Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

11 commentaires

Steak de marlin bleu aux fleurs de ciboulette

Steak de marlin bleu aux fleurs de ciboulette
Martine Gingras

Manger, ça commence avec les yeux. Et pour mettre la vue en appétit, il n’y a rien comme des fleurs comestibles: elles ajoutent des formes inusités et des touches de couleurs improbables aux plats. Vendredi, j’en ai invité deux variétés à ma table: d’abord celles de la ciboulette pour relever la saveur et l’aspect d’un steak de marlin bleu. Et ensuite, des fleurs d’hibiscus séchées, que j’ai mélangées à un riz basmati sur sa fin de cuisson: elles l’ont coloré en rose!

Je pensais que mon «riz de princesse» volerait la vedette, et puis finalement pas du tout. Mes cocottes ont jeté leur dévolu sur le marlin et on mangé le riz du bout des lèvres. Il faut dire que la fleur d’hibiscus réhydratée a une drôle de tête et de texture: ça tient plus de la pieuvre que du végétal! Mais la saveur est agréablement citronnée: à un point tel que je me demande s’il n’y a pas du citron d’impliqué dans sa conservation (on ne voit pourtant que «fleurs d’hibiscus» sur la liste des ingrédients)…

Recette

Ingrédients

  • 2 steaks de marlin bleu
  • 3 c. à table de sauce nuoc màm
  • 1 1/2 c. à table de cassonade
  • Jus de 1/2 lime
  • 5-6 gouttes d’huile de sésame
  • Poivre de Sichuan concassé
  • 1/2 c. à table de poudre de beurre de cacao Mycryo*
  • Fleurs de ciboulette (ou sinon ciboulette fraîche hachée)

Préparation

  • Mélanger la sauce nuoc mam, la cassonade, le jus de lime et l’huile de sésame et y mettre le marlin bleu à mariner pendant 30 à 60 minutes. Tourner de temps en temps pour lui faire boire la marinade des deux côtés.
  • Assécher le poisson sur un papier absorbant. Parsemer une face d’un peu de poivre de Sichuan, puis de poudre de beurre de cacao (ou sinon, mettre un peu d’huile végétale au fond d’une poêle) et mettre cette face à cuire dans une poêle bien chaude pendant 1-2 minutes.
  • Pendant la cuisson, saupoudrer l’autre face de poivre de Sichuan et de poudre de beurre de cacao, puis mettre à cuire de ce côté, 1-2 minutes. Surveiller la cuisson: on veut que le steak soit «mi-cuit», c’est-à-dire grillé en dehors et cru dedans.
  • Parsemer de fleurs de ciboulette au moment de servir.

À propos du Mycryo: C’est du beurre de cacao réduit en une poudre fine: au lieu d’utiliser un corps gras dans la poêle, on saupoudre ce beurre sur les ingrédients avant de les cuire. On a ainsi besoin de moins de gras et ça limite les éclaboussures… Plus de détails sur le site de Cacao Barry. Mon doux m’a rapporté le mien de chez les Mercredis (où j’ai aussi acheté les fleurs d’hibiscus séchées); on peut aussi le commander sur le site du Poulet du Québec.

Commentaires

  1. je me regale les yeux c’ets sur

  2. sublime assiette

  3. Mél T.

    Dis donc, d’où te vienne ces fleurs d’hibiscus? J’ai des hibiscus en fleurs chez moi, puis-je les utiliser pour cuisiner, ou y a-t-il un quelconque procédé pour que ça devienne comestible?

    Superbe assiette!

    • Je n’ai jamais goûté les fleurs fraîches du jardin (je n’ai pas d’hibiscus… sauf des okras, dans la même famille, mais je laisse les fleurs, car je veux éventuellement des fruits ;-)) Celles-ci étaient des fleurs séchées achetées aux Mercredis (voir la note à ce sujet en fin d’article) :))

  4. mmmmmmmmmhh un délice pour les yeux..

  5. Merci pour les bons mots :-)

  6. France

    Intéressant ce beurre de Mycryo… Est-ce que ça change le goût ou est-ce qu’on peut l’utiliser avec tout?

  7. Très appétissant !

  8. Le beurre de mycryo a piqué ma curiosité! Je suis allé voir chez les Mercredis et ils ne le tienne pas en magasin on doit leur demander de le commander…ce qui coute environs 20$ et prend jusqu’à 2 semaines a arriver… J’espère que ça en vaut la peine !! En tk le reste du magasin en valait la peine, je suis accro ! Merci !

  9. Une belle assiette toute fleurie ! J’aime l’idée de l’hibiscus dans le riz. Miam !

Soumettre un commentaire