Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

12 commentaires

Rotini en sauce à la brontodinde et à la rosette de Lyon

Rotini en sauce à la brontodinde et à la rosette de Lyon
Martine Gingras

Je suis revenue de chasser l’épicerie hier avec des pilons de dinde d’une dimension telle qu’on soupçonne l’éleveur de s’être installé au Parc Jurassique. On les a rebaptisés « pilons de brontodinde » et je vous assure qu’avec un seul (bon, peut-être un et demi), j’aurais pu facilement nourrir toute la famille. Mais j’en ai quand même pris quatre: j’aime avoir des restes, même préhistoriques.

À l’origine, j’ai pensé les faire cuire en cocotte et les servir nappés de sauce. Car vraiment, c’était joli comme tout dans la marmite:

Mais plus la cuisson avançait, plus les pilons devenaient des choses informes et difficiles à servir entières:

Et comme en plus, il y avait beaucoup trop de viande sur chaque pilon pour une seule personne, j’ai décidé de réviser le souper: au lieu de pilons de brontodinde en sauce, on est passé à la sauce à la brontodinde. J’ai donc désossé les pilons (le travail était déjà bien entamé!) et remis la viande dans la marmite. Pour les visuels, voici ce que ça donnait…

Bon, ok, on s’entend: ça n’a pas l’air de grand chose. Mais une jambalaya, ça a vraiment meilleure mine? Non. Et c’est pourtant délicieux. Cette sauce à la brontodinde aussi, croyez-moi!

Recette

Ingrédients

  • 2 c. à table de moutarde de Dijon
  • 1 c. à table de pâte de tomates
  • 2 c. à table d’huile d’olive
  • 1/4 c. à thé de pimenton
  • 1/4 c. à thé de sel
  • 4 pilons de brontodinde
  • 1 blanc de poireau, tranché en rondelles
  • 798 ml (1 boite) de tomates en dés (avec leur jus)
  • 1/4 citron confit, en petits dés (ou encore le zeste d’un demi-citron)
  • 1/4 de tasse de persil plat haché
  • 1 feuille de laurier
  • 1 1/2 tasse de bouillon de poulet
  • Rosette de lyon (ou autre saucisson) tranché en rondelles ou en dés (il me restait un petit morceau d’environ 150 g, mais c’était définitivement trop peu!)
  • 375 g (1 boîte) de rotini trois couleurs (ou autres pâtes)

Préparation

  • Pré-chauffer le four à 400° F.
  • Mélanger ensemble la moutarde, la pâte de tomates, un peu d’huile, le pimenton et le sel, et enduire les pilons de brontodinde de ce mélange.
  • Verser le reste de l’huile dans une grande marmite et faire dorer les pilons de tous les côtés (deux à la fois, à moins d’avoir une cocotte préhistorique).
  • Parsemer de rondelles de poireau, de tomates, de citron confit et de persil, ajouter la feuille de laurier et remettre tous les pilons dans la marmite. Verser le bouillon. Couvrir et mettre au four pendant 2h à 2h30, en mélangeant de temps en temps.
  • Quand la viande commence à se sauver toute seule des os, lui porter assistance. Réserver les os pour un bon bouillon et remettre toute la viande dans la marmite, avec aussi les morceaux de rosette de Lyon.
  • Laisser mijoter 15-20 minutes à feu doux. Pendant ce temps, cuire les pâtes (7 minutes ou au goût), les égoutter et ensuite les mélanger à la sauce.

Et voilà le résultat:

Commentaires

  1. L’histoire d’un plat imaginé et d’un plat réalisé… Toujours le fun d’être créatif dans ce temps-là!!!

    J’adore, c’est comme ça la cuisine parfois!

    Merci Martine :)

  2. mouarf :D
    « j’aime avoir des restes, même préhistoriques »
    ^_^’

    moi aussi j’en ai des tas, de restes préhistoriques ! tellement préhistoriques qu’ils sortent tous seuls du frigo quand on n’y fait pas attention ! ;)

    • Mou ha ha! En l’écrivant, je me doutais bien que c’était le genre de phrase qui pouvait être retenue contre moi ;-)

  3. Chibi Sylphe

    Dis Martine, tu crois qu’elle se ferait en « slow-cooker », cette recette?

    • Je n’en ai pas, mais on m’a toujours dit que mes recettes en cocotte se transposaient super bien… tu pourrais couper un peu de bouillon, puisqu’il n’y a aucune évaporation à la mijoteuse! J’espère juste que tu as une version jumbo de l’appareil, pour caser les pièces de brontodinde!

  4. Annie76

    Moutarde jaune (à hot-dog) ou de Dijon, forte, à l’ancienne, de Meaux,…?

  5. Annie76

    En passant, merci pour cette belle recette.

  6. Chibi Sylphe

    Et voilà, je l’ai fait en fin de semaine dernière! Délicieux!! Merci Martine!

Soumettre un commentaire