Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

9 commentaires

Anniversaire à l’envers: une fête d’enfant sans dessus dessous

Anniversaire à l’envers: une fête d’enfant sans dessus dessous
Martine Gingras

Comme à chaque année, l’arrivée d’avril génère beaucoup d’excitation dans notre petit bungalow… C’est qu’il y a un important anniversaire à célébrer! Je ne parle pas du mien (on règle ça vite fait, à mon âge), mais de celui de ma grande.

Ici, les festivités n’attendent pas les invités pour débuter: des jours, voire des semaines à l’avance, les préparatifs nous occupent et nous amusent énormément.

D’abord, il y a le thème à trouver. Si, si, on VEUT un thème. Je l’ai dit l’an dernier, après les détectives privés en mission (6 ans), la barre était haute. On a pourtant relevé le défi (et la barre) avec une fête de la science (7 ans). Pour ses huit ans, après quelques tempêtes d’idées, la fêtée a craqué pour l’idée folle d’un anniversaire à l’envers. Un thème prometteur, il va sans dire…

Une fois le thème arrêté, on a passé des jours à lire sur le concept, à en jaser avec des amis, histoire de réussir à mettre le monde sans dessus dessous. Parmi mes sources d’inspiration: mon amie Madame Unetelle, un dossier ultra complet trouvé sur Planète Enfantastique… et l’imagination débordante de notre petite famille!

Vous avez envie d’organiser un anniversaire à l’envers à la maison? Voici quelques idées pour vous inspirer!

Mise en place (ou plutôt… mise à l’envers!)

Nos fillettes ont bien essayé de nous convaincre qu’on n’avait pas besoin de faire de ménage pour une fête « à l’envers », mais les parents ont tenu leur boutte: on voulait un univers à l’envers, pas apocalyptique! Ménage fut donc fait.

Ensuite, on a fait quelques folies… On a imprimé des empreintes de pas qui zigzaguaient depuis la porte d’entrée, montant sur le mur de la salle à manger, passant au plafond et redescendant dans le salon.

Qui a marché au plafond?

Qui a marché au plafond?

On a retourné les tableaux tête en bas, et on a imprimé la liste des jeux de la journée (voir plus bas) en mode inversé. Deux miroirs étaient suspendus pour aider à lire les titres…

Titre des jeux, imprimés en mode inversé et à lire à l'aide d'un miroir!

Titre des jeux, imprimés en mode inversé et à lire à l’aide d’un miroir!

Pour identifier les invités, nous avons préparé des étiquettes autocollantes avec les noms écrits à l’envers. Toute la journée, on devait s’interpeller en utilisant ce drôle de nom.

Chaque enfant avait une étiquette avec son nom à l'envers.

Chaque enfant avait une étiquette avec son nom à l’envers.

Nous avions aussi envoyé une invitation en spécifiant qu’il fallait arriver avec les vêtements à l’envers, ce que chacun a interprété à sa manière: certains avaient mis les vêtements sans dessus dessous (les coutures apparentes), d’autres mis l’arrière en avant et inversement, et d’autres encore s’amusant avec les saisons (arborant le maillot) ou les heures du jour (vive le pyjama). Tout était permis!

Le code vestimentaire: s'habiller à l'envers, ce que chacun interprétait à sa manière!

Le code vestimentaire: s’habiller à l’envers, ce que chacun interprétait à sa manière!

Le goûter inversé

À un anniversaire à l’envers, on ne mange pas sur la table… mais plutôt en dessous.

On ne mange pas sur la table, mais plutôt dessous!

Manger SOUS la table: tellement amusant!

Pour notre repas, nous avons considéré plein d’idées de nourriture «à l’envers»: des pizza pochettes, des sandwiches avec le pain au milieu… Finalement, on a plutôt décidé de jouer avec les dimensions, un peu comme Alice, devenue géante, qui découvre un monde miniature au Pays des merveilles: les enfants se sont retrouvés devant un repas où tout était petit.

Bien sûr, on commence par le dessert: des mini-cupcakes.

Le repas à l'envers: on commence par le dessert.

Le repas à l’envers: on commence par le dessert.

