Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

27 commentaires

Brillant à lèvres tutti frutti

Brillant à lèvres tutti frutti
Martine Gingras

Il y a quelques années, j’avais participé à un petit jeu proposé par un blogueur français, au terme duquel j’ai donné une recette de baume pour les lèvres. Depuis, le blogue a disparu, et ma recette avec. Mon billet, lui, continue de sortir dans les moteurs de recherche! Tant et si bien que des lectrices m’écrivent de temps à autre pour savoir si je peux leur dire comment réaliser le baume.

J’ai donc pensé republier la recette… Et puis bon, tant qu’à y être, je l’ai revisitée… Un petit changement en amenant un autre, et finalement, c’est une toute nouvelle recette de baume que j’ai pour vous!

brillant_gr

Je dis baume, mais à dire vrai, la texture ressemble plus à celle d’un gloss. J’y ai mis une proportion plus grande de glycérine, et le résultat est très, très plaisant. Appelons-le donc brillant à lèvres! Quant au comment du pourquoi de l’appellation tutti frutti, il ne faut pas chercher de midi à quatorze heures: c’est le nom de la saveur que j’y ai mise. Avec la glycérine qui sucre l’ensemble, difficile de résister à l’envie d’en appliquer à longueur de journée.

Recette

Ingrédients

  • 16 g de cire d’abeille
  • 2 g de beurre de tucuma (si vous n’en avez pas, mettez juste un peu plus de karité)
  • 21 g de beurre de karité (ou cacao dans la recette originale)
  • 28 g d’huile de pépins de citrouille (ou de noisette)
  • 15 g d’huile de noix de coco vierge
  • 11 g d’huile de ricin
  • Saveur (au goût – j’ai mis tutti frutti cette fois, chocolat dans la recette d’origine)
  • 27 g de glycérine végétale
  • 1 c. à thé de micas (facultatif – seulement si on veut un baume coloré – j’ai mélangé beige et sienne)
  • 1 c. à thé d’oxyde de zinc (facultatif aussi – pour jouer sur l’opacité)

Préparation

  • Dans une grande tasse en pyrex ou au bain-marie, faire fondre à intensité moyenne la cire d’abeille, les beurres et les huiles;
  • Incorporer la glycérine en battant vigoureusement, puis la saveur, les micas et l’oxyde de zinc, à petites doses pour tester l’intensité de la saveur et de la couleur (pour ce faire, versez une goutte du mélange sur une assiette froide… vous verrez en même temps si la texture vous plaît, et pourrez au besoin ajouter des beurres solides ou des huiles);
  • Quand le mélange a un peu refroidi (mais avant qu’il ne solidifie!), verser dans des tubes ou dans des petits pots de baume pour les lèvres.

Et voilà le résultat:

gloss_levres_maison

Mine de rien, ça ressemble à un premier item qui ferait joli dans mon traditionnel panier de Noël… ne trouvez-vous pas?

Commentaires

  1. France

    Wow, merci Martine pour cette belle recette – j’avais justement envie d’essayer de faire un gloss avec des micas et de l’huile de ricin! Pour l’opacité et l’intensité de la couleur, es-tu satisfaite du résultat? La prochaine fois, penserais-tu mettre plus ou moins de micas et d’oxyde de zinc? Je crois que l’huile de ricin est ce qui rend le gloss brillant (à part les micas), n’est-ce pas? Es-tu satisfaite de la quantité d’huile de ricin que tu as utilisée? J’espère que je ne t’importune pas avec toutes mes questions! Superbes photos, en passant. Tu es une photographe très douée!

    • Les micas mettent une sorte d’irridescence, alors que la glycérine et l’huile de ricin donnent du lustre (l’aspect « glossy »). Oui, je suis très contente du résultat!

      Par contre, j’ai indiqué moins de micas dans la recette que ce que j’ai fait en vrai: il y avait un dépôt au fond et j’ai dû laisser une partie de la préparation dans ma tasse de pyrex pour ne pas transférer le dépôt aussi dans mes tubes. J’ai donc évalué à vue de nez ce qui ne s’était pas mélangé ;-)

  2. Absolument d’accord: je te poste une série de bas de Noël, tu me les remplis et les retourne. D’ac?
    ;-P

    • Ha ha. Sont beaux, au moins, tes bas? Je suis due pour renouveler mon stock… ;-)

      • Futée banlieusarde, va! Dans ces cas, non, ce sera plutôt de vieilles chaussettes trouées et odorantes! :-)

  3. Mais, tu as vraiment tous les talents!!!

    Je t’ai découverte en retard en manquant tes premières créations virtuelles, mais je me reprends tranquillement.

