Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

6 commentaires

Party pyjama: un thème d’anniversaire toujours gagnant

Party pyjama: un thème d’anniversaire toujours gagnant
Martine Gingras

La plus jeune se fait vieille: quatre ans demain! Comme pour la plus grande, on a célébré les premiers anniversaires dans l’intimité familiale, mais c’est avec des amis qu’on voulait souffler la quatrième chandelle.

Le concept: party pyjama

La principale intéressée a beaucoup aimé les derniers anniversaires thématiques de sa grande soeur (le dernier en lice étant la fête de détective), alors on a réfléchi à ce qui pourrait amuser ses amis… Comme la passion de son meilleur ami pour Spiderman déteint fort sur Judith, celle-ci aurait bien aimé qu’on organise une fête de superhéros. On craignait toutefois que ça complique la vie des invités, de leurs parents… et la nôtre: on n’avait aucun costume de superhéros, ni de temps pour en concevoir de toutes pièces.

On a plutôt opté pour un grand classique: le party pyjama. C’est un thème à la fois rigolo et simple: un pyjama, tout le monde en a. Comme à l’habitude, on a opté pour la formule «un ami par tranche d’âge». Donc à 4 ans, quatre amis (on a inclut la grande soeur dans le calcul).

J’ai utilisé un modèle de poster à mon goût dans le logiciel Pages (pour MacOS) pour créer une invitation aux amis, en intégrant une photo où on voit justement mes cocottes déballant des cadeaux… en pyjama.

Le goûter: pas de goûter!

En relisant le menu royal servi aux quatre ans de ma grande, je me suis trouvée bien motivée d’avoir voulu ravitailler les troupes! Cette année, j’ai laissé tomber les goûters d’anniversaire, invitant les amis en début d’après-midi pour faire la fête. Après tout, les enfants sont si excités de se voir — pour la première fois, dans plusieurs cas — en dehors du contexte de la garderie ou de l’école que de les attabler est un tour de force (pour nous) et un supplice (pour eux). Autant ne pas se tracasser avec tout ça!

Mais bien sûr, il fallait un gâteau. Pour notre petite «mère aux chiens» (qui a une dizaine de chiens en peluche, et qui voudrait encore adopter tous ceux qui lui font les yeux doux en magasin), j’ai conçu ceci…

Vous vous en doutez: ce sont les chiots qui ont eu le plus de succès auprès des enfants… mais ils avaient un peu trop cuit et n’avaient pas le moelleux de la maman, qu’on ne s’est pas fait prier de partager entre parents ;-)

Les activités: des classiques

Comme à chaque anniversaire, on essaie de partager le temps entre quelques activités organisées, et des moments de jeux libres, où les amis peuvent explorer l’univers de la fêtée.

Certains jeux étaient compétitifs (mais en fait, c’est la participation qu’on récompensait: à cet âge, c’est déjà un défi d’oser essayer quelque chose en présence de parents qu’on ne connait pas!) Comme petit cadeau, j’avais prévu des bracelets de caoutchouc affichant diverses formes. Un hit!

Voici ce qui a occupé la maisonnée:

  • Bulles géantes: Notre incontournable des grandes occasions! Cinq minutes avant l’heure d’arrivée prévue, on sort faire des bulles géantes (recette par ici), pour accueillir les invités dans la bonne humeur. C’est toujours gagnant (même auprès des parents, qui ne résistent pas à en faire quelques unes…)
  • Jeu de l’oie: On a installé à l’extérieur le jeu des oies et des bouées bricolé par nos deux cocottes il y a quelques mois.
  • Bricolage: J’avais acheté des masques de papier mâché à oreilles de chat, que chaque enfant a décoré à son goût
  • La queue de l’âne: On parle ici d’un classique! On le trouve pour la modique somme de 1$ dans les magasins au nom de ladite modique somme.

Avec en plus à l’horaire la dégustation du gâteau, la découverte des jouets favoris, la visite de la chambre, le déballage des cadeaux et les glissades dans le module extérieur, la journée a passé à toute vitesse. J’ai quand même pris le temps d’inviter les enfants à goûter mes «petits moineaux», et les grands à repartir avec quelques folles tomates…

Commentaires

  1. TRÈS mignon le gâteau!

    C’est une bonne idée de ne pas s’embêter à essayer de nourrir les amis (surtout à cet âge là!). Du gâteau, c’est pas mal tout ce que ça leur prend pour les rendre heureux!

  2. C’est… le MÊME âne que dans mon enfance! Ça vient de tes trésors ou tu l’as vraiment acheté au magasin à 1$ et ils n’ont pas du tout changé le design? Estomaquée je suis!

    • Eh oui, le même, même, même! Ça inclut bien sûr 24 queues à découper et le masque noir cartonné de ton enfance (mais je trouve mon foulard plus joli et efficace) ;-)

      • Chez nous ce jeu-là n’a pas eu grand succès… car je suis fille unique et que les copains au fond du rang étaient surtout… imaginaires. Mais je voulais tellement! (Mes parents, franchement, auraient pu m’éclairer un peu! Ah oui bon mon imagination est très développée aujourd’hui, ça j’avoue…!)

  3. J’adore la famille de chiens-gâteaux!!! :-)

Soumettre un commentaire