Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

Condiments et épices

Ketchups, épices et autres mélanges qui sauront mettre du piquant dans tous vos plats…

Câpres de capucines

30 septembre 2007 |

J’ai toujours été curieuse de goûter les câpres de boutons de capucines… encore fallait-il en avoir semé en quantité suffisante pour en récolter une portion qui vaille la peine d’être préparée! Les faire bouillir à coup d’une dizaine à la fois, ce n’est vraiment pas l’idéal. Alors je remettais l’expérience d’année en année…

… jusqu’à l’autre matin, après une nuit pluvieuse. Là, il m’aurait fallu être d’une épouvantable mauvaise foi pour remettre la récolte à plus tard: où que se portait le regard, il y avait des boutons floraux!

boutons_capucines.jpg

Je me souvenais que les boutons de marguerites dont on veut faire des câpres devaient être cueillis bien fermés, à défaut de quoi ils éclosent à la chaleur. Mais voyant les couleurs flamboyantes sur des boutons un peu plus matures, je n’ai pu résister à faire quelques tests, cueillant les boutons à diverses étapes d’éclosion.

Résultats de mes essais et erreurs: si la fleur est trop sortie, oubliez ça, le bouton ramollit et perd toute crédibilité au titre de câpre. Lorsqu’on voit simplement poindre la couleur, le bouton garde sa forme et on en a nettement plus pour notre argent (et notre temps de cueillette) qu’en les prenant trop petits. Par contre, la couleur disparaît dans le vinaigre, qui vire au rouge… ce que je trouve personnellement très joli!
Suite

Ketchup vert aux deux pommes

2 octobre 2006 |

Pour une version «nouvelle et améliorée», voir la recette de la cuvée 2009 de mon ketchup vert aux pommes

L’un des meilleurs ketchups que j’ai goûtés m’a été offert par France, la fille au vilain clavier, la Gaspsienne aux diamants. J’ai bien regardé sur son site: nulle trace de sa merveilleuse recette de ketchup. Mais dans le détour, j’ai trouvé un billet arborant une photo de tomate, où elle déclare qu’on récolte ce que l’on s’aime… Ça me semblait vraiment parfait pour introduire une recette de ketchup qui mélange la pomme d’amour (c’est le nom qu’on donnait anciennement à la tomate, vous saviez?) et l’autre, celle qu’on croque les yeux brillants depuis Adam et Ève.

main_ketchup.jpg

La recette qui suit n’est pas celle de France, mais plutôt une variation aux pommes de celle que j’ai déjà diffusée, et avec beaucoup, beaucoup, beaucoup plus de tomates.

De mémoire, son sien de ketchup aux pommes était plus subtil et permettait de bien goûter le fruit. Le mien est une sorte de chutney très savoureux et épicé. Avec du poivre. Et du curcuma. Vouloir faire un coup marketing, je le baptiserais «ketchup anti-cancer», mais vu l’infime quantité de curcuma et de poivre perdus dans mes 26 tasses de tomates, je trouvais que ce serait un peu tiré par les cheveux… alors allons-y tout bêtement pour ce que c’est: un ketchup vert aux deux pommes!
Suite

Pistou de basilic cannelle aux dattes

4 septembre 2005 |

J’ai beau n’en utiliser que quelques feuilles par été dans mes recettes, je ne peux m’empêcher de semer du basilic cannelle à chaque année. Pourquoi? Tout d’abord parce que j’adore m’y frotter les doigts et ensuite humer son arôme unique. Ensuite parce que c’est la seule variété qui n’intéresse aucun ravageur chez moi. Et enfin parce que je suis un peu comme le petit prince: je cultive le basilic cannelle en me disant qu’«on ne sait jamais»… peut-être aurai-je un jour une bonne idée de recette à cuisiner avec!

Eh bien on dirait que ce jour est arrivé! Partie en expédition au potager pour récolter du basilic grand vert et en faire un bon pesto aux amandes, j’ai bifurqué et ai décidé de cueillir plutôt le basilic cannelle. Tiens, tiens… n’y aurait-il pas un pesto nouveau genre à en tirer, me suis-je demandé? Aussitôt pensé, aussitôt cueilli, avec aussi quelques brins de romarin.

Pistou-de-basilic-cannelle-.jpg

J’ai commencé à faire le pesto, mais en cours de préparation, j’étais insatisfaite de la saveur, trop amère à mon goût. Fouinant dans les armoires à la recherche d’une idée de génie pour rescaper mon étrange recette, j’ai déniché des dattes séchées, qui m’ont semblé parfaites pour rééquillibrer le tout!
Suite

Beurre aux deux roses

1 juillet 2005 |

Suivant la tradition familiale, je continue de préparer mon beurre à la ciboulette maison au tout début de la saison de jardinage, lorsque la ciboulette est à son meilleur. Je me promets depuis longtemps de renouveller la recette en utilisant la fleur de ciboulette, mais ce sera pour l’an prochain, car j’ai manqué de temps pendant la floraison…

Je ne m’empêche pas de baratter du beurre pour autant! J’en prépare du nature, aux fines herbes, aux fleurs comestibles… Justement, les quelques rosiers que j’ai sur le terrain sont en pleine floraison, et en goûtant quelques pétales ici et là, je me suis dit qu’il y avait de quoi occuper ma fin d’après-midi…

J’ai donc choisi quatre belles fleurs fraîchement ouvertes, trois rose foncé et une jaune, dont j’ai nettoyé et haché les pétales… Histoire d’insister sur la couleur de la rose, j’ai utilisé dans mon beurre du sel rose de l’Himalaya plutôt que du sel de mer, mais bien honnêtement, la couleur est surtout partie avec le babeurre lors de la séparation de la crème. Pas grave, du babeurre rose, c’est bien joli aussi :)

Beurre-a-la-rose.jpg

Bien que la saveur de la rose soit un peu trop subtile pour ressortir dans un beurre, le résultat est vraiment magnifique! Ça promet d’être joli, sur la table, lors d’un brunch avec des amis ce week-end…
Suite

Pesto au basilic et aux amandes

23 août 2004 |

Le basilic grand vert genovese m’a presque suppliée de le cueillir hier, tant il était fourni. Décidément, la préparation d’un pesto s’imposait. Un coup d’oeil dans l’armoire m’apprit qu’il ne restait malheureusement plus de pignons de pin, et je n’avais … Suite

Saveurs estivales

23 août 2004 |

Vendredi, je me plaignais du froid qui m’incitait à ressortir la cocotte de terre cuite et à cuisiner des plats mijotés… mais il n’aura suffit que de quelques degrés de plus dimanche pour me réconcilier avec les plats estivaux!

Suite