Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

betterave - Banlieusardises

Muffins momies: juste à temps pour Halloween!

28 octobre 2012 | 9

J’adore les recettes de petits gâteaux qui invitent les légumes. Ma belle-mère nous en offre souvent, mais pas assez pour nous rassasier: entre deux cargaisons, histoire de renflouer nos stocks, je lui ai soutiré sa recette (que vous trouverez dans … Suite

Soupe tuxedo (en noir et blanc!)

16 avril 2012 | 3

Pour passer les restes de légumes du frigo, j’ai d’abord voulu cuisiner une sorte de soupe repas à tout et n’importe quoi. Mais en voyant mes betteraves jaunes pâlir en mijotant dans le bouillon, j’ai décidé de m’amuser en créant … Suite

Semis extérieurs: oui, il y aura des betteraves chez nous

30 avril 2009 | 15

Vous vous souvenez du beau temps qu’on a eu lundi? J’ai fermé l’ordinateur plus tôt qu’à l’habitude, suis allée chercher ma grande à la garderie, et ensemble, on s’est lancées dans les premiers semis au potager. Car oui, dès la … Suite

Cocktail de betterave et de fruits

30 juillet 2007 |

Les Banlieusardises manquent de recettes, vous ne trouvez pas? C’est que j’ai perdu la flamme. Oh, pas celle d’écrire. Je vous parle d’une flamme bien réelle, une flamme bleue.

On ne réalise pas d’emblée toutes les implications de la pose d’un drain français… comme celle de manger exclusivement des croques-monsieur, des grillades sur le barbecue, des ceviches et des salades de légumineuses au fromage. Et de se ruiner en mets pour emporter.

Le lien entre le drain français, les recettes et la flamme perdue? Une bonbonne de propane de 420 livres qu’il fallait déplacer pour mener à bien les travaux. Tant qu’à la déplacer, on a décidé de s’en départir: avec seulement quatre ronds au gaz à alimenter, et une augmentation de 40% du coût de location il y a quelques années, c’était devenu une dépense démesurée. Bye-bye bonbonne, bonjour pépine. Je pensais me passer de mes ronds une petite semaine. Pleine de bonne volonté, je me suis mise à cuisiner des mets crus, des plats au four et au micro-ondes. Puis j’ai compté deux, trois, quatre semaines… Puis j’ai arrêté de compter. Nous voici à la fin juillet, et je n’ai toujours pas retrouvé la flamme bleue du propane. C’est qu’il y a tellement de dossiers à traiter autour du projet de rénos qu’on n’arrivait tout simplement pas à caser le magasinage et l’installation de la remplaçante! Mais là, on est à deux doigts d’avoir une solution. D’ici quelques jours, une petite flamme bleue devrait enfin recommencer à danser sur mes ronds!

En attendant, je m’amuse surtout avec les jus. Voici d’ailleurs une invention étonnante — une idée de mon doux, pour tout vous dire — concoctée hier à base de betteraves fraîches, de carottes, de pommes et de raisins:

jus_betterave.jpg

Je me suis prise de passion pour les jus maison il y a quelques mois, quand Tout simplement Clodine m’a commandé un dossier de recettes à la centrifugeuse (c’est dans le numéro estival, qu’on trouve encore en kiosque). Avis aux femmes enceintes qui trouvent bien difficile de se passer de bon vin: dotez-vous d’une centrifugeuse! Ça aide à renouveler l’heure du repas, et c’est tout plein bon pour la santé de la mère comme du bébé. Au lieu que ce soit vous qui enviez la coupe du voisin, c’est lui qui rêvera de mettre un peu de vos nectars divins dans son vin…
Suite