Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

5 commentaires

Chips de chou palmier au sel fumé

Chips de chou palmier au sel fumé
Martine Gingras

Vous connaissez le chou noir de Toscane (ou chou palmier)? Je vous en ai brièvement parlé en présentant mon potager d’automne: c’est un de nos coups de cœur des dernières années.

Même si on le croque depuis l’été, c’est à cette saison-ci qu’on l’apprécie le plus: alors que tout le reste a flétri sous les premières gelées, ce petit palmier miniature continue de donner un chic look au potager dégarni. On va continuer de le déguster jusqu’aux premières neiges, je crois bien!

Pour le cuisiner, j’y vais dans la simplicité: je l’utilise dans mes sautés asiatiques, simplement revenu dans la poêle. Il devient croustillant et croquant, un peu comme les épinards à la thaï.

Mais une «prétentieuse» copine (ce n’est pas une critique: c’est son nom d’entreprise!) jasait récemment de ses essais culinaires avec le kale: elle mettait à l’épreuve une recette de Josée Di Stasio, qui le transforme en une délicieuse croustille. Fan de chips, et considérant que le kale et le chou palmier font partie d’une même grande famille, j’ai décidé de passer les miens au four pour voir… Je n’ai pas mis de sauce tamari: simplement un peu de sel fumé pour assaisonner.

Résultat?

Chips de chou palmier

Chips de chou palmier.

C’est boooon! Je les ai servis tels quels, pour les croquer sans réserve, mais on pourrait les utiliser avec plus de parcimonie dans une salade ou pour décorer une assiette. J’avoue avoir un peu oublié les miens au four (la supervision des devoirs et leçons complexifiant parfois la gestion des repas), mais c’était néanmoins concluant. À refaire, assurément!

chips de chou palmier

Chips de chou noir de Toscane (ou chou palmier).

Recette

Ingrédients

  • Feuilles de chou palmier (ou kale) nettoyées, asséchées et équeutées
  • Huile d’olive
  • Sel fumé

Préparation

  • Pré-chauffer le four à 325°F.
  • Disposer les feuilles de chou palmier sur une grande plaque à cuisson, en évitant les chevauchements. Verser un filet d’huile d’olive et parsemer de sel fumé.
  • Glisser la plaque au four et cuire de 20 à 30 minutes, ou jusqu’à ce que les feuilles soient croustillantes. Éviter de laisser brunir.

Une astuce au moment de servir: placer les feuilles dans des verres à l’ancienne, au profil bas. Non seulement c’est joli comme tout, mais ça permet d’égoutter l’excédent d’huile d’olive.

Commentaires

  1. Guylaine

    Penses-tu qu’on pourrait faire la même chose avec les bettes à carde? En passant, je n’étais pas venu sur ton site depuis longtemps…. WOW!!!! C’est super beau et toujours aussi inspirant! Bravo! Résolution (avant le temps): Je vais y revenir souvent!

    • Merci pour les bons mots! :-)

      La bette à carde a une feuille beaucoup moins rigide; elle est plus semblable à l’épinard. À tester, mais en limitant le passage aux fours à quelques minutes seulement, j’imagine… Bonne découverte!

  2. Coucou Martine ! Je profite de ce commentaire pour vous souhaiter, à toi et ta gentille famille, une excellente année 2014 (je suis un peu en retard, mais c’est l’intention qui compte, n’est-ce pas ?). Dans le petit restau, en bas de chez nous, ils servent en guise de mise en bouche des choux de bruxelles frits (simplement grillés dans l’huile). On peut les tremper dans un genre de sauce aigre-douce. C’était craquant, goûteux, dééélicieux ! Bises, Valérie.

  3. Francis

    Cette recette est phénoménale! Je suis tombé dessus l’autre jour et j’ai décidé de l’essayer – je ne connaissais même pas l’existence de la feuille de palmier auparavant! J’ai préparé ce plat comme indiqué dans ta recette, j’ai rajouté des épices de cajun par dessus. Quel délice!
    Pour ceux qui se demandent où trouver la feuille de palmier, j’en ai trouvé chez Mayrand à Montréal, voici leur site: http://www.mayrand.ca/.

Soumettre un commentaire