Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

Aucun commentaire

Brochettes de poulet exotiques pour jardiniers affairés

Brochettes de poulet exotiques pour jardiniers affairés
Martine Gingras

Hier, j’ai joué du râteau et du sécateur, comme s’il n’y avait plus de lendemain: j’ai rempli un sac orange après l’autre de cocottes, feuilles mortes et vivaces desséchées… J’ai noué des ballots de branches… Coupé, tranché, creusé… Ouf!

À travers tout ce travail, j’ai trouvé le temps de mettre des cubes de poulet à mariner, histoire qu’on ait de quoi se ravitailler. J’ai misé sur le barbecue: ça se prépare vite et bien entre deux petits ou gros boulots à l’extérieur, et on cuit le tout en admirant fièrement le travail accompli. Évidemment, toutes les mesures sont approximatives: pas le temps de mesurer. De toute façon, plus ou moins de n’importe laquelle de ces saveurs exquise donnera quelque chose de bon.

Brochettes de poulet exotiques

Recette

Ingrédients

  • 4 demi-poitrines de poulet, tranchées en gros cubes
  • 1/4 tasse de sauce nuoc mam
  • 2 c. à table d’huile d’amandes grillées (à défaut de, mettez une huile végétale rehaussée d’un peu d’huile de sésame)
  • 1/4 tasse de sirop d’érable
  • 1 c. à table de vermouth blanc (ou saké)
  • 1 c. à table de gingembre frais râpé
  • Jus de 1/2 lime
  • Hummus ou yaourt nature (comme sauce d’accompagnement)

Préparation

  • Mélanger ensemble tous les ingrédients de la marinade (donc pas l’hummus!). Y déposer les cubes de poulet et mettre à mariner tous l’après-midi, en mélangeant de temps à autre pour que tous les cubes boivent également la marinade.
  • Pour éviter que les brochettes de bois ne carbonise trop rapidement, les mettre à tremper dans de l’eau pendant que le poulet marine.
  • Pré-chauffer le barbecue à feu moyen-élevé. Enfiler les cubes de poulet sur les brochettes. Griller les brochettes de tous les côtés jusqu’à ce qu’elles soient bien cuites.
  • Servir avec une belle portion d’hummus en accompagnement. Ça fait une délicieuse trempette!

Est-ce le gingembre, le nuoc mam ou l’huile d’amande? Le souper nous a ravigotés de telle manière qu’on a pu remettre ça aujourd’hui dans les plates-bandes. Mais cette fois, c’est garanti: peu importe ce qu’on se mettra sous la dent ce soir, il n’y aura plus de lendemain. En tout cas, pas au jardin! Une semaine de boulot à l’ordi ne sera pas de trop pour soigner mes courbatures.

Soumettre un commentaire