Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

17 commentaires

Mouli parsmint – tel que jamais vu à la télé!

Martine Gingras

De retour d’un long week-end en famille au chalet de mes beaux-parents, au Lac-du-Cerf. Ce fut l’occasion de refaire le plein de bon air (avant de revenir loger dans l’air empoussiéré de mon bungalow en rénos), d’énergie (après deux gros mois de boulot acharné pour mon doux et de vie de mère monoparentale pour moi), de dépaysement (avant de ne plus pouvoir me permettre d’aussi longs voyages, la date d’accouchement se rapprochant de plus en plus) et d’étonnants instruments de cuisine antiques, comme celui-ci:

mouli-parsmint-haut.jpg

Nous étions à une vente de garage, et un monsieur avait aligné une dizaine de machins, patentes et bidules culinaires qui nous laissaient pour la plupart dans le doute le plus total quant à leur utilité. Imaginez qu’on montre des instruments de cuisine «tels que vus à la télé» à nos arrières-arrières-arrières-petits-enfants, et vous ne serez pas loin de ce qu’on a vécu en arrivant à sa table!

Prix demandé: 5 sous chacun. Comme je venais déjà de me «ruiner» en magnifiques pots, tasses à mesurer et petits moules en cuivre made in Portugal, j’ai laissé filer l’aubaine… Ma belle-mère n’a pu résister, allongeant la petite monnaie pour acquérir plusieurs objets intriguants.

L’utilité de celui-ci est devenue beaucoup plus claire lorsqu’on a jeté un oeil aux inscriptions embossées dans l’aluminium:

mouli-parsmint-front.jpg

Un Mouli parsmint… un moulin à persil et à menthe! Je l’ai mis à l’épreuve le soir-même. Surprise: ce Mouli parsmint était parfaitement fonctionnel et plutôt bien pensé, finalement.

Sur un coup de tête, sans même ouvrir mon logiciel Quicken pour vérifier l’état de mes finances, j’ai offert à ma belle-mère de doubler la mise. Elle a accepté, empochant 10 sous… soit un gain de 200% par rapport au prix d’achat, en une seule journée! Woa!

mouli-parsmint-manche.jpg

Au retour à la maison, je constate que le moulin prend un peu trop de place dans des tiroirs déjà débordants d’instruments culinaires, mais qu’importe? Aucun autre ne pourra prétendre à alimenter les conversations aussi bien que le Mouli parsmint!

Sur le manche, on peut lire: «Création Moulin-Légumes». Une petite recherche sur le Web m’apprend que la marque Moulin-Légumes est éventuellement devenue… Moulinex!

Commentaires

  1. J’ai toujours connu ce « mouli parsmint » et j’en ai même un depuis longtemps. Pas aussi « vintage » et sans les inscriptions « d’origine » mais sinon c’est le même.
    J’adore aussi ce genre de ventes où on déniche plein de choses mais mon mari ne comprend jamais que j’achète des « vieilleries » …
    Bises.

  2. Heu … je crois que le mien c’est un Moulinex.

  3. J’ai donc l’ancêtre de ton moulin… ou toi son descendant, selon la manière dont on le voit ;-)

  4. Heu… Martine, si il prend trop de place dans ton tiroir, tu pourrais peut-être l’accrocher au mur ?

  5. Ma maman a le même, aussi ancien d’après ta photo !!

  6. Vérouche

    Wow!

    Je n’ai pas d’accessoires de cuisine antiques, mis à part un très pratique ouvre-bocal, sur lequel il est inscrit «Top-off jar & bottle screw top opener : Edlund Co, Burlington, VT». Je suis absolument incapable d’ouvrir un bocal autrement qu’avec… Vincent le canneux, il faudrait que tu vois cette petite merveille!

  7. Vérouche, tu me croiras pas mais j’en ai un aussi :)

    Il est avec une poignée en bois horizontale, et sa base bizarroïde est faite d’une roue d’engrenage au centre serrant deux demis cercles à l’aide de crémaillères, non ?

    C’est ma tante « J » la ramasseuse invétérée, la courailleuse de marché aux puces assidue qui me l’a offert.