Puis j’ai cuisiné des burgers miniatures, chauffé des mini-pogos et servi le tout avec des mini-fromages et des crudités aussi en petit format (tomates cerise, bébés carottes multicolores, petits concombres en tranches…)

Le moment fort du repas: boire dans de drôles de verres «Pick your Nose» que j’avais achetés pour l’occasion, qui transforment le nez lorsqu’on boit dedans. Soulignons l’importance d’être très patients avant d’y mettre du liquide, les enfants ayant BEAUCOUP de plaisir à tester le tout, se faire photographier puis à regarder leur transformation.

Chaque invité buvait dans un verre qui tronquait son nez. Un excellent investissements: fous rires garantis

Chaque invité buvait dans un verre qui tronquait son nez. Un excellent investissement.

Les jeux à l’envers

Il fallait aussi occuper la compagnie… tout en respectant le thème, évidemment.

On a fait des jeux de lettres inversées: chaque invité recevait un petit calepin et y notait, à l’envers, la réponse à des énigmes… Questions mathématiques, charades, devinettes… Chacun recevait un collant pour ses bonnes réponses.

Plus tard, on a mis la dextérité des enfants à l’épreuve en les faisant transférer des grains de riz sec entre deux plats avec une fourchette, mais en utilisant leur main malhabile: les gauchers devenaient droitiers, et inversement. Belle idée pigée sur Enfantastique! Difficile de déterminer un gagnant hors de tout doute… on a dû sortir la balance!

Un jeu de précision où on inverse les gauchers et les droitiers: chacun travaille avec sa main la moins habile...

Un jeu de précision où on inverse les gauchers et les droitiers: chacun travaille avec sa main la moins habile…

Les enfants ont aussi dansé dos à dos… une invitée particulièrement habile a poussé le concept jusqu’à marcher sur les mains, mais ce n’était pas exigé de tous!

On avait aussi prévu des compétitions de corde à danser. J’étais bien fière d’avoir déniché un modèle avec compteur: en inversant le sens de la corde, ou en sautant à reculons, on se retrouvait à faire un décompte inversé. 999, 998, 997… Toutefois, la météo nous a obligés à trouver un autre concept, en envoyant une grosse bordée de neige la veille des célébrations! La luge a remplacé la corde, et les petits convives ne se sont pas fait prier pour glisser par devant comme à reculons.

De retour à l’intérieur, on n’a pas négligé les classiques, en ressortant le traditionnel jeu de l’âne au mur, mais installé à l’envers.

Jeu de l'âne... sans dessus dessous!

Jeu de l’âne… sans dessus dessous!

En résumé, c’était une journée festive et appréciée de tous, qu’on songe sérieusement à rééditer pour célébrer un autre anniversaire. À moins de succomber à une autre folle idée d’ici là…

Commentaires

  1. J’aime ton partage d’idées. Les enfants ont dû s’amuser pas mal et je sens que ça en parlera à la p’tite jasette du lundi à l’école…

    • Merci de tes bons mots, Isabelle! On a eu autant de plaisir à planifier qu’à fêter, je pense… et partager, ça permet de le revivre encore un peu (sur les Banlieusardises, comme à la jasette aussi, sans doute… hi hi!)

  2. Merci pour les nombreuses idées originales. Je crois que je vais faire une journée à l’envers avec mes garçons, juste pour avoir une excuse pour manger en dessous de la table!

  3. Ces verres à nez me tentent pas mal pour l’anniversaire « d’espion » de mon grand… Une façon simple de se « déguiser » pour suppos?ment passer inaper?u!

  4. Benoît

    Super idée !!!!

  5. ça peut être très drôle les verres sur le côté de l’assiette, la serviette sous l’assiette et celle-ci à l’envers, des fleurs sur tige à la place des couverts et ceux-ci dans un vase, les marque place écrit au miroir c’est bon et le menue, écrit à l’envers heu srevne’l à tircé …lol pour le chemin de table, des truc à l’envers, petites voitures, animaux, légo ect … on pense à des enfants c’est pour quelle occasion ?

  6. POURQUOI PAS Peindre les pinceaux a l’envers , mieux avec les doigts, cela peut être géniale quand on a du talent

  7. Wow, j’adore l’idée, c’est si simple, mais tellement original ! On s’inspire justement de ton idée de détective pour notre fille qui aura 7 ans et notre fils 5 ans, les amis ont très hâte de venir mener l’enquête !

Soumettre un commentaire