Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

4 commentaires

Bouchées au saumon fumé et câpres florales

Bouchées au saumon fumé et câpres florales
Martine Gingras

Des craquelins chapeautés de fromage à la crème, saumon fumé et câpres, ça s’est déjà vu quelque part. Partout, en fait. Mais j’avais quand même envie de rappeler ce classique à votre bon souvenir… Car même sans réinventer la roue, on peut se renouveler un brin.

Ce qui m’a inspirée? Un intriguant emballage de saumon fumé du Choix du Président, à la vodka et à la betterave. Les bordures du saumon, rougeoyantes, contrastant superbement avec la chair rosée du poisson, je n’ai pas pu résister…

Non seulement il ajoute une jolie touche décorative aux bouchées (pile pour nos réceptions de Noël, on ne va pas s’en plaindre), mais en plus, il est délicieux. S’il vous reste quelques câpres florales (de capucines ou de marguerites), n’hésitez pas à en mettre quelques unes pour surprendre les invités. Si vous n’en avez pas, les boutons d’hémérocalles confits (une délicatesse dénichée chez Terroirs Québec) sont une bonne option.

Recette

Ingrédients

  • Craquelins à hors d’oeuvre (j’ai utilisé des Siljans, que je trouve très polyvalents, mais des petites crêpes de sarrasin sont une bonne option)
  • Saumon fumé (à la vodka et betterave si vous en trouvez!)
  • Fromage à la crème, fouetté
  • Câpres florales

Préparation

  • On va faire ça simple: il suffit d’arranger joliment les ingrédients en petites bouchées. Je vous fais confiance.

Commentaires

  1. Une entrée si facile… merci pour l’inspiration !!

  2. France

    Cet amuse-gueule est un favori chez nous depuis belle lurette, mais nous ne l’avions jamais fait encore avec un saumon fumé à la vodka et à la betterave – quelle belle trouvaille ! Nous, en plus du fromage à la crème et des câpres, nous garnissons toujours le tout d’un tout petit peu d’oignon cru (rouge, jaune ou blanc, peu importe) trrrrrrrrrès finement haché – cela doit être aussi mince que du papier, sinon c’est trop fort en bouche. Sans l’oignon, j’ai toujours l’impression que le goût du sel (du saumon et des câpres) est trop présent, comme si l’oignon aidait à atténuer ce goût salé et à équilibrer le tout…

  3. Que c’est joli ! Le rouge du saumon est vraiment attirant. Je fais confiance et je vais en acheter un paquet pour mes blinis du réveillon.

  4. recette adoptée!!!Pierre

Soumettre un commentaire