Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

14 commentaires

La fleur sucrée du chèvrefeuille grimpant

La fleur sucrée du chèvrefeuille grimpant
Martine Gingras

Ce n’est un secret pour personne que j’aime cuisiner les fleurs. Avec leurs jolies formes et leurs couleurs vives, elles donnent du pep à nos petits plats et ravivent l’ordinaire.

Comestible ne signifie toutefois pas pour autant goûteux: à dire vrai, la saveur de certaines fleurs est plutôt fade si elles ne sont pas apprêtées. Je pense aux fleurs de mauve, à celles des hostas, aux pensées et aux violettes… D’autres sont purement et simplement délicieuses au naturel.

Lesquelles? Mon «top 5» personnel inclurait certainement la fleur de monarde (sucrée et goûtant la bergamote), celle du bégonia tubéreux (citronnée), l’agastache (anisée), la bourrache (légèrement sucrée)… et le chèvrefeuille grimpant, qui fait le bonheur des miens depuis quelques jours.

Le chèvrefeuille qui pousse chez moi est un Lonicera x heckrottii, une variété grimpante vivace, qui s’agrippe joliment à ma tonnelle. À cette saison, le chèvrefeuille produit une abondance de fleurs en forme de trompette. À la base des fleurs, on découvre un savoureux nectar sucré qui fera bien des adeptes, croyez-moi. Pour s’en délecter, il suffit de retirer un petit bout de la base (on coupe avec l’ongle) et on suce pour extraire le nectar. Voyez ci-dessous ma plus jeune en train de procéder…

Vous voulez relever un de vos plats? J’ai déjà publié une recette de nouilles frites aux courgettes et au chèvrefeuille. Pour d’autres recettes de cuisine aux fleurs comestibles, visitez mes archives bien garnies.

Consignes de sécurité: Comme pour les champignons ou les petits fruits, assurez-vous d’avoir correctement identifié une fleur avant d’y goûter; dans le doute, mieux vaut s’abstenir. (Addendum: et ne mangez que les parties dont vous êtes certain qu’elle sont comestible: la baie de la plupart des chèvrefeuilles, par exemple, est toxique!) Allez-y aussi avec modération: même quand une plante est comestible, toute nouveauté nécessite un certain apprentissage pour l’estomac. Et enfin, apprenez bien aux enfants qu’ils ne doivent goûter aux fleurs que sous votre supervision.

Commentaires

  1. Une autre fleur que je serai incapable de couper pour faire plus qu’y goûter une fois! Ça sent trop bon, le chèvrefeuille: on veut en profiter, le plus possible et le plus longtemps possible! Et les nôtres font le bonheur des colibris…

    Peut-être un jour, si nos deux chèvrefeuilles deviennent deux… cents chèvrefeuilles! :-)

  2. Très intéressante cette plante grimpante ! Je note pour ma future pergola ! Et oui, ça sent si bon !

    Quand tu parles de la mauve, tu parles de la mauve musquée?

  3. Fofie

    Il n’y a pas de problème de toxicité avec les fleurs de chèvrefeuille vu que la majorité des espèces produisent des fruits non comestibles?

    • Fofie, je me posais aussi la question, mais sur les sites que j’ai consultés, on mentionne que la fleur est bel et bien comestible. C’est aussi le cas de la tulipe: les pétales sont comestibles, le bulbe est toxique.

      En tout cas, on mange des fleurs de notre chèvrefeuille (qui ne produit pas de baies, soit dit en passant) depuis quelques années sans effets secondaires. Je vous invite à faire vos propres recherches pour la variété que vous cultivez avant de goûter quoi que ce soit ;-)

  4. Tu piques ma curiosité avec la bourrache! J’ai semé cette plante-compagnonne pour la mettre au potager près des tomates et, puisque selon le catalogue les feuilles aussi sont comestibles, j’ai goûté aux plantules en éclaircissant mes semis. C’était… heu… pas très bon. Ça goûtait « l’herbe », pas dans le sens de « fines herbes », mais plus dans le sens de « gazon »… J’étais donc un peu déçue et suite à cette expérience, je n’aurais probablement pas goûté aux fleurs. Mais là, tu me donnes hâte d’en avoir, des fleurs de bourrache, à défaut d’avoir un chèvrefeuille pour l’instant!

  5. Fofie

    En ce qui me concerne, je ne suis pas inquiète de la toxicité de mes chèvrefeuilles puisque ses baies sont comestibles :) On est loin du grimpant fleuri par contre!

  6. mamanbooh

    Chez moi, ce sont les fourmis et leurs pucerons qui s’en délectaient…

    Avoir su, je leur aurai fait compétition!

    Tes photos sont… Magnifiques!

  7. J’adorais sucer les petits fleurs des orties blanches, quand j’étais petite. Le plus difficile était de les atteindre au milieu des orties piquantes ;-)

    Un jour, ma belle-mère nous a préparé une tarte à la tomate et aux oignons… de tulipe ! Personne n’avait rien remarqué (même pas elle, elle pensait que beau-papa lui avait préparé des oignons), sauf moi qui avais dit en catimini à Bergamonsieur que la tarte n’était pas très bonne. Le centre anti-poison a confirmé que ce n’était pas une bonne idée et qu’il fallait éviter de recommencer…

    « sucrée et goûtant la bergamote » ? Il faut que je trouve de la monarde !

    J’adore l’odeur du chèvrefeuille.

    • En effet, le bulbe de tulipe est hyper toxique!

      Pour la monarde: son nom en anglais est, précisément, « bergamot » ;-) C’est subtil quand tu goûtes la fleur, mais si tu frottes son feuillage, c’est clair. Pendant le Boston Tea Party (quand le thé était surtaxé), les gens cherchaient des alternatives: ils faisaient infuser la feuille de monarde.

  8. J’ai le même sur la terrase qui en est à sa seconde floraison. j’aime particulièrement ses fleurs mais je ne pensais pas qu’elles pouvaient se consommer.

  9. J’ai le même sur la terrase qui en est à sa seconde floraison. j’aime particulièrement ses fleurs mais je ne pensais pas qu’elles pouvaient se consommer.

  10. J’ai le même sur la terrase qui en est à sa seconde floraison. j’aime particulièrement ses fleurs mais je ne pensais pas qu’elles pouvaient se consommer.

    • Assurez-vous de faire quelques recherches pour valider que la variété exacte que vous avez est bien comestible :-) Mon chèvrefeuille grimpant est un Lonicera x heckrottii

      • bonjourrrr je viens de la planetttte Jupiterrrrre. MMMMMoi aussi j’ai du chèvre feuiiiiillle. Mais comment savoir la variété de son chèvre feuille? J’ai déjà réussi une recette avec quelques pétales de rose et j’aimerai refaire une recette facile comme celle des pétales de roses cristalisés avec les chèvre feuilles. Votre très cher ami et adoré caca.

Soumettre un commentaire