Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

17 commentaires

Deux heures de vacances à la plage

Deux heures de vacances à la plage
Martine Gingras

Au menu samedi matin: une petite virée gastronomique comme on les aime dans la région de Saint-Joseph-du-Lac. Dans ces occasions, on traîne toujours une glacière à moitié remplie: la moitié pleine pour pique-niquer quelque part à l’heure du lunch, et la moitié vide pour la remplir au fil des arrêts gastronomiques. Ce qu’on a fait hier chez les Fromages du verger, dont je vous reparlerai très certainement.

Après la tournée, on cherchait où s’arrêter pour étendre la grande nappe et s’installer… idéalement sur le bord de l’eau… Nous étions alors à la hauteur de Pointe-Calumet, et en suivant le bord de l’eau, on ne trouvait que des propriétés privées et, éventuellement, une Marina.

Idée du doux: Et si on allait à la plage d’Oka?

Réaction unanime dans la voiture: À LA PLAGE!!!

L’idée a eu l’air un brin moins géniale quand on a dû faire la file pour entrer: on n’était pas seuls à avoir des envies de plage en ce beau samedi. Mais une petite demi-heure plus tard, on était attablés, tranquilles sous de grands chênes, avec une vue rêvée.

deux_heures_vacances

Ensuite, on a mis les voiles vers la plage bondée. Et on comprend aisément pourquoi: la plage d’Oka est l’une des plus belles de la région. Une vraie plage de sable fin, parfaite pour faire des châteaux, et qui descend en douceur dans l’eau. On peut patauger sur le bord, se baigner un peu plus loin.

On n’avait rien: ni maillots, ni serviettes, mais ça n’a pas empêché les cocottes de faire saucette:

deux_heures_vacances_oka

Au retour, ma grande a demandé si on était en vacances.

Oui, ma belle, qu’on lui a dit. Pendant deux heures, on était vraiment en vacances. De retour au boulot lundi, jusqu’aux prochaines!

Plage d’Oka: Ouverte de juin à septembre. Informations et tarifs sur le site du Parc national d’Oka.

Commentaires

  1. Quel magnifique paysage pour casser la croûte. Je ne suis jamais allée à cette plage, peut-être me permetterais-je des mini-vacances avec mes mousses cet été à cet endroit!

    • Si tu es capable d’y aller sur semaine, en dehors de la grosse période de vacances, c’est l’idéal! On pourrait même se donner rendez-vous et vous ramener souper au barbecue à la maison…

  2. Merci de nous faire partager ce bout de région que je ne connaissais pas et de plus proche de Montreal . Cela a l’air vraiment magnifique .

  3. mamanbooh

    La photo et le titre sont si attirants que je n’ai même pas réalisé que c’était un coin que je connaissais bien, comme si les belles places de chez nous sont moins intéressantes que d’autres plus loin. Merci de valoriser notre belle région des Basses-Laurentides! Le Bois-de-belle-Rivière est aussi une belle place pour se baigner, pique-niquer et randonner avec les petits.

    Chez nous, on compte les dodos avant les vacances, plus que 5!

  4. mamanbooh

    Pas très loin, pour une courte promenade sans poussette, chariot et autre, il y a à Boisbriand le Centre d’Interprétation de la nature où l’on peut observer oiseaux, grnouilles, canards et écureuils en toutes saisons et ce gratuitement! Les enfants adorent, on est souvent seul et on se sent les maîtres des lieux parmis cette flore imposante qui borde la rivière :^)

  5. Je ne suis allée à cette plage qu’une seule fois. Il faisait magnifiquement beau, mais frais (personne ne se baignait encore). Quarante-cinq minutes d’attente dans les gaz d’échappement avant d’entrer… C’était beau, ça oui, mais on ne m’y reprendra plus! (Et le camping là-bas? Beau! Mais les gens sont cordés! Ouache!) On doit être une famille sauvage: on aime mieux faire plus de route, moins attendre, et avoir un petit lac à nous tous seuls (pas besoin de maillot non plus!)! Mieux encore: on s’est tant rapprochés du petit lac qu’il n’est plus loin du tout! :-)

  6. *Sauterelle

    Pour les enfants un peu plus vieux (8 et + je dirais), il y a Carillon. C’est sûr le bord de la rivière des Outaouais. C’est un bel endroit pour un pique-nique, vélo, visite des écluses et de la centrale hydro-électrique.
    http://www.pc.gc.ca/lhn-nhs/qc/canalcarillon/index_f.asp

    http://www.hydroquebec.com/visitez/laurentides/carillon.html

  7. La plage, quoi de mieux pour amuser des enfants? Ca ne coûte pas cher et on peut y rester des heures sans s’ennuyer. Il y aussi la plage du Cap St-Jacques qui est plaisante, en plus il y a une mini ferme aussi. Avez-vous déjà visité la plage du parc Jean-Drapeau? Nous ne l’avons jamais visité, je me demande si c’est agréable.

