Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

magasinage - Banlieusardises

Un réveille-matin pour apprendre à dormir

28 février 2011 | 31

Est-ce que le gène des lève-tôt se transmet de mère en fille? En tout cas, à observer notre situation familiale, l’hypothèse est plausible. Systématiquement debout à 6h depuis ma plus tendre enfance, j’élève pire que moi: à 5h, c’est leur … Suite

Des ressources pour magasiner mieux grâce au Web

3 novembre 2009 | 10

Loin d’être une acheteuse compulsive, ma compulsion à moi, c’est de bien choisir avant d’acheter. Consommer est un long processus qui peut durer plusieurs jours, semaines ou mois dans le cas d’un gros achat. Et pour m’aider dans mes recherches, … Suite

Magasinerez-vous vos cadeaux de Noël en pantoufles?

1 novembre 2006 |

Non, vous n’avez pas la berlue. À peine novembre pointe-t-il son nez, que déjà, je pense à Noël. Vous trouvez que je m’y prends tôt? Vous n’imaginez même pas à quel point! C’est en juillet que j’ai commencé à réfléchir aux cadeaux de Noël. Alors que certains d’entre vous fêtiez le Noël du campeur, moi, je planifiais le vrai de vrai, celui de décembre. En pleine canicule, je faisais du lèche-vitrines virtuel…

Avant que vous me diagnostiquiez atteinte de sévères troubles de compulsion consumériste, je précise que je répondais à une commande du magazine Coup de Pouce, auquel je collabore à l’occasion. Et pour passer à travers toutes les étapes de rédaction, de révision, de mise en page et d’impression, et arriver en kiosques pile poil au moment où vous commencez à penser aux cadeaux, les articles doivent être commandés plusieurs mois à l’avance. Donc oui, il faut penser à Noël en juillet! Le dossier qu’on m’a commandé portait sur le magasinage de cadeaux sur Internet.

cadeaux_noel_coup_de_pouce.jpg

Je ne sais pas si j’ai été contaminée par mon sujet ou quoi, mais j’étais excitée comme une puce quand j’ai vu, au retour d’une journée de boulot, que le numéro de décembre était arrivé par la poste! Ce n’est pourtant pas ma première pige pour eux, mais cette fois, j’ai déballé le magazine comme on le ferait d’un cadeau de Noël, fébrile de voir si c’est ce à quoi on s’attendait…
Suite