Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

tradition - Banlieusardises

Poutine festive, au poivron et au Saint-Paulin

28 décembre 2009 | 16

C’est la période où l’on reçoit, celle où l’on est reçu, le moment où l’on met les petits plats dans les grands et où l’on fait des prouesses culinaires pour gâter les invités.

S’il y a un plat qu’on … Suite

Ma tourtière laurentienne

13 décembre 2004 |

tourtiere_rosemere.jpgS’attaquer aux classiques culinaires a toujours quelque chose d’insécurisant, surtout quand on popote en dilettante. Bien sûr, un chef comme Daniel Vézina peut faire mille et une entorses à la tradition et personne ne s’en plaindra.

Sur le Web, c’est autre chose: outre les habitués d’un site qui lisent les ajouts comme une histoire, au fur et à mesure, la plupart de ceux qui découvrent la recette au fil des années y arrivent via un moteur de recherche; ils étaient à la recherche de LA recette traditionnelle, celle que leur mère a cuisinée comme sa grand-mère avant elle, et gare à vos fesses si ce n’est pas ce qu’ils trouvent au bout de l’hyperlien!

Tout ceci pour vous dire que j’ai fait ma première tourtière hier soir. Une vraie de vraie, de plusieurs pouces de hauteur, et non pas un pâté à la viande, dont vous trouverez une recette par là-bas. Même si c’est la comparaison de différentes recettes de tourtières des différentes régions du Québec, mais surtout du Lac-Saint-Jean, qui m’a inspirée, je n’irai cependant pas l’appeler comme telle: j’y ai fait plusieurs entorses et il y aura toujours un traditionnaliste pour s’insurger!

Que celui-là aille fouiner dans les archives de sa grand-mère. Ma recette sera plutôt une «tourtière laurentienne», appellation qui ne semble fort heureusement pas encore contrôlée… Autant dans mon choix de viandes (où domine le cerf) que dans la bonne idée que j’ai eue de les faire macérer toute la nuit non pas seulement dans les oignons et les épices comme la tourtière du Lac-Saint-Jean traditionnelle, mais aussi dans du cidre de ma région, elle me semble assez bien mériter le titre!
Suite

Bonbons aux patates de grand-maman Tellier

1 janvier 2003 |

D’ordinaire peu alléchée par les friandises, il y en a quand même quelques unes qui me font craquer. L’une d’entre elles, c’est le traditionnel « bonbon aux patates » que ma grand-mère faisait souvent dans le temps des Fêtes pour gâter ses enfants et petits-enfants. Voilà d’ailleurs un tableau de ma mère intitulé « Communion familiale », représentant les onze frères et soeurs de la famille Parent:

Communion familiale

Et découvrez maintenant la recette, racontée par ma mère:

Lors des fêtes de notre famille, il y avait de nombreux desserts, dont les bonbons aux patates, préparés par maman. Comme nous étions souvent plus de 40 (ndlr: avec les 11 enfants, leurs conjoints et conjointes et les petits-enfants), Maman commençait ses préparatifs en septembre. Elle pensait à chacun de ses petits-enfants et y mettait de l’amour. Papa était son complice. Tout était fait à la main et provenait des produits de la ferme. C’était succulent!
Suite