Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

Charcuteries - Banlieusardises

Viandes séchées, déshydratées, préparées… Comme quoi la sécheresse a parfois du bon!

Chorizo au fondant de poireau et aux amandes

29 novembre 2009 | 4

«Pas le chorizo.» «Mais, mais, mais…» «Pas. Le. Cho. Ri. ZO!» Depuis des jours, je gardais mon chorizo pour une autre recette que j’avais en tête. Au grand dam de mon doux, qui en avait bien envie. Et puis finalement, … Suite

Duo de canard à l’huile de truffe

24 octobre 2009 | 13

C’est notre anniversaire de rencontre ce week-end! Nos débuts «officiels» ont eu lieu un soir de X-files, prétexte parfait pour ramener un collègue d’études à la maison après une sortie. Il aurait raté les aventures de Mulder et Scully s’il … Suite

Jambon à la bière

6 avril 2009 | 13

Un vrai bon classique, à préparer en prévision du (ou pendant le) long week-end de Pâques: le jambon à la bière. On en trouve diverses variantes, la plupart misant sur une cuisson lente (parfois jusqu’à 9h), qui fait fondre le … Suite

Sauté de chorizo et de pâtissons aux tomates et oignons-pas-verts

11 août 2008 |

J’adore le goût frais de l’oignon vert. Jeté négligemment sur une soupe ou une salade, au moment où elle s’y attend le moins (!?!), il la relève, il la révèle sous un jour nouveau. Mais j’ai un gros problème avec le nom.

Voyez-vous, au Québec, on a longtemps appelé ça de l’échalote. En fait, je ne devrais pas parler au passé: beaucoup de gens l’appellent encore ainsi. Les chanceux. Eux n’ont pas le problème que j’ai pour lister les ingrédients de ma recette aujourd’hui. Car voyez-vous, dans ma recette, il y a de l’oignon vert… rouge.

Vous avez bien lu. De l’oignon vert, pas vert. Si je disais échalote, on se comprendrait: de l’échalote rouge. À moins que vous ne pensiez alors que je veux parler de ce qui s’appelle vraiment de l’échalote (qu’on dira tantôt française, tantôt sèche), qui tire sur le rouge…

chorizo_patissons.jpg

Oh well. De toute façon, l’oignon vert rouge est si rare que vous mettrez probablement de l’oignon vert. N’en faisons pas tout un plat et allons-y pour la recette…
Suite

Cretons maison, au porc et aux légumes

19 décembre 2006 |

Ces derniers temps, j’ai revisité quelques classiques en y ajoutant un peu du mien… mais dans le cas des cretons (que j’ai déjà apprêtés à l’orange), j’ai décidé de faire l’inverse: re-traditionnaliser ma recette.

Exit, donc, le jus d’orange. … Suite

Bacon caramélisé à l’érable

28 octobre 2006 |

Je suis folle du bacon. Mais difficile.

Je n’aime pas le bacon trop gras. Ni trop salé. J’aime le vrai bon goût de l’érable, mais pas la « saveur d’érable » artificielle. Difficile, je vous dis!

Je n’aime pas non plus avoir à remballer la moitié du paquet, faute d’avoir suffisamment de place dans la poêle pour placer plus de tranches à l’horizontale.

Depuis l’avènement des bacons «légers» et/ou avec «moins de sel», il y a de l’avenir pour les difficiles dans mon genre. Par contre, en cuisant, on dirait que ces tranches expurgent une incroyable quantité d’eau. Peut-être n’y a-t-il finalement pas moins de sel, mais plus d’eau aditionnée à la viande? Oh well! En égouttant les tranches à mi-cuisson, on arrive à quelque chose!

bacon_caramelise.jpg

Vous remarquerez que les tranches ne sont pas plates, loin de là… c’est le compromis que j’ai jugé acceptable pour m’éviter de devoir remballer la moitié du paquet: on met tout en vrac dans la poêle, et on cuit en mélangeant à l’occasion, à la bonne franquette, comme à la cabane à sucre…
Suite