Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

préparatifs - Banlieusardises

Organiser l’anniversaire d’une princesse de 4 ans

20 avril 2009 | 28

Lourd mandat que celui d’organiser l’anniversaire d’une princesse, surtout quand c’est la première fois qu’on reçoit toute la noblesse locale au château! Combien de sujets inviter, quoi leur servir, comment les occuper? J’ai eu beau me passionner pour les aventures … Suite

Préparer la venue d’un deuxième bébé

27 avril 2007 |

Le test de grossesse positif, point de départ de profondes réflexions temporelles: QUAND faire l’annonce et à qui? Mon doux et moi avons décidé de patienter quelques jours avant de l’annoncer à la famille, quelques semaines avant de le dire aux amis et quelques mois avant d’en parler sur le Web. Mais une petite personne a été mise dans le secret depuis le tout début: Fanny, qui avait alors vingt mois.

Ça peut sembler bien jeune, mais j’avais lu un texte d’une intervenante en petite enfance sur le portail Petit Monde, qui recommandait d’annoncer la nouvelle à un enfant en même temps qu’à l’entourage: «des mots doivent être apposés sur cette réalité afin de sécuriser l’enfant qui ressent la fébrilité de sa famille.» Ça me semblait plein de bon sens, la nôtre étant très sensible aux émotions de ceux qu’elle aime.

«Maman a un bébé dans son ventre», que je lui ai chuchoté un soir avant le dodo, alors qu’on jouait avec une poupée. «Non», m’a-t-elle répondu. Et c’en est resté là pendant quelques jours. Ce qui m’a laissé le temps de magasiner un livre qui m’aiderait à lui expliquer la venue de bébé (avis aux intéressés: à la succursale de Renaud-Bray sur St-Denis, ils sont regroupés sur une même étagère, ce qui permet d’en comparer plusieurs). Mon choix s’est porté sur Attendre un bébé, une bande dessinée cartonnée joliment illustrée et complète, qui raconte comment une famille annonce, prépare et accueille la venue d’un troisième bébé.

Éventuellement, elle a posé sa main sur mon ventre en me questionnant: «Bébé?» J’ai alors sorti le livre. «Non», a-t-elle encore déclaré après qu’on l’ait feuilleté ensemble. J’ai rangé le livre. Jusqu’à ce qu’elle redemande elle-même des nouvelles du bébé. Et on n’a plus rangé le livre depuis, dont elle ne se lasse pas: «Bébé – LIS!», qu’exige d’un ton péremptoire, dix fois par jour. Alors on s’installe bien collées, elle met sa main sur mon ventre et on lit l’histoire du bébé.

gros_bedon_et_petits_coeurs.jpg

«Amouuuur» ou «aime bébé», répète-t-elle souvent à mon nombril. Hier, elle est allée jusqu’à me coller des petits coeurs sur le bedon en lui faisant de gros câlins… Quand je mange, elle s’enquiert toujours de savoir si bébé aime aussi le repas (elle a vu dans son livre qu’il goûte à tout ce que je mange). Quand on est dehors, elle me signale que le bébé est content de respirer le bon air (encore le livre!)
Suite