Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

Fêtes - Banlieusardises

Anniversaire à l’envers: une fête d’enfant sans dessus dessous

14 avril 2013 | 9

Comme à chaque année, l’arrivée d’avril génère beaucoup d’excitation dans notre petit bungalow… C’est qu’il y a un important anniversaire à célébrer! Je ne parle pas du mien (on règle ça vite fait, à mon âge), mais de celui de … Suite

Lutins de Noël: une rétrospective de leurs plaisanteries

25 décembre 2012 | 5

«J’ai hâte à Noël, et je n’ai pas hâte en même temps…» Quel enfant ferait une telle déclaration? Probablement tous ceux qui ont capturé des lutins! Si vous avez raté leur arrivée dans ma banlieue, j’ai raconté dans un premier … Suite

Quand les lutins du Père Noël débarquent en banlieue

16 décembre 2012 | 14

Avez-vous entendu parler des lutins du Père Noël? Selon la légende, après avoir bien travaillé toute l’année à construire des jouets, les lutins quittent le Pôle Nord et se promènent de par le vaste monde. Pour passer le temps jusqu’à … Suite

Du temps pour moi

9 janvier 2011 | 11

Plus les jours passent, et moins je sais par où commencer mon premier billet de l’année. Solution simple: quand on n’arrive pas à voir clair devant, mieux vaut prendre du recul. Alors commençons avec un retour sur le projet un … Suite

Ma tourtière laurentienne

13 décembre 2004 |

tourtiere_rosemere.jpgS’attaquer aux classiques culinaires a toujours quelque chose d’insécurisant, surtout quand on popote en dilettante. Bien sûr, un chef comme Daniel Vézina peut faire mille et une entorses à la tradition et personne ne s’en plaindra.

Sur le Web, c’est autre chose: outre les habitués d’un site qui lisent les ajouts comme une histoire, au fur et à mesure, la plupart de ceux qui découvrent la recette au fil des années y arrivent via un moteur de recherche; ils étaient à la recherche de LA recette traditionnelle, celle que leur mère a cuisinée comme sa grand-mère avant elle, et gare à vos fesses si ce n’est pas ce qu’ils trouvent au bout de l’hyperlien!

Tout ceci pour vous dire que j’ai fait ma première tourtière hier soir. Une vraie de vraie, de plusieurs pouces de hauteur, et non pas un pâté à la viande, dont vous trouverez une recette par là-bas. Même si c’est la comparaison de différentes recettes de tourtières des différentes régions du Québec, mais surtout du Lac-Saint-Jean, qui m’a inspirée, je n’irai cependant pas l’appeler comme telle: j’y ai fait plusieurs entorses et il y aura toujours un traditionnaliste pour s’insurger!

Que celui-là aille fouiner dans les archives de sa grand-mère. Ma recette sera plutôt une «tourtière laurentienne», appellation qui ne semble fort heureusement pas encore contrôlée… Autant dans mon choix de viandes (où domine le cerf) que dans la bonne idée que j’ai eue de les faire macérer toute la nuit non pas seulement dans les oignons et les épices comme la tourtière du Lac-Saint-Jean traditionnelle, mais aussi dans du cidre de ma région, elle me semble assez bien mériter le titre!
Suite

Pâté à la viande (ou tourtière!)

22 novembre 2004 |

Certains appellent ça une tourtière. Tout mon entourage, en fait. Mais mon parcours ayant été ponctué de rencontres festives avec des amis originaires du Lac-Saint-Jean, j’ai été vite domptée à ne pas OSER qualifier de tourtière ce qui est en fait un pâté à la viande.

Alors oui, un jour, je cuisinerai une tourtière. Mise à jour: c’est fait! Voir la recette par là-bas! En attendant, voici ma première recette de pâté à la viande. Sa saveur est des plus classiques, à la différence près que je ne voulais pas utiliser de porc: j’ai préféré utiliser veau et bison! J’ajoute un peu de graisse de canard pour éviter que le mélange ne soit trop sec.

Tourtiere_gr.jpg

Suite