Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

6 commentaires

Salut l’équinoxe!

Salut l’équinoxe!
Martine Gingras

Visite en ville pour la banlieusarde aujourd’hui! J’ai marché avec bonheur dans l’urbanité, faisant mon chemin entre les badauds et les manifestants, humant le mélange de bitume surchauffé et de sueur printanière. La ville a-t-elle une odeur particulière? Certainement, au printemps comme en toute saison, je crois. Une couleur, aussi, un goût, une ambiance… Je réalise que j’aime encore beaucoup Montréal, comme une vieille amie avec laquelle je ne renoue pas assez souvent.

Je ne lève pas le nez sur ma banlieue pour autant! On dirait même que j’en profite encore mieux quand je reviens d’une virée au loin. À mon retour, ça sentait le café de la gare, le diesel du train, la poussière des rues pas encore nettoyées que les voitures font lever, la slush des enfants qui reviennent de l’école, la terre humide d’une fonte hâtive, la verdure qui commence déjà à nous charmer…

Tenez, voici d’ailleurs premier crocus de l’année, sorti hier pour saluer l’équinoxe:

Crocus 'snowbunting' particulièrement hâtifs...

Même pas besoin de visiter Météomédia pour savoir que le mercure atteint des sommets inhabituels: d’après mes archives, on n’a jamais vu sortir les crocus aussi tôt! Le plus rapide avait montré le bout des pétales un 28 mars, en 2004.

Alors qu’on se le dise: le record à ne pas battre désormais (car ce serait signe que la planète se réchauffe vraiment très, très, très vite), c’est le 20 mars!

Commentaires

  1. Jenny

    C’est plutôt l’équinoxe (le solstice marque le début de l’été et de l’hiver) !

    Bon, j’interviens pour rectifier mais je suis une fidèle lectrice depuis trrrès longtemps (2003 je crois !) :)

    • Aaaah, mais voilà qui est gênant! Et ça sonnait si bien… merci, j’ai corrigé, autant dans le titre que le texte… mais l’URL gardera la trace de ma méprise. Un coup de soleil, sans doute ;-)

  2. Barbe Blanche

    C’est juste le mercure qui a mauvais gout, quand il est cité à n’importes quel sauce,
    Pauvre lui, il n’a rien à voir avec la température qui monte et descent, elle.
    J’aimerais savoir, pourquoi que depuis l’avènement des thermomètres électroniques, il y a des … de gens qui nous cassent les oreilles avec le mercure qui se ballade …

    • Bon point! La plupart des thermomètres gradués utilisent aujourd’hui l’alcool. Devrait-on alors parler d’une montée d’alcool? Ou peut-être juste ne pas en parler du tout ;-)

      Vous devez pas tellement apprécier non plus tous ces logiciels qui nous proposent de sauvegarder en affichant… une disquette! Une technologie désuète qui ne signifie absolument rien pour la nouvelle génération.

  3. Barbe Blanche

    Il est tellement plus simple de parler d’une montée de température, c’est tellement plus simple, et surtout, plus juste.
    Ce qui me chicote, ce sont ces gens si peu sur d’eux même, qu’ils doivent se justifier en s’accrochant à des béquilles et qui ignorent ce de quoi ils parlent.
    Pour les nouvelles technologies, je n’ai aucun problème, lorsque utilisées correctement.
    Bonne journée, dans ta banlieue sous ce soleil radieux…

  4. Bianca Lavoie

    Belle photo! Ça nous donne un avant-goût de ce printemps tant attendu!

    Moi ce qui me chicote, ce sont les gens qui se plaignent pour rien et qui se cachent derrière des surnoms pour rabaisser la spontanéité des internautes.

    Mercure ou pas, nous comprenons le message :)

Soumettre un commentaire