Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

Jeux et jouets

Tout pour s’amuser en famille.

Gâteau de sable et bonnes manières

8 avril 2009 | 30

C’est aujourd’hui qu’on ajoute une chandelle sur mon gâteau d’anniversaire… mais ma grande a pris un peu d’avance et l’a cuisiné dimanche. Avec les ingrédients de base qu’on apprécie à cet âge: beaucoup de sable et un peu d’eau!

Une … Suite

Une voiture de carton vraiment bien pensée

24 mars 2009 | 7

Les enfants de tous temps ont toujours aimé bricolé avec les boîtes de carton et les transformer en maison, en bateau, en carapace de tortue et, le grand classique: en voiture.

On en a vu une « pis une autre » … Suite

Un grand plat de plaisir blanc et froid

25 novembre 2008 |

Au saut du lit, les filles et moi avons écarté les rideaux pour découvrir, fébriles, une épaisse couche de neige tout autour du bungalow (et probablement aussi au-dessus, mais on n’a pas pu vérifier). Avec les plis d’oreiller encore étampés sur les joues, on n’avait toutefois pas tellement envie de quitter nos pyjamas pour sortir en profiter.

Booooon, d’accord, les filles auraient sans doute été enchantées de sortir faire leur premier bonhomme de neige, mais la maman, elle, n’avait pas envie de s’attaquer seule à la gestion de l’habillage d’hiver à 5h du matin. Sans sa dose de caféine, en plus.

J’ai quand même trouvé une solution: si on ne pouvait aller à la neige, on la laisserait venir à nous!

danslaneige.jpg

Ne reculant devant rien, armée d’un grand plat de plastique, j’ai ouvert la porte et bravé le froid d’un bras en empêchant les filles surexcitées de débouler l’escalier de l’autre.
Suite

Mon top 5 des jouets à NE PAS offrir aux enfants

14 novembre 2008 |

Convaincue que vous avez, vous aussi, encore des choses à dire sur ce sujet bien de saison, j’ai pensé remettre en «Une» ce billet du 12 décembre 2007 et ouvrir la section des commentaires! N’hésitez donc pas à ajouter votre grain de sel… ou de poivre :)

***

Ça ne fera sans doute pas l’unanimité. Et puis ça va faire grincer des dents ceux qui ont déjà offert (ou prévu offrir pour Noël) un jouet qui entre dans une ou plusieurs catégories de ma liste. Pire encore s’ils l’ont offert à mes enfants… bonjour le malaise ;-)

Mais bon, vous l’avez voulu, et vous allez l’avoir: mon top 5 des jouets à NE PAS offrir aux enfants. Avec en prime, des suggestions de rechange dans chaque catégorie de jouets non recommandés. Ben quoi? Je n’allais quand même pas vous laisser comme ça, les bras ballants, sans rien à offrir, hmmm?

5. Les crayons qui tachent: Non, je ne suis pas une mère castrante. Oui, j’ai à coeur de laisser l’artiste en ma fille s’exprimer. Mais sachant qu’on est toujours à un geste des rideaux, du mur ou de la seule paire de pantalons de papa encore mettable pour voir des clients, je préfère nettement que l’artiste intérieur de mon enfant s’épanouisse avec des crayons lavables. Et puis tant qu’à être dans les crayons, j’en profite pour vous faire part d’un TRÈS mauvais achat que j’ai fait récemment: les marqueurs Crayola Beginnings. Ils sont mignons. Ils sont lavables (dûment testés par une amie de Fanny sur sa douillette). Quel est le problème? «Ça marche paaaaaas, maman!» Présentés comme étant parfaits pour les petites mains qui commencent à dessiner, en plus de ne jamais sécher même s’ils n’ont pas de capuchons, ces feutres en forme d’animaux sont super difficiles à manipuler: il faut les tenir parfaitement à la verticale, sans quoi les côtés de plastique appuient sur le papier avant le feutre et empêchent ainsi de dessiner. Avec la grenouille, c’est carrément ridicule: les yeux augmentent la difficulté, et même moi, j’ai peine à crayonner. Bref, ne vous laissez pas charmer par leur joli minois, sans quoi la phrase à la mode chez vous comme chez moi, ce sera «Ça marche paaaaaas!» Des crayons lavables traditionnels, dans une belle palette e couleurs vives, y’a vraiment rien de tel pour les enfants.

crayola_beginnings.jpg

4. Le toutou: Mère indigne a déjà fort bien résumé la chose: «comme chaque parent sait, à partir du cinquième toutou, tout toutou est un toutou de trop.» Rien à ajouter à ces sages paroles. Cette année, faites plaisir aux parents et offrez plutôt une paire de ciseaux!