    J’ai des amies bloggueuses pour qui tu es une vraie Sainte! Heureusement que je ne connaissais pas tout ton c.v. pcq je pense que je n’aurais jamais oser t’écrire!

    Wouâ!!! Je suis dans le compliment là!

    *En passant, je m’ennuie de mes tomates…

    • Je m’ennuie des tomates aussi… mais avec le rouge que tu viens de me mettre aux joues, j’ai juste à me regarder dans le miroir pour voir leur belle couleur estivale! ;-)

  4. Lav-Lec

    Super Martine,
    Je m’ennuie de tes recettes de cosmétiques. Elles me servent de guider pour faire mes propres recettes. J’avais jamais pensé mettre de la glycérine dans mes baumes à lèvres. Je ne mets que du beurre de cacao (pour le goût), de la cire d’abeille et une huile comestible (tournesol au cas que j’en donne à des enfants si je ne sais pas s’ils sont allergiques aux noix).
    La prochaine fois, j’essaie ta recette.

    • Tu me touches, Lav-Lec! À dire vrai, je ne fais pas grand chose en matière de cosmétiques: j’ai plusieurs autres projets en même temps qui me tiennent vraiment à coeur… et deux cocottes qui grandissent trop vite!

      En plus, ce monde a grandement évolué ces dernières années. Quand je regarde aller les « cosméteuses » passionnées, j’ai de la misère à suivre: souvent, je lis des recettes et je ne connais pas le quart de la moitié des ingrédients que je vois apparaître! Parfois, ça me donne envie de faire des lectures, de nouvelles expérimentations, d’apprendre… à d’autres moment, je trouve que la tâche semble insurmontable, et j’ai juste envie de m’en tenir à mes petites popotes toutes simples, comme je les ai toujours faites et qui me conviennent très bien ;-) Bref, pour l’instant, je regarde le train passer et je me tartine avec mon vieux stock ;-)

  5. Phanette

    Bonjour Martine,
    j’ai testé dans le passé une de tes recettes cosmétiques et celle-ci me tente également.
    Deux questions de néophyte:
    . où se procurer les contenants (tubes et flacons en général)?
    . avec quoi mesures-tu tes dosages?
    Un gros merci, et suivant ton inspiration, mes cadeaux de Noël seront faits maison cette année!

    • J’achète mes tubes et flacons aux mêmes endroits que mes produits: dans des cyberboutiques… quand j’en trouve à mon goût, j’en commande plus que moins, pour en avoir sous la main quand l’inspiration passe. Ceux-ci, il me semble les avoir pris chez Saffire Blue.

      Les dosages: une balance postale ou de cuisine, avec des incréments de 1g ou moins.

  6. Ariankara

    Magnifique! Je cherchais depuis un moment comment faire des brillants à lèvres! Ton blog est une vrai mine d’information!

    Tu es vraiment talentueuse, j’envie tout ce que tu fais, c’est magnifique!!!

    Tes recettes donnent faim ;)

  7. Gerry

    Bonjour Martine, bonjour tout le monde.

    J’aimerai savoir Martine , ta recette baume lèvre, est ce bon pour les petits 2 ans. J’ai besoin d’un bon baume nourrissant, naturel .

    Aussi, ou’ achètes-tu les ingrédients pour réaliser le tout ?

    Merci beaucoup

    Gerry !

    • Il convient à un enfant, mais sous supervision évidemment pour qu’il ne dévore pas tout le tube: il y a notamment de l’huile de ricin, puissant laxatif ;-)

      J’ai une rubrique « où acheter » (voir colonne de droite) mais je ne la mets plus à jour, il y a trop de commerces qui ouvrent et ferment pour faire le suivi maintenant. Les derniers endroits où j’ai commandé sont New Directions aromatics, Saffire blue et Canwax.

      Pour trouver des commerces, l’idéal est de faire des recherches avec les noms précis d’ingrédients que vous cherchez (voir quelques conseils dans mon article « Magasinage de produits naturels 101« ).

  8. Gerry

    Merci Martine !

    Lorsque tu dis que ça convient à un enfant , dois-je comprendre que le baume est nourrissant et naturel ???

    • Il sera aussi naturel que les ingrédients que tu décides d’y mettre. Si tu ne veux rien qui qui soit de synthèse, omets les micas pour la coloration et choisit une saveur naturelle (un extrait alimentaire de vanille, par exemple).