  8. Moi je n’y vais que l’hiver. Les pistes de ski de fond sont magnifiques. Une est illuminée en soirée… je jubile!
    Les fois où j’y suis allée en été… je vous dis pas c’qui flottait!
    Le Bois de Belle-rivière… super aussi. Le petit parc à Boisbriand itou!
    Somme toute, on n’est pas trop mal foutu sur la rive-nord!
    La fromagerie… j’y vais régulièrement. Une belle trouvaille! Mes enfants sont accros à ces fromages tout doux.
    Au fait, connaissez-vous la fromagerie du troupeau bénit? C’est plus loin, mais très très très dépaysant!

    • On se balade vraiment dans les mêmes sentiers, toutes les trois! Si ça se trouve, on s’est déjà rencontrées…

      Le troupeau bénit: je n’ai pas visité leur fromagerie, mais j’ai acheté leurs produits à l’Autre marché de Rosemère, l’été dernier.

  9. Lav-Lec

    Ta description de la plage me rappelle un voyage de camping lorsque les enfants avaient 9m et 3½ ans. Voilà donc 5 ans, hé que le temps passe vite!!!

    Nous étions allé à Venise-en-Québec. La plage était d’un sable merveilleux (mon garçon de 9m le trouvait aussi très bon!!!) et la berge descend tout doucement. Tellement doucement que l’eau y était très chaude même si nous étions en juin. Tellement doucement que même après plus de 100 m de marche, j’avais à peine de l’eau aux genous (ma fille avait de l’eau à la taille si ma mémoire est bonne). Tellement doucement que je crois que nous ne pouvons plus nous y baigner à cause des algues bleues qui s’y développement maintenant.
    Une semaine après notre séjour, les autorités avaient fermé cette plage à cause de cette vilaine bactérie dont c’était la première fois que j’entendais parler à l’époque.

    Concernant la plage d’OKA, mon meilleur souvenir est une partie de pétanque sur la plage et une mouette qui est venue nous voler notre cochonnet hi! hi! hi! Heureusement, elle l’a relâchée rapidement, mais j’ai quand même perdu ma partie.

  10. Ah ben flûte; je suis allée à l’Autre marché, et je n’ai pas vu les fromages du Troupeau Bénit! Faut dire que c’était une fin de pm pluvieux, et les producteurs partaient vu l’orage qui arrivait. Ceci explique peut-être celà. Dommage; ça m’aurait fait faire moins de route, mais par contre, c’est une expérience culturelle assez intense que d’aller làbas. Et j’avoue que ça vaut l’immense détour. On en reparle encore.
    J’ai vu par ailleurs que certains de leurs produits étaient disponibles à la fromagerie de St-Jérôme (qui est vraiment bien). Mais pour avoir un véritable choix, et pour le dépaysement total, faut se rentre làbas!
    N’empêche, je surveillerai mieux l’Autre marché l’été « prochain » (dans le sens de proche somme toute!).

    • L’Autre marché ouvre beaucoup plus tard, cette année: en août seulement! Bouh. C’est que l’an dernier, beaucoup se plaignaient de l’absence de maraîchers: ceux-ci attendaient d’avoir des récoltes en quantité suffisante pour que ça vaille le déplacement. Résultat: les visiteurs n’étaient plus au rendez-vous quand les fruits et légumes y étaient.

  11. Étonnant que de voir une telle plage tout près de Montréal. Voilà une région que je connais peu car on passe par celle-ci sans jamsis s’y arrêter.

    Un pique-nique sur une plage me semble bien exotique. Pour moi, cela se passe dans les jardins et les prés, depuis toujours.

  12. Wow j’adore vraiment ces sorties improvisées! Ça donne justement vraiment le goût des vacances!

  13. @Marie-Chaton, avec ma fille, nous avons tant visité la ferme du Cap Saint-Jacques et sa plage. à la plage, nous attendions que les baigneurs quittent et nous faisions un pique-nique sur le bord du lac. Le bonheur.

Soumettre un commentaire