europe?»…

    Si ce n’Est pas disponible on peut commander en ligne, sur leur site on trouve les distributeurs, il est fort probable qu’ils puissent livrer outre-atlantique.

  13. Emma

    Bonjour,
    le bag cap est une bonne idée, mais ces mites alimentaires perçent les sacs de plastique (demandez-moi pas comment!) donc je crains que ce soit inefficace.
    Martine, vous avez raison, les sacs ont l’avantage de rapetisser, mais…. ayant déjà eu des mites plus d’une fois, je préfère m’encombrer de pots malcommodes et éviter le gaspillage.
    Je suis aussi alimentairement curieuse et je m’encombre d’un million de pots… mais…
    si je veux conserver des sacs sans souci, je mets tout au frigo. Il y a environ 7 sacs de farines différentes dans mon frigo!
    On évite les soucis.
    Bref tu es probablement née sous une bonne étoile et tant mieux! :-)

  14. Killer

    Dans le pire des cas, si vous avez plusieurs petits sacs, pourquoi ne pas les regrouper dans un contenant fermé, mais transparent pour identifier rapidement ce qu’il y a dedans ? Ca prend moins de place que plusieurs petites bouteilles et ca protège aussi des mites. Moi aussi j’adore essayer et ca me permet d’éviter les intrus !

  15. Les mites alimentaires viennent surtout (et exclusivement, il me semble) des produits bio. Et hop, directement depuis le magasin ! Ce qui me fait penser que j’ai eu un peu la flemme de tout mettre dans des contenants récemment… c’est une erreur à réparer.
    (sinon des contenants en plastique type tupperware fonctionnent aussi bien, les mites sont voraces mais pas assez pour dévorer une belle épaisseur de plastique !).

  16. ines

    les mites ne viennent pas seulement des produits bio moi j’en trouvais partout meme dans des sacs neufs jamais ouverts!!!!je jetais des fois des tonnes de sac de pates, couscous, farine , semoule ect!!!!sans les avoir jamais utilisés!!!le qsuel motyen? congeler mais bon apres il faut etre sûr que cela ne vas pas déteriorer la qualité!!!

  17. Une bonne idée surtout pour les cuisines ou il n’y a pas assez de rangement pour avoir une armada de tupperware, j’aime le commentaire avec les pinces linge ingénieux lol.

Soumettre un commentaire