Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

6 commentaires

La soupe Ramen à ma façon

La soupe Ramen à ma façon
Martine Gingras

Avez-vous déjà mangé une vraie bonne soupe Ramen? Je ne parle pas de ces nids de nouilles en format rectangulaire incluant un sachet «à saveur d’asiatique» (si, si, j’ai déjà eu droit à cette traduction) dont on mange un peu trop quand on est étudiant…

Une Ramen est une soupe repas d’origine japonaise qui, comme bien des classiques, tolère bien des variations. Le bouillon est généralement à base de porc, et chez les meilleurs chefs japonais, il mijote un bon 8h (d’après des propos rapportés par Marie-Claude Lortie l’an dernier, qui consacrait un dossier complet à la soupe Ramen). Puis on y ajoute des nouilles aux oeufs, des algues, des viandes, des oeufs cuits durs…

La soupe Ramen s'accommode de bien des interprétations, selon ce que vous avez sous la main ou votre inspiration.

La soupe Ramen s’accommode de bien des interprétations, selon ce que vous avez sous la main ou votre inspiration.

Chez nous, la soupe Ramen a été adoptée à la relâche 2014, lors de notre voyage à Boston. Je l’ai commandée sur un coup de tête, et j’ai fait l’envie de toute la famille lorsqu’elle a atterri sur la table!

Au retour chez nous, j’ai réinterprété le tout à ma façon…

Une de nos mille et une variations sur la soupe ramen.

Une de nos mille et une variations sur la soupe ramen.

Ramen aux carottes, aux oeufs et au rosbif!

Ramen aux carottes, aux oeufs et au rosbif!

Juste de revoir les photos, ça donne faim! Envie de vous y mettre? Vous trouverez plusieurs recettes sur le Web. Difficile de vous donner LA mienne, car ça varie chaque fois. Voici quand même les grandes lignes:

  • Le bouillon: Exit le bouillon de porc: j’ai toujours au frigo du bon bouillon de poulet ou de canard maison qui ne demande qu’à servir de base aux plus fabuleuses des soupes. J’y ajoute un peu de sauce hoisin, de sauce soya, de jus de lime et un soupçon d’huile de sésame.
  • Les nouilles: Mes favorites sont minces et roulées en petits nids, vendus en paquets d’une dizaine au rayon des produits asiatiques. Vous ne les trouvez pas? Les enfants adorent quand on achète les sachets de nouilles rectangulaires à bas prix, sur lesquelles on ajoute mon bon bouillon, et le reste des ingrédients…
  • Les protéines: L’oeuf cuit dur est l’incontournable chez nous. Côté viandes, je récupère soit un rôti de porc, du poulet cuit et tranché mince… Mais le summum du bonheur à table, c’est quand mon marché du coin a en stock de belles grosses tranches de rosbif que j’émince… Parfois, je l’utilise comme dans une soupe tonkinoise (je laisse cuire dans le bouillon une fois la soupe servie), mais ce qui fait le bonheur de toute ma gang, c’est quand je fais sauter la viande à feu vif, avec un peu de sauce soya et hoisin.
  • Les légumes: Ici, on aime beaucoup les carottes finement râpées (avec un soupçon d’huile de sésame et de sauce soya), mais le brocoli aussi a la cote. Parfois, j’ajoute des fèves germées. Le top du top? LA fois où j’ai chapeauté la soupe de navet japonais grillé au four… On va en remanger, c’est sûr!
  • Les condiments: La coriandre fraîche est toujours fabuleuse avec les soupes asiatiques, de même que l’oignon vert émincé. Ma grande aime bien ajouter des oignons frits (on les trouve maintenant au rayon des condiments à salade). Je décore avec une algue Nori (j’en trouve parfois une variété grillée à la saveur unique, d’origine coréenne… vu une fois chez Maxi où je ne vais presque jamais… j’espère en retrouver!)
Navet japonais grillé au four.

Navet japonais grillé au four.

Soupe ramen chapeautée de navet asiatique et de rosbif émincé et sauté: un grand moment à notre table!

Soupe ramen chapeautée de navet japonais et de rosbif émincé et sauté: un grand moment à notre table!

Préparatifs de la soupe Ramen.

Préparatifs de la soupe Ramen.

Vraiment, la soupe Ramen est devenu LE repas favori et rassembleur chez nous. On en mange aux deux semaines, au minimum. C’est quand même incroyable qu’il m’ait fallu un an pour vous parler de mon plus grand «hit» ;-)

VOTRE ramen fait le bonheur de votre maisonnée? Vos astuces m’intéressent! Partagez-les en commentaire… Et surtout, bon appétit!

Commentaires

  1. Ah les ramen! C’est la seule chose que j’ai envie de manger quand il fait -30 en hiver. Tout est dans le bouillon complexe – et c’est pour cela que lorsque j’en ai vraiment envie, je vais chez Saka-Ba (Plateau) ou chez Thazard, ce sont parmi les meilleurs endroits où en manger à Montréal. Le miso peut aussi ajouter une touche intéressante et différente au bouillon, le chou râpé également (ça passe inaperçu!)

    • Merci pour les références! Si je pouvais trouver un endroit où en déguster près de l’UQAM, ça ferait tellement mon bonheur, j’y travaille quatre jours par semaine… En attendant, je mange souvent de la soupe tonkinoise le midi… et de la soupe ramen à la maison le soir ;)

  2. Humm, je plongerais bien ma cuillère dedans

    • La cuillère, et n’oubliez pas la fourchette ou les baguettes: c’est solidement garni, cette soupe! ;)

  3. Roxanne

    Ah! La soupe ramen! Je reviens d’un voyage au Japon avec mon amoureux et nous y avons dégustés une soupe ramen malade a Tokyo. La sienne avait un bouillon très épais, avec des nouilles fraîches (faites derrière nous, dans un petit atelier vitré), et du porc. La mienne avait un bouillon plus claire, au goût de fruit de mer, avec un oeuf mollet, tout coulant. Nous avons recréer cette soupe au Québec, avec des nouilles trouvées dans le quartier chinois et nous y ajoutons fruits de mer, saumon frais, bok choy, daikon. En complément, nous prenons une salade de tofu soyeux et de daikon rapé.

  4. Nathalie Dufort

    Coucou Martine

    Nous avons dégusté cette merveilleuse soupe à la maison. Très bonne recette . Mes enfants ont adorés.

    Nous avons remplacé les feuilles de Nori par des chips de Kale. Jai lu l’article de MC Lortie et le petit resto me tente…pour la ne prochaine fois.

    Bonne semaine

    Nathalie

Soumettre un commentaire