3. Les jouets à piles: Dans certains pays, obliger quelqu’un à entendre ad nauseam la même insupportable ritournelle, ça s’appelle de la torture. Ici, ça s’appelle un jouet normal pour enfant. Elle n’était pas bien, la ferme Fisher Price de mon enfance, qui faisait meuuuuuuh avec un inventif dispositif mécanique? Il faut croire que non, car la ferme revampée au goût du jour fonctionne avec des piles. Tout fonctionne à pile. Ou presque. Si on mettait effectivement des piles dans tous les jouets à pile qu’on possède, je suis sûre que les voisins appelleraient la police pour se plaindre du bruit! D’ailleurs, le niveau sonore est si élevé qu’on craint pour la sûreté des jeunes oreilles au début de leur développement. Vous me direz qu’on n’est pas obligé de mettre les piles, et de fait, comme beaucoup de parents de mon entourage, mon premier mouvement est de les enlever quand on m’offre un tel jouet. Mais si vous avez un cadeau à offrir pour Noël, pourquoi ne pas privilégier un jouet qui n’en nécessite pas? Si, si, ça existe encore, je vous assure! Une idée, comme ça: des instruments de musique pour enfants. C’est bruyant aussi, mais c’est loin d’être répétitif, et surtout, ça développe la créativité, la dextérité et sûrement plein d’autres bonnes choses en ité qui ne me viennent pas spontanément à l’esprit. Mes suggestions: l’ensemble d’instruments de Melissa et Doug (3 ans et +) ou le Bee Bop Band de Parents (1-5 ans).
Suite

Humour de fond de poubelle

7 août 2008 |

Les poubelles me hantent depuis hier soir. Elles sont partout. Elles usent de ruses pas possibles pour me troubler. C’en est presque drôle. On va d’ailleurs essayer d’en rire un peu ensemble. Ké?

Question: Comment appelle-t-on une poubelle pleine placée à côté d’un bain?
Réponse: Une mauvaise idée.

Besoin de détails? Imaginez que vous faites couler un bain et que vous quittez la pièce quelques instants, alors que bébé fait semblant de s’intéresser aux jouets qui trainent par terre. À votre retour, la poubelle est vide. Le bain est plein. D’eau, et de tout ce qu’il y avait dans la poubelle. Avez-vous déjà essayé la pêche au kleenex dans l’eau? Je vous jure qu’il y a des disciplines olympiques plus simples que ça.

Question: Comment appelle-t-on une poubelle dont le couvercle est brisé et qu’on place quand même au bord de la rue la veille du ramassage?
Réponse: Une autre mauvaise idée.

Si vous avez besoin de détails, vous n’avez probablement pas de raton laveur amateur de restes d’osso bucco dans votre quartier…
Suite

Doozla: parfait pour les petits Picasso de l’ère numérique

15 juillet 2008 |

Il suffit que je fasse un subtil mouvement en direction de mon portable pour que ma grande revendique son droit de cuissage*: «Moiiiii aussi, maman!» Quand elle était toute jeune, je l’installais à califourchon sur mes genoux pour visiter le site Web de ses personnages favoris. Mais en vieillissant, ce qu’elle préfère par-dessus tout, c’est que j’ouvre un traitement de texte pour taper des lettres. En couleur, s’il-vous-plait.

Pour satisfaire son envie d’apprendre tout en récupérant mon portable (et l’épargner d’un éventuel accident), je lui ai offert cet hiver un ordinateur pour enfant, fort heureusement trouvé usagé. Parfait pour faire semblant de taper à l’ordinateur, mais je doute que quiconque puisse apprendre l’alphabet avec ces lettres approximatives affichées en gros pixels, qui ne ressemblent en rien à ce qu’on voit dans les livre ou sur un vrai ordinateur. En tout cas, ici, c’est la plus petite qui s’amuse à faire du bruit avec l’appareil, pendant que la grande continue de réclamer l’ordinateur de maman…

Alors tant pis pour les risques: je me suis mise en frais de dénicher un logiciel adapté pour les tout-petits, qui lui permettrait d’écrire et de dessiner. J’avais lu beaucoup de bien à propos de Kid Pix, un logiciel qui a fait ses preuves au fil des années. Apparemment, la version Mac développée par MacKiev est une petite merveille. Malheureusement, aucune version de démonstration ne permet d’en faire l’essai avant l’achat. Alors avant de débourser 40$, j’ai continué de chercher…

J’ai trouvé un super répertoire de logiciels éducatifs, soigneusement évalués par une équipe de pédagogues. Pratique, le répertoire est organisé par niveau scolaire (préscolaire, primaire, secondaire, adulte) et par discipline (langues, arts, mathématiques, univers social, etc.) On y précise la plateforme, le type de licence, et plus encore. Du bonbon! Que vous soyez éducateur ou parent, c’est à mettre dans vos signets.

Celui que j’ai retenu au termes de mes recherches n’y est pas répertorié (mais je vais certainement le leur suggérer). C’est par un heureux hasard, en fouinant sur le site de Plasq (la compagnie à qui l’on doit la populaire application Comic Life, qui permet de créer des BD ou des photo-romans en quelques clics), que j’ai découvert l’existence de Doozla.

doozla.jpg

Doozla est un merveilleux logiciel d’édition graphique, qui permet aux tout-petits de colorier, de dessiner et d’écrire. Une version d’évaluation de 30 jours (pour Mac OS X seulement) peut être téléchargée sur le site de Plasq.

L’interface de Doozla est agréable, mais surtout, elle est conviviale et intuitive. Une fonction «plein écran» évite que l’enfant aille se perdre ailleurs dans l’ordinateur en faisant un faux mouvement de la souris.
Suite