      Même chose pour la texture: celui-ci est un brillant à lèvre, donc moins riche qu’un baume. Tu peux t’amuser à comparer des recettes ici et là sur le Web, et à concocter un mélange riche qui te conviendra! C’est là tout le plaisir des cosmétiques maison: on les conçoit sur-mesure pour nos besoins précis.

  9. Gerry

    Merci Martine, tu es une vraie encyclopédie, je ne sais pas comment tu fais avec 2 enfants et tout et tout !

    Merci pour tes précisions, j’ai choisi ton blogue puisque je n’aurai pas le temps de comparer par ci par là justement. Je copie ce que tu as déjà fait.

    Je prends note et je vais essayer maintenant de trouver les ingrédients et les fameux tubes qui tournent !!!

  10. Line

    Wow la bonne idée!

    J’ai hâte de la faire.
    Mais, combien de tubes de baume à lèvre est-ce que ça fait?

    Merci

    Line

  11. Belle recette de brillant à lèvres. Je vais certainement l’essayer. Tu sais Martine, tu as été ma première « inspiratrice ». Je t’en serai éternellement et virtuellement reconnaissante! Joyeux temps des Fêtes à toi et toute ta petite famille!

  12. Catherine

    Bonjour Martine,

    Ça faisait très longtemps que je n’étais pas venue faire un tour sur ton blog! En fait, je n’ai pas concocté de produits depuis environ 2 ans…..pendant ma grossesse et après mon accouchement, j’avais décidé de prendre une pause mais là l’envie me revient pour le temps des fêtes et heureusement que ta technique de crème illustrée existe pour me rafraîchir la mémoire!! Je vais d’ailleurs essayé la technique au four micro-ondes car tu sembles bien apprécier. Alors sache que tu me sers aussi d’inspiration et que je me réfère à ton blog souvent en matière de crème et d’idées pour plein de sujets. Ton blog est clair, bien conçu et surtout maintenu avec beaucoup d’amour, voilà pourquoi tu as autant d’admirateurs :) Je lisais tout à l’heure la section du magasinage de produits et je tenais à mentionner deux magasins à Montréal pour les adetes: Noblessence, qui a maintenant une boutique terrestre sur la rue Fleury (www.noblessence.com), on y trouve TOUT pour concocter crèmes, savons, produits corporels, des HE de qualité. POur les petits pots, je me rends au Conserve du Fermier sur la rue Davidson, ils ont aussi tous les pots imaginables et ils sont très sympathiques. J’espère que ces ressources seront utiles pour certaines… Merci!!!

    • Merci à toi de tes bons mots! Ici aussi, les petits soins roulent au ralenti depuis quelques années… depuis la première naissance chez nous, à dire vrai ;-) J’ai peu de temps pour faire mes créations, encore moins pour en parler… quant à la rubrique « où acheter », elle n’a pas été mise à jour depuis plus de 4 ans; tes recommandations seront certainement appréciées.

      Sur ce… avec le temps des Fêtes qui approche, je replonge dans mes petits pots, histoire d’avoir de quoi gâter mon monde.

  13. Catherine

    Merci pour la prompte réponse! Je vais essayer cette recette de baume la semaine prochaine, je n’ai pas d’huile de pépins de citrouille, ni noisette, que penses-tu de l’huile d’avocat à la place? J’ai aussi de l’huile de castor dont je ne me suis jamais servie encore, en as-tu déjà utilisé? Pas certaine de vouloir en intégrer dans mon baume..hihi

  14. Catherine

    Encore moi…désolée! Inutile de répondre à ma question sur l’huile de castor, je viens de comprendre que c’est de l’huile de ricin. Et moi qui en avais acheté aujourd’hui pour faire ton baume, me voilà avec une grande quantité d’huile de ricin :P

  15. Gerry

    Martine, j’ai de l’huile d’argan, est-ce que je peux remplacer une huile de la recette avec ???

    Combien de tube que ça donne avec ta recette de baume ?

    Catherine, merci pour les points de vente.

    Voilà, merci infiniment Martine et joyeux temps des fêtes à tutti !!!

  16. Tu peux remplir une dizaine de tubes avec cette recette… peut-être un peu plus: dans mon cas, j’avais mis trop de micas à l’origine (la recette publiée est corrigée en conséquence) et comme il y avait un important dépôt au fond, j’ai dû arrêter de verser.

    Oui, tu peux remplacer une huile par une autre, sauf le ricin, essentiel pour le lustre du gloss.

Soumettre un commentaire