Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

18 commentaires

Quand les lutins du Père Noël débarquent en banlieue

Quand les lutins du Père Noël débarquent en banlieue
Martine Gingras

Avez-vous entendu parler des lutins du Père Noël? Selon la légende, après avoir bien travaillé toute l’année à construire des jouets, les lutins quittent le Pôle Nord et se promènent de par le vaste monde. Pour passer le temps jusqu’à Noël, ils prennent un malin plaisir à jouer des tours aux humains. Si vous avez remarqué quelques phénomènes bizarres, c’est qu’assurément, ils sévissent dans votre coin! Ils ne sont pas méchants: juste un peu coquins. Ils font leurs coups pendables de nuit, mais ils figent dès qu’on les regarde ou que le jour se lève.

J’ai d’abord prêté une oreille bien distraite aux rumeurs entourant leur arrivée dans certaines chaumières. Lutins par-ci, lutins par-là… Mais finalement, à force de lire les histoires de lutins de Mamanbooh et de voir leurs pitreries sur la page Facebook des Lutins du père Noël, notre petite famille n’a pas résisté… Nous avons décidé d’accueillir des lutins, nous aussi!

Certains les piègent aussi tôt qu’en novembre, mais entre vous et moi, sachant qu’ils peuvent faire un sacré ravage dans la maison, je ne suis pas fâchée qu’on ait attendu une petite dizaine de jours avant Noël pour embarquer dans l’aventure… ;-)

Comment attraper des lutins

Ces petits farceurs ont la réputation d’être aussi gourmands qu’ils sont tannants. Pour les attraper, une recette de galettes irrésistibles circule sur Internet. Nous en avons donc cuisiné une bonne quantité. Puis nous avons placé des pièges dans des endroits stratégiques sur le terrain: nous avons utilisé de grands sacs, maintenus ouverts avec des bâtons et au fond desquels nous avons glissé des galettes.

Au petit matin, ça y était: deux petits coquins s’étaient fait prendre la main (et tout le reste) dans le sac! Seuls leurs petits chaussons dépassaient…

Un lutin pris la main dans le sac (et tout le reste aussi!)

Mes filles étaient fébriles! Après quelques hésitations, elles ont osé les extirper des pièges. Puis elles ont passé la journée à les chouchouter, les câliner et les dorloter: même les poupées ne sont pas aussi gâtées! À la tombée de la nuit, elles leur ont bricolé des petits lits et les ont installés au pied de notre sapin de Noël, avec aussi des collations.

Nos lutins allaient-ils être fidèles à leur réputation et passer la nuit à faire des mauvais coups, ou allait-on simplement les retrouver endormis dans leurs petits lits?

Première nuit: les présentations

Au réveil, les filles se sont précipitées au pied du sapin: pas de lutins! Étaient-ils déjà repartis? C’est la plus jeune qui, s’aventurant vers la salle à manger, a vu que quelque chose ne tournait pas rond.

Les pitreries de nos lutins coquins, découvertes au petit matin.

Non, ça ne tournait pas rond. Même que ça se balançait: son lutin avait profité de la nuit pour se bricoler une «banançoire», accrochée au luminaire!

Lutin sur une «banançoire»

Bricolin s’est patenté une «banançoire»!

L’autre lutin, installé juste en dessous, sur la table, s’appliquait à mettre la touche finale à une importante lettre, pour laquelle il avait mis notre matériel de bricolage sans dessus-dessous.

Gourmando en pleine rédaction d’un message aux enfants…

Dans cette missive de la plus haute importance et signée en lettre dorées, nos lutins se sont présentés. Leurs noms: Gourmando et Bricolin, qui assurent qu’ils sont «taquins, mais pas vilains». Ils promettent qu’on va bien s’amuser d’ici Noël.

Nos deux lutins, Gourmando et Bricolin, ont laissé un mot pour se présenter.

J’ai vraiment très, très hâte de voir ce qu’ils vont nous préparer comme tour pendable cette nuit…

Et vous? ;-)

Commentaires

  1. Claire

    Je ne connaissais pas cette tradition des lutins de Noël ! Les nôtres (un lutin et deux lutines) s’amusent moins, ils sont suspendus au sapin :)

  2. Superbe idée très imaginative, parfaite pour des petites filles en quête de secret et de mystère (les miennes aiment que l’on s’invente des mondes).

    Je pourrais bien emprunter cette belle idée pour une prochaine année…

    Très joli billet!

  3. Hi! Hi!

    Je suis bien contente de partager avec toi cette petite folie et j’ai hâte de voir jusqu’où ira ton imagination!

    À suivre…

  4. Jeanne

    Des noeuds dans les cordons de tablier ou bien dans les manches de chemise étandus sur la corde à linge ma mère me disait que c’était les lutins qui venait s’amuser durant la nuit

  5. Ah, Martine! Tu es la reine des lutins!
    Je retiens assurément cette idée trop loufoque et originale.

    Je vous souhaite tellement un bon temps des fêtes!

  6. alex

    un lutin a fait le menage chez moi esse normale

    • Mathias Otis-Quevillon

      Ce lutin est trops beau et sage puis mignon je l’aime

  7. Melany

    hihi, j’aime bien la banancoire! Une idée à soumettre à notre lutin l’an prochain au CPE Lolll

  8. Christine

    J’ai tellement aimé votre histoire que je l’ai transformer en power point pour raconter a mes copains de la garderie! en espérant que cela ne vous choque pas trop…

  9. Karine

    Où acheter ces lutins comme on voit sur les photos? Je cherche et je ne trouve pas. Merci de m’aider.

    • Les nôtres venaient d’un centre de jardin à St-Eustache, Éco-Verdure. Il y en a un peu partout maintenant, je viens même d’en croiser de beaux chez Jean Coutu! Il y en a aussi chez BMR. Cette année, on trouve des modèles de plâtre (comme les nôtres: très beaux, mais chers et fragiles), et de plastique (abordables et plus résistants). À surveiller et à comparer!

  10. Karine

    Chez Plante et decor Verroneau !!

    • bonjour Carine je me demende pour qoi les lutin nt bouje pas la nuit de
      Mariya

      • Nous nous posons la même question! Si tu trouves la réponse, reviens nous la souffler ;)

  11. Guylaine

    Zut! Dommage que mes petits gars soient maintenant en âge d’en avoir eux-mêmes… C’est le genre d’aventure qu’on aurait adoré. En attendant la procréation… je vais suggérer l’idée à de jeunes familles de mon entourage. C’est tellement une bonne idée… MERCI!

  12. Sylvie

    Par chez nous les enfant parlent que de cela … j’ai surpris ma fille de 11 ans me demander si elle pouvais mettre des coockie dans un sac dehors….pourtant elle a 11 ans et un peut incrédule elle devrait avoir son lutin d’ici la fin de la semaine …;)

  13. Lily-rose

    Moi j’ai 3 beau lutin de Noël 2 fille et 1 garçon lutin:Alice,Rose et Edgard an plus j’ai un GNOME qui s’appelle Potof

Soumettre un commentaire