Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

5 commentaires

Pour profiter du congé pascal

Martine Gingras

Pâques demain! En caravane, irez-vous à la cabane? Ou alors organiserez-vous une grande chasse aux oeufs? À moins que vous n’étiriez simplement l’heure du lever et ensuite celle du petit-déjeuner, en optant pour un bon brunch à la maison? Quoi que vous décidiez, voici quelques idées complémentaires tirées de mes archives pour occuper la journée et garnir la table pascale.

coco_teints_3

Au menu

  • Les oeufs: On les vide, les colore, on les décore, on les casse… et bien sûr, ils ont leur place au menu pascal. Si vous cherchez de nouvelles façons de les apprêter, visitez mes archives: une trentaine d’idées de recettes aux œufs vous y attendent, de la frittata aux oeufs moulés en passant par de nombreuses variantes de crêpes.
  • Le jambon: C’est est un classique. Ma recette de jambon favorite requiert une cuisson lente et douce: 3-4 heure dans l’eau frémissante, puis 3-4 autres au four, dans une cocotte (ou alors en mijoteuse). Le jambon en sort tendre, tendre, tendre…
  • Le lapin à toutes les sauces: Qui dit Pâques dit aussi lapin en chocolat… mais pourquoi ne pas l’inviter dans le repas principal et servir un lapin au chocolat? C’est ce que j’ai fait il y a quelques années, m’inspirant du classique poulet au cacao mexicain, le mole poblano… Une réussite!
  • Le brunch: Si vous recevez pour le brunch et que vous êtes équipé d’un poêle à raclette, considérez la formule du brunch raclette: c’est une façon simple de recevoir sans tracas. J’en ai déjà parlé sur les Banlieusardises il y a quelques années, et j’ai élaboré sur le concept (et le choix des fromages) dans un billet sur le site des Fromages d’ici.

Des activités pour s’occuper

  • Peinturer des cocos: Il y a de multiples techniques pour procéder. En voici une que j’ai testée il y a deux ans, qui utilise les oeufs cuits durs et du colorant alimentaire. Une fois l’activité terminée, on peut donc manger les oeufs (en autant qu’on les ait réfrigérés, bien sûr).
  • Peinturer au jaune d’oeuf: Cette même année, j’ai eu la mauvaise idée d’aller un pas plus loin, en voulant peindre par-dessus mes oeufs joliment teints, avec de la peinture à base de jaune d’oeuf. Le résultat fut horrible! Par contre, j’ai eu d’autres occasions de tester la peinture au jaune d’oeuf, et vraiment, c’est merveilleux… en autant qu’on l’utilise sur des oeufs blancs ou simplement du papier! ;-)
  • Chasser les images du printemps: Il s’est fait attendre, mais on dirait que ça y est enfin. On profite donc des éclaircies pour croquer quelques images réjouissantes des petits bouts de verdure qui montrent le nez: de la ciboulette par-ici, de la rhubarbe par-là, et des crocus partout, partout!
  • Marcher, pédaler, courir: Le terrain est boueux, mais les rues sont invitantes. Un long congé, c’est idéal pour faire les petits ajustements au vélo et se dérouiller les muscles!
  • Faire des bulles géantes: C’est devenu LE classique de saison chez nous! Pour que les bulles soient vraiment ÉNORMES, il faut faire une recette spéciale et bâtir un dispositif à bulles (avec deux longs bâtons et des cordes). Et ensuite, on s’amuse…

Et par chez-vous? À quoi ressemble le congé pascal?

Commentaires

  1. Arrête, arrête! ;-)
    Déjà ma liste de recettes et activités « trad' » de chez moi déborde de mon agenda… il ne faut absolument pas que je découvre d’autres idées chez toi!
    Je vais tenter de consciencieusement ne pas cliquer sur les liens. Vais-je y arriver… seul le lapin de Pâques le sait!
    Mais je dois dire que je suis en mode Pâques depuis des jours, et que somme toute… je suis un peu mûre pour passer aux asperges et artichauts!
    D’ici là…. restent le petit-déj de Pâques et 2 soupers! Ouille! Chui pas sortie du coco!
    Savourez le congé!

  2. Merci pour ces magnifiques idées ! C’est officiel je dois essayer la peinture au jaune d’oeuf !!! Joyeuses Pâques !

  3. Merveilleux congés pascal pour les Mijoteurs. Nous sommes allés retrouver un de mes frères qui habite un merveilleux coin de France (enfin pas trop « coin » puisque c’est plus ou moins dans le centre de la France). Nous étions nombreux, la famille est grande. Il a fait un temps superbe. Nous avons fait une chasse aux oeufs nocturne à la lampe frontale dans le petit village. C’était vraiment rigolo de voir les cousins cousines foncer dans la nuit, le panier à la main, pour chercher les oeufs.
    Mon frère a un bel étang, nous avons fait des petites parties de pêche.
    Bref, j’en veux tous les ans des congés de Pâques pareil.

  4. Linette

    Quand j’étais petite, tout les ans, ma maman nous faisait faire une activité pascale très sympatique. Chez nous, se ne sont pas les fleurs qui envahissaient la maison au printemps, mais plutôt les magasines de celle-ci. Nous découpions à l’aide de ciseaux crantés ces pages de belles fleurs en petits morceaux qu’on triait par couleur, et avec de la colle à papier peint, nous les collions sur des coquilles d’oeuf préalable évidé pour une omelette. Un fois les oeufs secs, nous n’avions plus qu’a y accrocher un jolie ruban, et à les pendre dans une branche d’arbre, aux luminaires, au tringle à rideau, à les disposer dans une jolie corbeille pleines d’amis en chocolat, où à les dissimuler au milieu de paille et de raphia.
    L’année suivante nous pouvions réutiliser les même oeufs ou les redécorer.

  5. Ici, pour Pâques, on a déménagé et le chocolat, on l’a oublié! :-D

Soumettre un commentaire