Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

9 commentaires

Pelures de pommes de terre gratinées décadentes (au lapin confit et aux truffes)

Pelures de pommes de terre gratinées décadentes (au lapin confit et aux truffes)
Martine Gingras

J’ai tout un problème! La dernière fois que j’ai cuisiné des pelures de pommes de terre gratinées, j’y avais mis des cœurs d’artichauts, du chorizo et des câpres. Le titre dont je les ai affublées? De luxe. Rien de moins! Me voici donc en manque de superlatifs pour qualifier cette nouvelle version de pelures de patates gratinées avec du lapin confit et des truffes… Si ce n’est pas du luxe, je me demande bien ce que c’est. La décadence, ça vous convient?

Décadent, il fallait que ça le soit pour que la banlieusarde mange des champignons. Car les habitués de ce blogue le savent: j’ ai un dédain bien connu pour les champignons, en général. Mais une affection toute particulière pour les shitakes. Pour les morilles. Et maintenant aussi pour cette purée de champignons et truffes à l’arôme franc de truffe noire (il y en a 2% dans le mélange, mais ça suffit à lui donner un sapré caractère). Avant d’y avoir goûté, il eut été improbable que ce produit se retrouve dans mon panier d’épicerie: c’est une petite surprise reçue dans une boîte de produits que je devais tester dans le cadre de mon travail pour un client. Y’a pire comme travail, je sais… ;-)

Recette

Ingrédients

  • 5-6 pommes de terre (les choisir petites, sans tomber dans la catégorie « grelots »!)
  • 1 c. à table de gras de canard fondu
  • 1 cuissot de lapin confit (ça se trouve en épicerie, mais si vous n’en avez pas, une autre viande confite fera bien l’affaire), défait en morceaux et coupé
  • 3 c. à table de purée de champignons et truffes
  • Brie (j’ai utilisé le Brise du matin de la fromagerie Alexis de Portneuf)

Préparation

  • Pré-chauffer le four à 375 °F.
  • Brosser les pommes de terre pour bien les nettoyer, puis les piquer à plusieurs endroits à la fourchette. Mettre à cuire au micro-ondes 5-6 minutes (selon la puissance), en les tournant une fois.
  • Couper les pommes de terre attendries sur le long et évider les moitiés, en laissant une couche de chair d’environ 1/2 cm sur la pelure. Conserver la chair pour une autre recette.
  • Enduire la chair de gras de canard fondu, disposer sur une plaque et enfourner 7-8 minutes, ou jusqu’à ce que la chair colore et croustille légèrement.
  • Pendant ce temps, mélanger ensemble les morceaux de lapin confit et la purée de champignons. Farcir les pommes de terre du mélange (en mettre très peu, environ 1 c. à table, sans faire de butte) et garnir chacune d’un petit morceau de brie.
  • Mettre le four à « broil ». Remettre au four et laisser griller, jusqu’à ce que le brie fonde et colore.

Commentaires

  1. Oh, tu dis « sapré », toi aussi ! Je croyais qu’il n’y avait que dans les Vosges que nous utilisions ce mot. Encore un point commun :)

    • Hi hi… je ne sais pas d’où ça me vient… j’ai peut-être lu un auteur vosgien dans ma jeunesse, et ça m’est resté sur la langue ;-)

  2. Bajou

    Cette recette se fera cuisiner pas plus tard que cette prochaine fin de semaine.. menoummm !!!

  3. Peut-être « Pelure de pommes de terre gratinées agrémentée du diamant noire » ou « chic » ou « faste » ou « pour être pompeuse »… C’est vrai, ce n’est pas évident de trouver mieux que « de luxe ».

    Je n’aime pas beaucoup les champignons, omis les morilles. J’ai reçu une huile de truffes, mais nous n’aimons pas le goût. Je me demande si c’est le produit ou si nous ne sommes pas fait pour manger de la truffe noire.

    Bonne journée!

  4. Décadent?! Ah! oui, c’est carrément décadent et j’ai une terrible envie d’en manger (le we prochain c’est sure)!!!!

  5. Hummm! Ça a l’air « saprément » bon!
    Je vis avec un mycologue passionné alors les champignons se consomment de façon quotidienne, surtout quand tout ces beaux champignons sauvages ne demandent qu’à être cueillis! Ce sera une nouvelle façon de les apprêter. Je vois bien une petite addition de morille ou de chanterelle noire avec ceci. Merci de partager cette belle recette!

  6. Quel beau titre de recette, très inattendu et poétique

  7. Wow ca l’air vraiment très bon.

Soumettre un commentaire