    Mais je m’en sers jamais PCQ c’est pas nécessaire avec des pots Mason bien faits. ;)

  8. Bon, bon, bon, V&V, vous nous intriguez: je vous ai montré mon joujou, va falloir que vous nous montriez le vôtre ;-)

  9. J’ai pas de caméra (ni de talent) mais j’ai trouvé celui-ci sur eBay.

    Le mien est presque identique, c’est juste que la poignée à été peinte en rouge.

    C’est ma seule « viellerie » de cuisine.

  10. Vérouche

    C’est bien le machin trouvé par Vincent! Mais le mien a mieux traversé le temps, car il appartenait à feu ma maman, qui bichonnait toutes ses choses avec du «Brasso». D’ailleurs, avec ce produit, Martine, tu pourrais faire briller ton «Mouli parsmint» comme un neuf!

    Vincent, tu exposeras ton ouvre-bocal dans ta future conserverie!!

  11. Anne-Laure

    Bonjour Martine,
    Je ne savais pas que cette « moulinette » (je l’appelle comme ça) avait disparu des cuisines… Ma mère en a une, plutôt récente, et quand je me suis mariée j’ai bien sûr aussitôt acheté la mienne (dans une vulgaire grand magasin). En fait, pour moi son grand intérêt est de permettre de mouliner les zestes de citrons ou d’orange, pour les gâteaux…
    J’aime beaucoup ton site que je suis silencieusement depuis 3 ans au moins !

  12. Allo Martine, moi mon antiquité culinaire n’est pas vraiment pour la cuisine mais moi je m’en sers pour la cuisson. Un vieux fer à repasser qu’on faisait chauffer sur le poële à bois dans le temps. Je m’en sers en cuisine pour écrasser des viandes pour faire des galettes. Pour faire cuire le bacon pour ne pas qu’il towiss dans la poêle au sur le rond en fonte du poêle à bois…et il a aussi servi à tenir une porte ouverte vu son poid énorme…Avec les grosses familles dans le temps, les mamans devaient avoir les bras morts à repasser avec ça dans le temps…J’ai aussi eu , un temps, le moulin utilisé par les italiens pour faire les tomates…qui enlève la pulpe et le jus sur un coté et au bout , sort la pelure et les graines seulement , toutes secs…J’en faisais mon jus de tomates pour l’année et ma gourmande compote de pommes rosée à l’automne , pour l’hiver aussi. Elle avait environ le même age que moi donc 58-60 ans. Et dans un quelconque déménagement on l’a oublié accroché sur le mur du sous sol…Je ne l’ai jamais revu et j’en ai le coeur brisé depuis…Si jamais j’en retrouve un , je vais sauter dessus…avec Amour…

    Bises,

    KIM

  13. pimpim

    Oh les vieux souvenirs !!! J’étais préposée au persil pendant les vacances chez mes grands-parents. Grooooooosse bouffée de nostalgie là.
    Merci Martine, ils sont précieux ces souvenirs.

  14. Enirak

    Nous en avons aussi un à la maison… « Mouli – Made in France » enbossé sur le devant. Je ne connaissais pas cet instrument avant de rencontrer mon conjoint (originaire de France) qui en avait un des ses tiroirs. Idéal pour les fines herbes.

  15. Oooooooooh! La maman de l’Insupportable a mouliné le persil pendant des années ave ca – elle le fait toujours, d’ailleurs. Comme je ne sais pas hacher correctement du persil avec un couteau, j’ai voulu l’imiter et j’ai mouliné le persil avec…
    mon moulin à fromage. Ben quoi, la forme est semblable, la facon de s’en servir aussi, non?
    Sauf que j’ai eu comme résultat une patasse immonde dégoulinante de jus verdâtre. Autant pour mon hachis.
    Bref, Martine, tu as eu bien raison de racheter ce moulin à ta belle-maman, na!
    Bises, Lea qui aimerait bien le joli vieux moulin aussi

  16. anaïs

    Rooooh on a exactement le même tout pareil, avec les écritures et tout, à la maison! faudrait que je demande à ma môman d’où il sort, pour me faire une idée de l’age de l’engin!

  17. D’après l’historique sur le site de Moulinex, on comprend que la marque Moulin-Légumes (qui apparaît sur le Mouli pasmint) a été créée en 1944 et a eu cours jusqu’à 1953, lorsque la société Légumex a été créée :)

Soumettre un commentaire